Coupe de France : la coupe où tout est possible

Le week-end dernier a eu lieu les 16ème de finale de la Coupe de France. Cette coupe est l’occasion pour les plus petits clubs de France d’avoir la chance d’affronter les clubs de Ligue 1. Zoom sur ces dernières confrontations et sur les 8ème de finale.
Trophée de la Coupe de France (Source : Foot Mercato)

La loi du plus fort respectée

Cette année, la logique a été respectée dans la totalité des matchs de ce tour. Effectivement, toutes les équipes qui étaient annoncées gagnantes sur le papier ont accédé au prochain tour. Mais il y a malgré tout quelques équipes qui ont dû tirer les tirs au but pour s’imposer. Ça a été le cas pour Annecy (Ligue 2) qui s’était déplacé sur le terrain de Belfort (National 2). Nantes, pensionnaire de Ligue 1 qui jouait contre Thaon (National 3), a également frôlé l’élimination dans cet exercice difficile.

Ces 16ème de finales nous réservaient quand même un choc entre deux équipes qui pouvaient prétendre à la victoire finale. En effet, Marseille recevait Rennes pour se battre pour l’accès au tour suivant. Ce match était également une façon de se tester pour cette même confrontation qui aura lieu courant mars. Ces deux équipes, qui souhaitaient l’une comme l’autre remporter la Coupe de France, sont aussi en concurrence en championnat. Effectivement, Marseille n’a que 5 points d’avance sur Rennes et la prochaine rencontre les opposants pourrait être primordiale pour accéder au podium.

Des matchs inoubliables pour les petits poucets

Il y a malgré tout quelque chose de magique dans cette Coupe de France. L’occasion pour les amateurs du football français de jouer contre les stars mondiales du ballon rond. Effectivement, arriver jusqu’à ces 16ème de finale permet aux équipes encore présentes de jouer contre les meilleurs du pays. Cette année Chambéry (National 3), a pu aller jouer contre l’Olympique Lyonnais dans l’immense Groupama Stadium. Malgré la défaite logique sur le papier, les chambériens ont fourni leur meilleur football. Mais le plus important pour beaucoup d’entre eux, c’est d’avoir pu s’exprimer balle au pied contre des joueurs professionnels. C’était également le cas pour le club de Strasbourg Koenigshoffen (Régional 1), qui a pu jouer contre Angers. Ce genre de rencontre restera forcément l’un des plus beaux de leurs magnifiques carrières de footballeur amateur.

Alexandre Lacazette lors de l’un de ces trois buts marqué face à Chambéry SF en Coupe de France (Source : OL.fr)

Mais s’il y a bien une équipe qui tient son affiche historique, c’est bien le club Pays de Cassel. Ce club de Régional 1 (6ème Division), est tombé sur le Paris-SG comme adversaire en 16ème de finale. Les chances de gagner étaient minimes et la lourde défaite logique (0-7). Cependant, ce n’est clairement pas le résultat que retiendront les joueurs de ce club amateur. Effectivement, les joueurs sur la pelouse ont réalisé leur rêve de jouer contre les meilleurs du pays. L’occasion de jouer contre Mbappé ou encore Neymar est minime, et ces joueurs ont dû profiter de chaque seconde de leur propre match.

Des 8ème de finale électriques

Le tirage au sort a été effectué pour les 8ème de finale de cette Coupe de France. Et ce tour sera déjà magnifique pour les amateurs de grandes rencontres. L’Olympique Lyonnais affrontera Lille dans un match qui promet du suspense. Le Grenoble Foot 38 a eu le droit de tomber sur le dernier club qui n’est pas professionnel, Vierzon (National 2). Annecy affrontera l’un de ses adversaires en Ligue 2, le Paris FC. Mais la rencontre que tout le monde suivra sera évidemment le Classico OM-PSG. Un match historique qui mettra en face deux équipe rivale qui ont un but commun : aller au bout de la compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Lire plus

Leylah Fernandez vs Emma Raducanu : le rêve américain

Pour la première fois de l’histoire de l’US Open, ainsi que de l’histoire des Grand Chelem WTA, une joueuse issue des qualifications a rejoint la finale du tournoi. Emma Raducanu, née le 13 novembre 2002, épate tous les spectateurs de Flushing Meadows depuis quasiment deux semaines. Elle affrontera samedi soir en finale la seconde grande sensation de ce tournoi, la jeune Canadienne Leylah Fernandez âgée de 19 ans. Elle aussi surprenante tout autant qu’épatante depuis deux semaines, la chouchoute du public montre un niveau inespéré pour elle, il y a encore quelques mois. Un parcours hors norme pour ces deux joueuses qui pourraient rentrer un peu plus dans la légende d’ici samedi 22h, heure française. Retour sur le rêve d’une vie pour ces deux jeunes femmes devenues grandes.
Lire plus

La France qualifiée en demi-finale !

A 22h samedi soir, l’arbitre de la rencontre France-Angleterre (2-1) sifflait la fin du match, envoyant par la même occasion les Bleus en demi-finale. Après un quart de finale compliqué, ils affronteront le Maroc mercredi soir.
Total
0
Share