Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Fin de saison régulière en NBA … Show Time !

Après une longue saison 2022-2023, la saison régulière de NBA prenait fin ce dimanche 9 avril. À la fin de ces 82 rencontres par franchise, il est temps de faire le bilan et de voir les classements de la conférence est et de la conférence ouest. Point d’horizon des équipes qualifiées en Play-Off et de leurs espoirs, mais également des déceptions de cette saison :

Partagez ce post

Lebron James (au centre avec le ballon) et les Lakers se sont imposés pour leur dernier match de saison régulière face aux Jazz de Utah (crédit : ICON sport)

Peu de suspens à l’est pour les Play-Off

Au soir du 9 avril, alors qu’allaient débuter les dernières rencontres de la saison régulière, le classement à l’est était déjà connu. Du moins, pour les équipes qui allaient se qualifier directement en Play-Off.

En effet, les Bucks de Milwaukee étaient déjà sûrs de terminer premier de la conférence. Leurs cadres étant laissés au repos, dont Antetokounmpo, les Bucks ont perdu face à Toronto pour leur dernier match. Ils terminent donc avec un bilan de 58 victoires et 24 défaites en 82 matchs. Ils affronteront donc l’équipe qui est sortie vainqueur du second tour du Play-In : le Heat de Miami (défaite face à Atlanta, puis victoire face à Chicago).  

Seconds de cette conférence est, les Celtics de Boston ont, eux aussi, reposés leurs cadres pour leur dernière rencontre. Opposés à Atlanta, les coéquipiers de Tatum (laissé au repos) sont parvenus à l’emporter 120 à 114. Ils terminent donc avec un bilan de 57 victoires et 25 défaites. Leur effectif semble bien tourner ainsi, ce qui est de bonne augure avant d’entamer les Play-Off. D’autant plus que leur premier tour sera contre … les Hawks d’Atlanta (vainqueur du premier tour du Play-In face à Miami) ! Avec leur effectif au complet, les Celtics seront largement en mesure de se qualifier.

À la troisième place, on retrouve les 76ers de Philadelphie, emmenés par le potentiel futur MVP Embiid, et le super passeur Harden. Les stars sur le banc en prévision des Play-Off, Philadelphie est tout de même parvenu à s’imposer assez facilement 134 à 105 face aux Nets de Brooklyn. C’est donc une fin de saison avec 54 victoires et 28 défaites pour l’équipe de Doc Rivers. Là-encore, hasard du calendrier, ce sont ces mêmes Nets que retrouveront les 76ers en premier tour des Play-Off ! Ayant terminé à la 6ème place (45 victoires, 37 défaites), les Nets vont avoir fort à faire face à Philadelphie. La franchise qui a perdu Kevin Durant (parti à Phoenix) et Kyrie Irving (parti à Dallas) au cours de la saison aura sans doute du mal à faire tomber les 76ers.

Les 76ers de Philadelphie (en bleu) retrouveront les Nets de Brooklyn (en blanc) pour le premier tour des Play-Off ! (Crédit : AP)
Les 76ers de Philadelphie (en bleu) retrouveront les Nets de Brooklyn (en blanc) pour le premier tour des Play-Off ! (Crédit : AP)

À la quatrième place de ce classement de la saison régulière, on retrouve les Cleveland Cavaliers. La franchise de l’Ohio a réussi une bonne saison, bien emmené par son meneur notamment : Donovan Mitchell. Malgré une défaite lors du dernier match face à Charlotte 106 à 95, le bilan est très positif. 51 victoires et 31 défaites, soit 7 victoires de plus que l’an passé ! Cette qualification directe en Play-Off débutera au premier tour par une confrontation contre les 5èmes de la conférence donc : les New York Knicks.

Avec leurs 47 victoires et leurs 35 défaites, New York a réalisé une plutôt bonne saison. Les pensionnaires du Madison Square Garden, qui ont malgré tout perdu leur dernier match face à Indiana 141 à 136, ont donc obtenu leur ticket direct pour les Play-Off. Avec un Julius Randle en forme, les Knicks ont de quoi inquiétés cette équipe de Cleveland. La confrontation s’annonce donc serrée !

Aperçu du tableau du Play-In et des Play-Off de cette saison à l’est ! (Crédit : L’Équipe)
Aperçu du tableau du Play-In et des Play-Off de cette saison à l’est ! (Crédit : L’Équipe)

En ce qui concerne les équipes qualifiées en Play-In, c’est sans surprise que l’on retrouve des franchises assez performante, mais trop irrégulières. Les quatre équipes étaient proche au niveau de leur bilan, ce qui démontre des saisons correctes, sans paillettes non plus. Néanmoins, c’est bel et bien Atlanta qui a créé la surprise au premier tour en s’imposant face à Miami, et qui a donc rejoint les Celtics pour el premier tour des Play-Off. Chicago s’est de son côté imposé face aux Raptors de Toronto, et s’est donné le droit de rêver face au Heat. Mais Miami n’a pas failli deux fois de suite, et s’est imposé 102 à 91, ce qui les conduit à affronter les Bucks en Play-Off.

