Gabriel Blein

5 posts
Lire plus

Samarcande : un sommet d’émergents au cœur de l’Asie

« Pays émergents » tels sont communément appelés les pays en quête de reconnaissance sur la scène politique internationale. La plupart d’entre-eux se sont donnés rendez-vous ces 15 et 16 septembre à Samarcande, sous le regard protecteur de la Chine et dans le cadre d’une réunion de l’Organisation de Coopération de Shanghai. Un sommet aux lourds enjeux géopolitiques dans un contexte de grandes tensions internationales. Les Occidentaux sont mis en doute, leurs opposants en discutent.
Parmi les douze candidats officiellement en lice, quatre ne participeront pas à l’émission de TF1 consacrée à la guerre en Ukraine: Nathalie Arthaud (LO), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Jean Lassalle (Résistons !) et Philippe Poutou (NPA). (Joël SAGET et Eric Feferberg/AFP) - via Le Télégramme
Lire plus

Émissions télévisées : débat ou filtre présidentiel ?

Nous sommes à 3 semaines du premier tour, les Français doivent encore, pour beaucoup, faire un choix. Pour cela, des chaînes de télévision se mettent à contribution à l'image de TF1 et son groupe, des chaînes d’informations continues et du service public. Le but présenté par ces chaînes est de donner la parole aux candidats pour aider les Français dans leur choix. Les médias font donc office d’intermédiaire, leur rôle est majeur. Pourtant 8 des douze candidats sont invités par TF1. Après coup, le débat n’est pas tant sur scène que dans les coulisses. Au travers d'un éditorial, nous allons tenter de mener une réflexion autour des questions suivantes : Que pouvons nous retirer de ces différentes émissions télévisées ? Les médias télévisuels sont-ils des intermédiaires entre les différentes opinions ou un filtre présidentiel ?
Emmanuel Macron s'exprime au parlement européen - L'atlantico
Lire plus

L’Europe selon Macron : un enjeu pour la démocratie ?

Le 19 Janvier 2022, le président français Emmanuel Macron a prononcé un discours devant le Parlement européen afin de présenter ses priorités en vue de la présidence française du Conseil de l’Union Européenne. Il s’agit donc d’un moment important pour l’UE, mais pas seulement. En entamant son discours, Emmanuel Macron cumule trois statuts. D’abord en tant que chef de l’État à la présidence du Conseil pour les 6 prochains mois. Ensuite, il est le président de la République française pour la cinquième année, il a donc un bilan a défendre en tant que candidat présumé pour les prochaines élections en avril 2022.
Lire plus

Premier meeting de Valérie Pécresse: le lancement de la campagne

Samedi 11 Décembre 2021, Valérie Pécresse s’est présentée non plus simplement devant les sympathisants LR, comme jusqu’à présent, mais devant l’ensemble des Français. Une semaine exactement après son élection, elle a officiellement lancé sa campagne pour la présidence, et en cette occasion, prononcée son discours fondateur, posant les bases de son projet politique pour la France. Les cadres des Républicains étaient tous présents ou presque. Les « quatre mousquetaires » de la primaire, selon le mot de leur ancienne concurrente, mais également Christian Jacob, à la tête du parti, d’anciens ministres, des maires en fonctions et différents élus étaient présents. Rachida Dati, François Baroin, l’ancien ministre Brice Hortefeux ou Gérard Larcher, Président du Sénat pour ne citer qu’eux. Une grande photo de famille pour un départ en unisson autour de la cheffe fraîchement élue.
Lire plus

La droite française : entre division et redéfinition

48,5 % des intentions de votes pour des candidats de droite ! C’est ce que révèle le dernier sondage Ifop-Fiducial pour les élections présidentielles de 2022. Pour atteindre ces chiffres, le sondage a pris en compte Xavier Bertrand pour Les Républicains, Nicolas Dupont-Aignant, Marine Le Pen et Eric Zemmour. Tant de candidats sur la droite de l’échiquier politique, la situation serait-elle bloquée ?