Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

FC Porto : Quand l’entraîneur devient président

Chaque club de football possède son histoire, ses traditions. Dans les clubs portugais, pays dans lequel le football devient une religion, l’actualité du club devient parfois un élément plus suivi que l’actualité du pays. De nombreux entraîneurs, provenant des quatre coins du monde, sont passés dans les différents clubs portugais. 

Partagez ce post

Crédits: MIGUEL RIOPA / AFP
Crédits: MIGUEL RIOPA / AFP

Alors que la saison 2023-2024 est sur le point de se terminer, les supporters du FC Porto ont connu un tournant et un fait marquant dans leur histoire. Alors que cette saison n’était pas la plus réussie par les dragons, étant 3ème du championnat, un nombre de non victoires à domicile plus grand que d’habitude, une place en Ligue des champions habituelle qui semble être loin, en clair, cette fin de saison semble être compliquée. Pour mouvementer cette fin de saison, le 27 avril, les socios ont eu l’honneur d’élire leur nouveau président pour les quatre prochaines saisons à venir. 

Jorge Nuno Pinto da Costa : un président légendaire

(crédit : Pinto Da Costa/OJOGO)

Jorge Nuno Pinto da Costa, 86 ans, est le plus grand et plus titré des présidents de l’histoire du football. Pinto da Costa c’est : 42 ans à la tête du FC Porto (23/04/1982-27/04/2024) pour 2 Champions League, 2 Europa League, 1 Supercoupe de l’UEFA, 2 Coupe du Monde des Clubs, 23 Championnats portugais, 15 Coupes du Portugal, 22 Supercoupes et 1 Coupe de la Ligue. Après 15 mandats, et depuis 1982, selon le journal portugais A Bola, l’ancien président comptabilise à lui seul plus de 1300 titres en prenant en comptant tous les autres disciplines présentes au sein du FC Porto. 

Un président historique, qui aura su marquer les esprits, faire grandir ce club et partager cette passion du ballon et de la ville de Porto aux supporters. 

(crédit : Archive JournalEXPRESSO/OJOGO)

Des élections historiques

Depuis 1982, chaque élection c’est la même chanson : soit aucun candidat pour se présenter face à Pinto da Costa, ou alors des candidats avec un programme peu ou pas assez motivant. Ceci explique la faible présence des socios aux élections dont le précédent record était de plus de 11.000 votants. Changement de programme en 2024, André Villas Boas, ancien entraîneur (historique) du FC Porto et également fidèle supporter du club (socio) se présente face à Pinto da Costa avec une campagne électorale jamais vue dans l’histoire du club. Une campagne qui lui aura coûté un peu plus de 500.000€. 

(crédit : AVB2024/AndréVillasBoas)

Un programme qui répondait aux demandes des supporters, un club plus moderne, une transparence financière, une académie à la hauteur des clubs européens actuels, développement de la section féminine…Donc une réelle concurrence pour l’actuel président. Ce qui peut expliquer le record de votants pour ces élections ayant rassemblé 26.876 votants, sans aucun incident ni réclamation. André Villas Boas est élu avec 80% des votes contre environ 32% du côté de Pinto da Costa. 

Une victoire qui reflète bien la révolte et la volonté de changement des supporters. Une victoire qui dit au revoir à 42 ans de présidence, 42 ans remplis d’histoires et de conquêtes. 

André Villas Boas : de socio à Président en passant par la “case” entraîneur.

André Villas Boas a marqué son passage au FC Porto de 2010 à 2011 avec un succès remarquable. À seulement 33 ans, il a été nommé à la tête de l’équipe première, succédant à Jesualdo Ferreira. Sous sa direction, Porto réalise une saison exceptionnelle, remportant quatre trophées majeurs : le championnat portugais (Primeira Liga), la Coupe du Portugal, la Supercoupe du Portugal, et l’UEFA Europa League. Selon les supporters ainsi que les spécialistes, cette saison 2010-2011 peut être considérée comme l’une des meilleures de l’histoire du club. 

(crédit : PAUL ELLIS / AFP / AFP)

Villas-Boas a su apporter un style de jeu dynamique et offensif, tout en insufflant un nouvel esprit à l’équipe. Sa philosophie tactique et son approche de gestion ont été saluées, et il a été souvent comparé à son mentor, José Mourinho, avec qui il avait travaillé auparavant. Sous sa direction, Porto a battu de nombreux records, notamment en remportant le championnat portugais en étant invaincu (0 défaites). En Europe, son équipe a surpris et marqué les esprits en remportant l’UEFA Europa League, en battant en finale le SC Braga 1-0.

Le passage d’André Villas Boas à Porto a été bref mais remarquable, lui ouvrant les portes à des postes d’entraîneur dans des clubs de renom en Europe, comme Chelsea ou encore plus récemment l’Olympique de Marseille. Fervent supporter, il a toujours été présent au sein des supporters avec sa place attitrée, pas de loges, pas de blingsblings

André Villas Boas et Jorge Pinto da Costa ensemble lors d’un match de volleyball du FC Porto. (crédit : FCPorto)

L’anecdote : après l’officialisation de son élection, Jorge Nuno Pinto da Costa lui a téléphoné en lui proposant d’assister au prochain match au stade du Dragon contre le Sporting à ses côtés, en tribune présidentielle. Chose refusée par André qui a indiqué sa volonté de regarder une dernière fois le match auprès des supporters afin de dire au revoir à sa place habituelle pour les 4 prochaines saisons.

Une élection qui ravit les supporters.

Après avoir questionné plusieurs supporters du FC Porto, tous voient cette élection comme un soulagement et une espérance de renaissance du club qui avait tendance à vieillir contrairement à ses adversaires directes comme le Benfica ou le Sporting. Une élection qui convient à la majorité des supporters qui espèrent tous des concrétisations de la part de l’équipe d’André Villas Boas et qui en avait assez des promesses non tenues. Rendez-vous en 2028 pour faire le bilan.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share