Enfin, dans le bas du classement, il n’y a pas vraiment de grosse surprise. Les Pistons de Détroit finissent bon dernier avec seulement 17 victoires, malgré que le français Killian Hayes ait commencé à se révéler de plus en plus. Puis c’est Charlotte qui finit 14ème, Orlando 13ème, Indiana 12ème, et Washington 11ème. Des saisons bien décevantes pour les fans, mais des espoirs néanmoins ! En effet, pour toutes ces équipes mal classées, une espérance subsiste : celle d’obtenir le premier tour de draft 2023. Grâce à cela, c’est un renfort de taille qui débarquerait dans l’heureuse franchise, sûrement en la personne du crack français Victor Wembanyama.

À l’ouest, un classement incertain avant la dernière journée

Si à l’est le suspens n’était pas de mise, à l’ouest il était encore tout entier avant la dernière rencontre de chaque franchise.

En haut du classement, les Nuggets de Denver étaient assurés de terminer premier. Grâce à leur victoire 109 à 95 face à Sacramento pour le dernier match, ils terminent la saison avec 53 victoires et 29 défaite. Une grosse saison donc pour les Nuggets, emmenés par un prétendant au titre de MVP : Nikola Jokic. Grâce à cette première place, Denver allait donc affronter le vainqueur du second tour du Play-In. Ce sera donc les Minnesota Timberwolves qui tenteront de se dresser sur le chemin des premiers de la conférence. La tâche s’annonce difficile pour cette équipe qui a fini seulement 8ème de la conférence (malgré un bilan de 42 victoires et 40 défaites). Attention néanmoins à Anthony Edwards, ainsi qu’à l’état de forme du duo Rudy Gobert / Karl-Anthony Towns.

En seconde position, ce sont les Grizzlies de Memphis qui terminent avec 51 victoires et 31 défaites. Défait lors de leur dernier match face à Oklahoma (115 à 100), la franchise a néanmoins réalisé une très grosse saison. Grâce à un très bon Ja Morant et à un 5 équilibré, les Grizzlies arrivent déterminés pour le début de Play-Off. Mais la tâche ne sera pas facile pour eux, puisqu’ils seront opposés aux Los Angeles Lakers au premier tour. En effet, l’équipe de Lebron James et d’Anthony Davies a seulement fini à la 7ème position de sa conférence, ce qui l’a conduit en Play-In. Dès le premier tour, les Lakers l’ont emporté face à Minnesota, d’où leur qualification face aux Grizzlies désormais en Play-Off. Le match s’annonce très serré, notamment lorsque l’on connait l’expérience historique des Lakers en Play-Off. Gros duel à suivre.

À la troisième place, c’est une (très) bonne surprise que de retrouver les Sacramento Kings. Avec un bilan de 48 victoires et 34 défaites, les Kings ont réalisé une très grande saison, et un si bon bilan n’était clairement pas attendu. Malgré leur défaite face à Denver au dernier match 109 à 95, la franchise a réalisé un vrai exploit. En effet, en terminant 3ème, Sacramento se qualifie directement en Play-Off. Cela faisait 17 ans que cela n’était plus arrivé. Mike Brown, le coach des Kings, a donc réalisé un gros travail pour permettre à la franchise de se classer aussi haut en fin de saison.

Au premier tour, Sacramento sera ainsi opposé aux Golden State Warriors qui ont eux terminé 6èmes. Les derniers champions NBA en titre n’ont pas réalisé leur meilleure saison, avec un bilan de 44 victoires pour 38 défaites. Leur victoire 157 à 101 face à Portland dans le dernier match ne leur a pas permis de dépasser les Clippers, et ils se retrouvent donc face à Sacramento. C’est un gros choc qui attend Stephen Curry et ses coéquipiers, et un retour en Play-Off difficile pour les Kings.

