3 matchs = 2 points : doit-on s’inquiéter ?

Pour la troisième édition de la Ligue des Nations, l’Equipe de France, pourtant tenante du titre, ne comptent que deux petits points après avoir disputée la moitié des matchs de la phase de poule. 2 points, synonyme d’une dernière place d’un groupe A très homogène, dominé pour le moment par le Danemark (6 pts) suivi de près par l’Autriche et la Croatie (4 pts). Avant de réaffronter la Croatie pour un dernier match avant la trêve estivale, comment interpréter ces mauvais résultats des Bleus ?

Un retour manqué pour les hommes de Didier Deschamps
Les Bleus se sont inclinés face au Danemark au stade de France — Franck FIFE / AFP




Après 7 belles victoires consécutives depuis septembre 2021, avec une moyenne de 3,4 buts inscrit par l’équipe de France, les hommes de Didier Deschamps, ou plutôt de Guy Stéphan (suite à l’absence de “DD” pour des raisons familiales), étaient attendus au tournant ce vendredi 3 juin, au Stade de France. Dans une ambiance très lointaine de la finale de la Ligue des Champions quelques jours plus tôt, les Bleus s’inclinent sur le fil contre une équipe Danoise vaillante, revenue en fin de seconde période (2-1) après avoir été mené au score. Une première défaite amer pour les coéquipiers de Karim Benzema, auteur d’un but sublime en début de seconde mi-temps.

Mais plus inquiétant que le score, deux cadres de l’Equipe de France, Raphaël Varane et Kylian Mbappé, sortent sur blessure pendant la rencontre. Une blessure légère pour le parisien, qui, contrairement à Raphäel Varane, reste dans le groupe pour la suite du rassemblement.

Une équipe remodelée solide mais en manque d’automatisme
Mike Maignan et Presnel Kimpembe, les deux hommes forts de la rencontre. – Anthony DIBON / ICON SPORT

Didier Deschamps remet en place une traditionnelle défense à 4, dans un système en 4-2-3-1. Ce même système qui avait fait gagner la France en 2018, contre cette même équipe de Croatie. Mais avec une équipe de France “bis”, un seul joueur re-titularisé (Tchouaméni) et un seul champion du monde sur le terrain (Pavard), les Bleus ne parviennent toujours pas à accrocher une première victoire dans cette compétition. Dominateurs, les Bleus se font rejoindre une nouvelle fois en deuxième partie de seconde période, après un pénalty transformé par le buteur d’Hoffeneim, Andrej Kramaric (1-1).

Un manque d’efficacité (trop) constant chez les Bleus
Mbappé a égalise en fin de match face à l’Autriche (1-1). — Joe KLAMAR / AFP

Une fois de plus, malgré une énorme domination (65% de la possession 15 tirs à 5), les bleus doivent se contenter d’un match nul contre l’Autriche. Un match nul arraché dans les 10 dernières minutes, grâce une entrée en jeu tonitruante d’un certain… Kylian Mbappé. Une entrée comme un symbole : l’équipe de France n’est tout simplement pas à son meilleur niveau, et devra compter sur ses matchs de préparation avant la Coupe du Monde au Qatar pour espérer conserver son titre.

Une belle opportunité pour les anciens Bleuets

24 joueurs ont joué lors de ces trois matchs certains ont eu droit à leur première titularisation voire même une première apparition pour certains (Konaté, Saliba, Kamara).

Boubacar Camara et Ibrahima Konaté ont joué pour la première fois avec l’Equipe de France cette semaine. – BEIN SPORTS

D’un autre côté, le doute plane autour d’Antoine Griezmann, qui n’y arrive plus avec les bleus, n’ayant pas marqué depuis novembre 2021, et qui semble oublié à côté du duo Benzema-Mbappé. Manque de confiance, baisse de régime ou déclin ? Le niveau d’Antoine Griezmann suscite de nombreuses réactions, alors qu’il perd peu à peu sa place de titulaire à l’Atletico de Madrid…

Antoine Griezmann n’y arrive plus ces derniers temps. – ICON SPORT

Au contraire, ces matchs de préparation ont permis à certains joueurs de montrer leurs vrais qualités, tel qu’Aurélien Tchouaméni, qui fût incontournable en l’absence de Paul Pogba puis de N’golo Kanté, également blessé.

La réalité de ce mois de ces matchs de préparation ne sera évidemment pas celle du Mondial. Les résultats ne sont pas à la hauteur, le jeu et l’envie non plus. Mais comme le pense Didier Deschamps, mieux vaut rencontrer des obstacles maintenant que pendant le mondial, pour se renforcer entre temps et continuer à rêver à la troisième étoile…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts
Lire plus

Biathlon : Simon Desthieux dit stop

Après plus de 12 ans en carrière, le vétéran de l'équipe de France de biathlon (30 ans), va ranger les skis et la carabine au placard à la fin des finales d'Oslo qui auront lieu ce week-end. Retour sur la carrière d'une des têtes d'affiche du biathlon français.
Lire plus

Rafa fait de la résistance ! 

L’Espagnol de 35 ans est imbattable. Après une victoire à l’ATP 250 de Melbourne, à l’Open d’Australie et à Acapulco, le roi de la terre battue se dirige tout droit vers un quatrième titre consécutif à Indian Wells, après sa qualification pour les ½ finale, où il affrontera le très prometteur Carlos Alcaraz. 2 jours avant la finale, il est temps de faire un point sur le premier Masters 1000 de la saison.  
Lire plus

26 mai 1993 : seule et unique victoire française en Ligue des Champions

Il y a 28 ans, l’Olympique de Marseille remportait la Ligue des Champions. Le 26 mai 1993, le club rentrait dans la légende en devenant le premier (et le dernier à ce jour), à remporter la prestigieuse Coupe aux grandes oreilles. Un parcours souvent critiqué par les supporters français des autres clubs. Depuis cette date, aucun club n’a fait mieux. Alors que la finale de la 66ème édition de la C1 se déroulera ce samedi, retour sur cette victoire qui fait tant parler et sur le parcours des autres clubs français dans la compétition.
F1 RedBull
Lire plus

RedBull, un sérieux concurrent pour le titre ?

Après un très bon week-end passé aux côtés de son écurie RedBull, le jeune talentueux Max Verstappen a été victime d’une petite désillusion. En effet, après avoir réalisé des essais plus qu’honorable, le néerlandais s’est offert sa première pole position de l’année à l’occasion du premier Grand Prix à Bahreïn. Malheureusement, suite à cela, le dimanche ne s’est pas vraiment passé comme prévu.
Total
0
Share