Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Jules Marie, le retour gagnant du tennisman youtubeur

2 ans pour jouer les qualifications de Roland-Garros en partant de zéro. C'est le défi fou que s'est lancé Jules Marie alors qu’il n’avait plus aucun classement professionnel. 2 ans après, il vient d’atteindre son objectif après un très long chemin qu’il filme sur Youtube sur sa chaîne à 120K abonnées. Une aventure unique qu’il souhaite poursuivre, à maintenant 32 ans.

Partagez ce post

Photo instagram : julesmarie_tennis

Janvier 2022, le début de la reprise

Entre 2012 et 2015, Jules Marie connaît une première expérience sur le circuit ATP où il atteint la 228e place mondiale. Cependant, il décide finalement de se retirer de ce circuit, devenant trop coûteux pour lui. Alors qu’il épluche tous les tournois CNGT de France, en donnant des cours à côté, Jules Marie participe au tournoi d’exhibition de Caen, dans sa ville d’origine. Il l’emporte en battant de très grands joueurs, tel que David Goffin, 39e mondial à ce moment-là. C’est le déclic. Alors que Jules Marie possède une chaîne YouTube qu’il tient avec son frère Arthur, où ils donnent des conseils techniques pour progresser au tennis, il décide de reprendre le circuit ATP. De plus, il accompagne cette reprise d’une idée, celle de filmer tout son quotidien durant les tournois sur cette fameuse chaîne YouTube et avec comme objectif: Rejouer les qualifications de Roland-Garros.

Un long voyage à travers la galère du circuit futures

Le voilà alors repartit, à 31 ans, sur le circuit professionnel, sans coach mais accompagné d’un vidéaste professionnel qui le suit sur l’ensemble de ses tournois pour filmer ses matchs et son quotidien dans ses tournois. Il filme les galères de voyages, les revenus très pauvres qu’ils gagnent à la suite d’un tournoi, les terrains calamiteux sur lesquels il peut se retrouver mais aussi toutes les joies et émotions qu’il traverse lors de ses expériences. Petit à petit, de plus en plus d’internautes suivent ses aventures, créant une communauté qu’il a appelé les “breakers”. Ses premiers points arrivent sur le circuit Futures (3e catégorie des tournois professionnels), en avril 2023. Puis, il remporte deux titres ITF, à Montréal (Canada) et à Nottingham (Angleterre). En juillet, il remporte deux nouveaux titres en Future, l’un en Corse à Ajaccio et l’autre au Portugal à Porto. Il se trouve alors aux alentours de la 300e place mondiale et peut ainsi faire son apparition dans les tableaux des tournois challengers (2e catégorie des tournois professionnels).

Jules Marie, vainqueur du tournoi Zahra au Koweït en décembre 2023 (crédits: compte instagram @julesmarie_tennis)

Les premiers espoirs en challengers et une qualification à l’Open d’Australie

Fin 2023, Jules Marie commence à rentrer dans les tableaux challengers, beaucoup plus exigeant et dense en terme de niveau. Malgré ça, il franchit un cap dans son jeu et atteint même une demi-finale sur le challenger de Porto. En décembre, il remporte le tournoi de Zahra au Koweït. Ce titre lui permet d’être sélectionné pour les qualifications de l’Open d’Australie et de terminer la saison à son meilleur classement ATP, la 226e place mondiale. En 2024, lors de l’Open d’Australie, il élimine le français, Benoît Paire (7-66, 6-4) au premier tour des qualifications, ce qui constitue sa première victoire en qualification de grand chelem. Il se fait éliminer au deuxième tour par Alexander Ritschard (63-7, 6-3, 6-2). En février, il participe au Challenger 75 de Tenerife II, où il atteint une nouvelle fois la demi-finale. C’est à cette période qu’il obtient son meilleur classement mondial, la 203ème place ATP.

Un retour gagnant mais pas encore payant 

Grâce à ses bons résultats à la suite de l’Open d’Australie qui le font accéder au portes du top 200, le français réussit à se qualifier pour le tableau de qualification de Roland-Garros. Malgré une défaite au premier tour face à son compatriote Titouan Droguet, ce mardi 21 mai, Jules Marie aura prouvé à 32 ans, qu’il n’est jamais trop tard pour se fixer des objectifs et revenir au meilleur niveau. Enfin il n’est pas prêt de re-ranger la raquette. Car, en effet, il tente de se qualifier pour les qualifications de Wimbledon et participer une nouvelle fois à un grand chelem. Une aventure atypique unique qu’il continue de partager sur sa chaîne youtube aux 120 000 abonnées.

Auteur / autrice

  • Yanis BAUDET

    Actuellement en étude de marketing événementiel sportif à Brest, j'ai rejoint l'association CSActu depuis Septembre 2023. Enthousiaste et passionné, mon cœur bat au rythme du journalisme et du monde du sport, en particulier du tennis. Mon engagement dans le domaine de l'information m'a conduit à intégrer le CS Actu, un journal qui me permet d'allier ces deux passions. Bonne lecture

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share