Les Warriors de Stephen curry (ballon en main) et les Kings de Keegan Murray (numéro 13) se retrouvent en premier tour des Play-Off (crédit : Ed Szczepanski-USA TODAY Sports)
Les Warriors de Stephen curry (ballon en main) et les Kings de Keegan Murray (numéro 13) se retrouvent en premier tour des Play-Off (crédit : Ed Szczepanski-USA TODAY Sports)

Viennent ensuite les Suns de Phoenix. L’un des plus gros effectif de la ligue termine la saison avec 45 victoires et 37 défaites. Malgré la défaite face aux Clippers lors du dernier match 119 à 114, Kevin Durant, Devin Booker, Chris Paul et leurs coéquipiers semblent bien armés pour engager leur parcours en Play-Off. Et c’est donc face au 5ème de la ligue qu’ils seront opposés : les Los Angeles Clippers. Ayant fini avec 44 victoires et 38 défaites, les Clippers ont réalisé une plutôt bonne saison et sont parvenus à se qualifier directement en Play-Off. Vainqueurs des Suns pour le dernier match, dont les cadres étaient au repos, les Clippers vont devoir s’arracher pour essayer de renverser les Suns. Les retrouvailles entre Kevin Durant (Phoenix Suns) et Russel Westbrook (Los Angeles Clippers) s’annoncent haletantes.

Aperçu du tableau du Play-In et des Play-Off de cette saison à l’ouest ! (Crédit : L’Équipe)
Aperçu du tableau du Play-In et des Play-Off de cette saison à l’ouest ! (Crédit : L’Équipe)

Lors du Play-In, les Lakers ont affronté les Timberwolves au premier tour pour rejoindre les Grizzlies en Play-Off. Dans une rencontre serrée, c’est Los Angeles qui a tiré son épingle du jeu, en l’emportant 108 à 102 en prolongation. Ce sont donc Lebron James, Anthony Davies et leurs coéquipiers qui iront défier Ja Morant et Les Grizzlies.

De l’autre côté, les Pelicans de New Orleans retrouvaient le Thunder d’Oklahoma. Pourtant mieux classés à la fin de la saison régulière, les Pelicans se sont inclinés 123 à 118. Ils ne verront donc pas les Play-Off cette saison, eux qui ont été privés de Zion Williamson pour blessure durant une bonne partie de la saison. La dernière place qualificative en Play-Off allait donc se jouer entre Minnesota et Oklahoma. La rencontre n’a pas tenu toutes ses promesses, tant les Timberwolves ont imposé leur jeu. Ils se sont ainsi imposés 120 à 95, et retrouveront les Nuggets de Denver en premier tour des Play-Off ! Les joueurs d’OKC partent donc en vacances de leur côté …

Pour ce qui concerne le bas du classement à l’ouest à l’issue de la saison régulière, certaines équipes sont un peu surprenantes. Bon derniers, les Spurs de San Antonio n’ont pas existé cette saison. Ils cumulent 60 défaites pour seulement 22 victoires. Gregg Popovich n’espère donc qu’une chose de cette saison : obtenir le premier tour de Draft. À la 14ème position, ce sont les Rockets de Houston qui terminent avec le même bilan. Pour eux aussi, la saison a été très compliquée. À la 13ème place, c’est Portland qui termine avec 33 victoires et 49 défaites. Damian Lillard et les Trail Blazers ne verront donc pas les Play-Off pour la deuxième saison consécutive.

Viennent ensuite les Jazz de l’Utah à la 12ème place. Malgré une bonne saison de Lauri Markkanen qui a fini la saison avec une moyenne de 25 points par match, les Jazz ne sont même pas parvenus à obtenir une place en Play-In. Mais la vraie surprise est de retrouver les Dallas Mavericks à la 11ème position de la Conférence Ouest. En effet, avec un grand Luka Doncic pendant la saison et l’arrivée de Kyrie Irving en février, les espoirs étaient permis d’accrocher le Play-In. Malheureusement pour eux, avec un bilan de 38 victoires et 44 défaites, cela n’a pas été suffisant pour se qualifier. Il faudra donc espérer que l’équipe tourne mieux l’an prochain, avec encore d’éventuelles recrues pour renforcer l’effectif.

La fin de saison NBA s’annonce donc particulièrement intéressante, avec déjà plusieurs gros chocs en Play-Off. Il est encore difficile de dire pour le moment quelle équipe est la mieux armée pour aller emporter le titre. Les équipes déjà en vacances attendent elles avec impatience de connaitre leur positionnement pour la Draft qui arrive, avec Wembanyama dans un coin de leur tête. Les prochaines semaines devraient donc être passionnantes outre-Atlantique.

Auteur / autrice

  • Hugo Cazal

    À côté de mes études à l'IEP de Lyon, je suis journaliste pour l'équipe sport et l'équipe politique chez CS Actu ! Étant un passionné de l'actualité en général, j'espère que je parviendrai à vous transmettre ma passion à travers mes articles !

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share