Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Karma is Taylor Swift

Son nouvel album The Tortured Poets Department cumule plus de 300 millions d’écoutes en une seule journée sur Spotify. Sa tournée phénomène Eras Tour est en passe de devenir la plus lucrative de l’histoire. Le Time lui décerne le titre de personnalité de l’année en 2023 et depuis quatre ans elle est en tête des ventes de disques au niveau mondial. Ces chiffres sont le reflet de l’influence que s’est construite la chanteuse Taylor Swift depuis des années. Elle est devenue une icône de la pop à l’influence planétaire. Mais alors comment s’explique le “Taylor effect” sur la société ? 

Partagez ce post

La chanteuse taylor Swift aux MTV Video Music Awads 2023 Crédit : depositphoto
La chanteuse taylor Swift aux MTV Video Music Awads 2023 Crédit : depositphoto

Si elle plait autant, c’est qu’elle permet une identification assez forte. Son pouvoir émane en partie de ses paroles auxquelles de nombreux fans s’identifient. Des paroles qui résonnent chez les fans et qui sont souvent comparées à un journal intime. Cette influence est donc en partie due à la façon dont elle a établi un lien avec ses fans, sur le long terme. Dès le début de sa carrière, elle a toujours privilégié les interactions avec eux. Elle le faisait soit par le biais des réseaux sociaux ou en personne. Elle s’est bâti l’image d’une star accessible.

Par exemple, à la fin de ses concerts, les membres de son staff étaient chargés de choisir une personne dans le public qui aurait le privilège de rencontrer la pop star une fois le show terminé. En 2014, elle va même jusqu’à inviter des fans chez elle pour des “secret sessions”. Pendant ces moments de partage ils écoutaient ensemble des morceaux. Enfin, il y a les Easters Eggs, et c’est ce qui tient le plus ses fans en haleine. Il s’agit d’indices qu’elle cache dans ses chansons, clips vidéos, discours qui lui servent à faire passer des messages. Ces derniers portent notamment sur ses projets à venir, créant ainsi une forme de suspens. 

“Taylor Swift c’est l’industrie de la musique en personne”

Depuis ses quatorze ans, Taylor Swift a construit son influence sur la société et le monde en général, étape par étape. Aujourd’hui, la chanteuse a même complètement refaçonné l’industrie musicale. On entend d’ailleurs souvent dire “Taylor Swift c’est l’industrie de la musique”. Plusieurs exemples l’illustrent. Le 27 octobre 2023, l’artiste se réapproprie son catalogue musical en ré-enregistrant son quatrième album 1989. Il est maintenant accompagné de la mention Taylor’s Version. Une décision qui fait suite au changement de propriétaire de son label Beat Machine Records. Ceci lui a fait perdre en partie les droits de ses musiques. 

Son combat contre Spotify et Apple music est également marquant. Pendant des années, elle a retiré ses chansons des plateformes leur reprochant de ne pas suffisamment rémunérer les artistes. Une décision importante pour elle mais qui a surtout profité à l’ensemble des musiciens confrontés au même problème. A travers ses combats, c’est toute l’industrie de la musique populaire que Taylor Swift a influencée. 

“Il y a une forme de respect autour de Taylor Swift”

Tout ce projet savamment construit autour de la star lui permet aujourd’hui de rayonner au niveau mondial. Ses nombreux combats lui ont permis de se forger l’image d’une jeune femme forte, qui n’a peur de rien. Elise Viniacourt, journaliste chez Libération explique : “ il y a une forme de respect qui s’est créé autour de Taylor Swift, au sein des artistes, qu’ils aiment sa musique ou pas”. Ses paroles auxquelles beaucoup de jeunes filles s’identifient “amènent l’idée d’une personne qui est toujours authentique et c’est ce qui plaît aujourd’hui” selon la journaliste. Cette image de marque que s’est créée la chanteuse est primordiale pour cette dernière à tel point que les Swifties, ses plus grands fans, sont prêts à dépenser des milliers d’euros dans ses concerts que ce soit pour l’achat des places, de goodies ou autres.

Un américain sur cinq serait enclin à suivre aveuglément l’avis politique de Taylor Swift

L’influence de Taylor Swift est telle que l’on peut se questionner sur l’effet de la pop culture sur le monde politique. En pleine campagne présidentielle américaine, c’est un sujet qui fait débat. Effectivement, un sondage mené par Redfield & Wilton Strategies a révélé que 18% des électeurs se disent «plus susceptibles» ou «nettement plus susceptibles» de voter pour un candidat à l’élection présidentielle de novembre 2024 si Taylor Swift venait à le soutenir.

Elise Viniacourt, journaliste chez Libération, nuance le propos en expliquant que ce qui est à questionner est plutôt “l’attrait du monde politique sur la pop culture”. Il semble alors y avoir une relation ambivalente entre les deux. Et selon elle, cela s’expliquerait par le fait que le public de la pop est un public assez jeune. Or les États-Unis sont confrontés à un fort taux d’abstention chez les jeunes qui serait potentiellement amenés à voter démocrate. En 2016, moins de la moitié des électeurs ayant entre 18 et 29 ans ont pris la peine de se déplacer jusqu’aux urnes. Alors, “attirer les icônes de la pop culture s’explique sociologiquement par le fait qu’ils pourraient faire basculer la balance en faveur des démocrates” d’après la journaliste.

Taylor Swift, un phénomène sismique

Ce phénomène de la pop culture est tel que la chanteuse semble acquérir un pouvoir phénoménal. Son influence dépasse le domaine politique pour s’étendre aux domaines législatif, économique et même… sismique ! Le 22 juillet 2023, Taylor Swift a fait trembler la Terre à Seattle (États-Unis). Alors qu’elle donnait un concert de sa tournée “The Eras Tour”, les sismomètres situés à proximité ont enregistré des vibrations atteignant une magnitude de 2,3 sur l’échelle de Richter.

Au moment du scandale des deep fakes en janvier 2024, plusieurs images à caractère pornographique mettant en scène la chanteuse ont été diffusées sur le réseau social X. La Maison blanche avait réagi en déposant un projet de loi au sénat Américain afin de réguler l’utilisation de l’IA. De même, une loi “Taylor Swift” a été mise en place au Brésil. L’objectif était d’encadrer l’activité des revendeurs de billets après une mésaventure avec le site Ticketmaster. Ces derniers risqueraient jusqu’à 4 ans d’emprisonnement et une amende pouvant aller jusqu’à 100 fois la valeur du billet. 

Enfin, le phénomène des “Swiftonomics” explore ce pouvoir économique dont disposerait Taylor Swift. Les études vont au-delà de ses succès musicaux. Elles examinent alors les facteurs économiques qui sous-tendent son succès et l’industrie musicale dans son ensemble. Selon ce dernier, la chanteuse pourrait donc avoir un impact sur la conjoncture économique d’un pays. On observe également qu’elle pourrait faire augmenter le PIB d’un État juste à l’aide d’un concert. 

De ses fans au monde musical et de la pop culture en passant par la politique, la chanteuse Taylor Swift semble être en train de conquérir le monde. Son influence est telle qu’elle serait en mesure d’influencer des élections présidentielles. On se demande jusqu’à quel point la société et surtout les jeunes seraient à même de la suivre. Comme elle le dirait si bien dans une de ses chansons, le Karma semble être du côté de la chanteuse de 34 ans. 

Auteur / autrice

  • Laura BERTHUIN

    Étudiante en BUT journalisme à Vichy, je souhaiterais devenir journaliste d’investigation. Curieuse et déterminée, je suis passionnée par la géopolitique, l’environnement ou encore le sport.

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share