Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Finale de Coupe de France, spectacle au cœur de la politique Nationale

Ce samedi 29 avril, le FC Nantes, tenant du titre, affrontera le Toulouse FC en finale de Coupe de France de football. Les 20 000 supporters toulousains attendus au Stade de France pousseront pour voir leur équipe remporter leur second titre de Coupe de France, 66 ans après l’épopée de 1957. Les Nantais eux, dont la ferveur n’est plus à prouver, seront près de 50 000 pour défendre leur trophée. Cette finale tant attendue sera cependant marquée par le climat politique actuel : le président de la République ne descendra pas sur la pelouse avant la rencontre comme la coutume le demande. Entre rencontre sportive haletante, et polémique politique, cette finale restera sans nul doute longtemps dans les mémoires.

Partagez ce post

Emmanuel MACRON lors de la dernière édition de la Coupe de France qui sera au centre des attentions ce soir (source: l'Internaute)

Les canaris, champions de France reléguable ?

Le FC Nantes, 16ème du championnat à égalité de point avec Brest, joue son maintien chaque week-end. Sur les 10 dernières rencontres de Ligue 1, Nantes n’a gagné qu’un match. Cependant, leur visage en coupe est éblouissant : après avoir battu notamment le RC Lens et l’Olympique Lyonnais avec un football de haut niveau, les Nantais sont en final et en cas de victoire joueront l’Europe la saison prochaine. Cette capacité à se transformer en Coupe de France leur permettra peut-être de conserver leur titre, mais surtout nous promet une belle finale face au TFC.

La foule nantaise venue célébrer avec les joueurs suite à la victoire contre les Lyonnais (photo Pauline CARRÉ/APL/FFF)

Toulouse, l’outsider prêt à s’imposer

Le TFC, promu en ligue 1 cette saison à la suite d’un titre de Ligue 2 remporté avec la manière semble déjà prêt à s’imposer au Stade de France. En effet, actuellement 12ème du championnat, les Toulousains ont retrouvé un très beau niveau après deux ans passés en deuxième division, où l’unique objectif était de remonter (en 2021, 3ème à 2 points de la montée, puis champions en 2022). Leur parcours en Coupe de France, bien que plus accessible que celui des Nantais, a été parfait. Ils se sont imposés sans accroche à chaque tour. Le duel entre les deux équipes devrait être à la fois ouvert et équilibré: le spectacle sera au rendez-vous ce soir.

Le TFC fête sa victoire en demi face à Annecy (©Iconsport)

Une finale avec un air de manifestation

Depuis plusieurs semaines, les manifestations contre la réforme des retraites se déroulent partout en France. Cette finale au Stade de France est depuis plusieurs jours ciblé par les opposants du pouvoir. En effet, la tradition veut que le président de la République descende sur la pelouse avant le début de la rencontre, saluer les joueurs, puis en fin de match pour remettre le trophée aux vainqueurs. Cette occasion de se faire entendre n’a pas échappé aux manifestants. Sur les réseaux sociaux ont annoncé siffler Emmanuel Macron, et certains même de vouloir perturber la rencontre en coupant l’électricité par exemple. Face à cela, l’Elysée et l’organisation du Stade de France ont pris des mesures hier qui ont beaucoup fais parler. Par exemple, des grilles avec piques devant les tribunes et des groupes électrogènes ont été installer. Les sifflets seront interdits dans le stade par la préfecture (appel des syndicats à distribuer 30 000 cartons rouges et 10 000 sifflets pour une opération “carton rouge”). Par souci de débordement, Emmanuel Macron ne descendra normalement pas sur la pelouse et la remise du trophée ne se déroulera donc pas sur le terrain comme d’habitude, mais sûrement en tribune présidentielle.

réaction d’un internaute après les annonces des mesures exceptionnelles prise par sécurité

Des mesures mal reçues par les supporters

Les mesures de sécurité n’ont pas tardé à faire du bruit. Entre impressions d’être enfermé en cage, ou censure insupportable, les commentaires ne sont pas en faveur du gouvernement. Olivier Véran, porte-parole du gouvernement a déclaré sur BFMTV et RMC : « La finale de la Coupe de France, ce n’est pas les jeux du cirque à la romaine, ce n’est pas la CGT avec son pouce impérial qui pourrait décider à qui de faire huer le président de la République, à qui de couper l’électricité pendant un match ». Les mesures sont susceptibles d’être étendues au-delà du Stade de France, la fanzone place du Capitol pourrait aussi être affecté par des mesures de sécurité. Les avis concernant l’utilisation du match comme moyen de manifester sont très mitigés. Beaucoup estiment que la politique n’a pas sa place dans le sport. Chacun espère que la finale sera un beau spectacle, sur le plan sportif au moins.

Auteur / autrice

  • Ludovic Cantin

    Je suis étudiant en sciences politiques et en relations internationales à HEIP Lyon. Le sport et la politiques sont mes passions. J'écris principalement sur le football et malencontreusement, je supporte chaque dimanche l'Olympique Lyonnais.

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share