Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Just Fontaine : le football Français en deuil

Le 1er mars dernier, le football Français a appris le décès de Just Fontaine à l'âge de 89 ans. Attaquant émérite de l'équipe de France entre 1953 et 1960 puis entraîneur de 1967 à 1981, retour sur la carrière d'une légende du football tricolore.

Partagez ce post

Just Fontaine aux couleurs de l'équipe de France (Source : beIN SPORTS)

Né la 18 août 1833 à Marrakech, Just Louis Fontaine débute sa carrière junior à l’âge de 14 ans pour l’AS Marrakech. Il fait ses débuts en senior aux côtés de l’US marocaine de Casablanca entre 1950 et 1953. Il remporte notamment le Championnat d’Afrique du Nord en 1952, avant d’être recruté par l’OGC Nice.

De Nice à Reims : l’éclosion d’une star

Après avoir été repéré, Fontaine est recruté par l’OGC Nice en 1953. En trois saisons avec les Aiglons, il inscrit 42 buts et remporte la Coupe de France 1954 ainsi que le titre de champion de France, deux ans plus tard. En parallèle, Fontaine fait ses débuts avec l’équipe de France, le 17 décembre 1953 face au Luxembourg. Il s’offre un triplé pour la même occasion (victoire 8-0).

Après son aventure Niçoise, le natif de Marrakech rejoint le Stade de Reims en 1956. Remplaçant de Raymond Kopa, parti au Real Madrid, le Français s’épanouit pleinement dans son nouveau club. Mais Fontaine décide de s’éloigner des terrains pour effectuer son service militaire en Algérie, qui durera trente mois. A son retour en métropole, il remporte le Championnat de France et la Coupe de France 1958.

1958 : Année en or pour Fontaine

L’année 1958, est marquée par la Coupe du Monde se déroulant en Suède. Après des matchs de préparation réussis, Fontaine débute la compétition comme titulaire aux côtés de Kopa et Piantoni.

La première partie de la compétition s’avère réussie pour l’équipe de France. Auteur d’un triplé, Fontaine et les Bleus battent le Paraguay (7-3) avant de s’incliner face à la Yougoslavie (3-2) malgré un doublé du joueur Rémois. Les tricolores renouent avec la victoire le match suivant. Ils s’imposent face à l’Ecosse (2-1) avec une nouvelle réalisation de Just Fontaine.

Just Fontaine porté en triomphe par ses coéquipiers en 1958 (Source : Le Monde)

Fontaine s’illustre à nouveau en quart de finale en inscrivant un doublé face à l’Irlande du Nord (victoire 4-0). La France se retrouve alors en demi-finale face au Brésil. Mais malgré deux réalisations dont un but du Rémois, les Bleus sont battus par le Brésil de Pelé, auteur d’un triplé (défaite 2-5). Les tricolores battent l’Allemagne de l’Ouest, six buts à trois dont quatre à l’origine du natif de Marrakech. La France décroche la troisième place de la compétition.

Avec treize buts inscrits, Just Fontaine devient et demeure encore aujourd’hui, le plus grand buteur de l’histoire de la Coupe du Monde sous le maillot Bleu.

Le début de la fin…

De retour après la Coupe du Monde, Fontaine atteint la finale de la Coupe d’Europe des clubs champions (ancêtre de la Ligue des Champions) en 1959. Le Stade de Reims s’incline finalement face au Real Madrid (2-0). Auteur de dix buts, Fontaine est sacré meilleur joueur de la compétition. L’année suivante, il est à nouveau sacré meilleur buteur en championnat de France, après l’avoir remporté.

Après avoir qualifié son équipe pour la Coupe d’Europe des nations 1960, Just Fontaine est victime d’une double fracture de la jambe gauche, le 20 mars 1960. Cette blessure ne lui permet pas de disputer la fin de saison avec son club mais également le championnat européen sous le maillot Bleu.

A peine remis de sa blessure, le Rémois est à nouveau victime d’une blessure à la même jambe l’année suivante. Fragilisé, Fontaine parvient tout de même à remporter un nouveau Championnat de France en 1962 avant de mettre un terme à sa carrière, en juillet de la même année, à seulement 28 ans.

Au cours de sa carrière, il a inscrit 164 buts en 200 matchs en championnat de France et 30 buts en 21 sélections en équipe nationale.

Fini de jouer, c’est parti pour entraîner

Just Fontaine, entraîneur du Paris-Saint Germain (Source : PSG.com)

Après avoir passé des diplômes d’entraîneur, Fontaine prend la tête de l’équipe de France en 1967. Mais cette aventure de sélectionneur Bleu va être de courte durée. Il est remplacé après deux défaites lors de matchs amicaux. Il devient ensuite entraîneur du club amateur de Bagnères-de-Luchon, avant de devenir recruteur pour l’US Toulouse crée en 1970.

Entre 1973 et 1976, Fontaine devient entraîneur du Paris-Saint Germain. Il parvient à atteindre la 1re division à son club en 1974. Il occupe ensuite le poste d’entraîneur de l’US Toulouse pour la saison 1978-1979, club de deuxième division. Enfin, entre 1979 et 1981, il devient sélectionneur de l’équipe du Maroc.

Après 1981, le Français n’occupe plus de poste officiel, mais reste très attaché à son pays natal. Il militera notamment pour l’organisation de la Coupe du Monde 2006 au Maroc. Just Fontaine, fait ensuite des apparitions lors de rencontres avant de finalement s’éteindre le 1er mars 2023 à Toulouse.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share