L’actu écolo de la semaine

Mégabassines, réchauffement climatique, manchots … voici les principales infos sur l’écologie qui ont marqué la semaine du 24 au 31 octobre.
Les manifestants contre la mégabassine de Sainte-Soline @ Franceinfo / Twitter
Les cinq actus de la semaine
  • Protestations et affrontements à la mégabassine de Sainte-Soline

Ce week-end, des militants écologistes ont organisé une grande manifestation contre la mégabassine de Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres. Il y avait plusieurs élus, comme Yannick Jadot, Philippe Poutou ou encore Lisa Belluco (qui a été matraquée). Le ministère de l’Intérieur a mobilisé 1 500 policiers et 6 hélicoptères contre cette manifestation interdite par la préfecture. Mais ils n’ont pas suffi à arrêter les 7 000 manifestants (selon les organisateurs), qui ont réussi à pénétrer sur le site. 61 gendarmes et une cinquantaine de protestataires ont été blessés.

Les mégabassines sont de gigantesques retenues d’eau – l’équivalent de 260 piscines olympiques ! –  qui permettent aux agriculteurs de pomper moins d’eau dans les sols l’été. Problème : elles perturbent le cycle de l’eau et sont exploitées par l’agriculture intensive, néfaste pour la planète. De plus, ceux qui en profitent avaient signé un accord pour cultiver de manière plus responsable (par exemple avec moins de pesticides) … ce qui n’a pas été fait à Sainte-Soline.

Sources : Libération, Le Monde, Le Figaro

  • La justice stoppe le projet de retenue d’eau de La Clusaz

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu l’arrêté prévoyant la construction d’une cinquième retenue d’eau à La Clusaz, en Haute-Savoie. Celle-ci était critiquée car néfaste pour la biodiversité. D’autant plus qu’elle doit en partie alimenter la station de ski en neige artificielle. C’est pourquoi des écologistes ont installé une Zone à défendre (ZAD) pour empêcher la réalisation du projet. Avec la mégabassine de Sainte-Soline, la « Cluzad » illustre la guerre de l’eau qui s’intensifie depuis les sécheresses de cet été.

Sources : Le Monde, Reporterre, Le Parisien

  • Le gouvernement lance le Conseil national de la refondation sur le climat et la biodiversité

La Première ministre Elisabeth Borne a présenté les objectifs de cette concertation à La Recyclerie, à Paris. Ce volet environnemental du « CNR » devra aider à mettre en place la planification écologique. Pour cela, il rassemble une diversité d’acteurs venant de différents territoires et secteurs d’activité. L’objectif est de faire de la France une « nation verte ».

Sources : Le Monde, L’Humanité, Vert

  • Rapport du Lancet sur les conséquences du dérèglement climatique

Dans son rapport annuel, la revue scientifique The Lancet dresse un constat inquiétant du réchauffement climatique. Les vagues de chaleur ont ainsi augmenté la mortalité dans le monde de 68% depuis le début des années 2000. Ces fortes chaleurs nuisent aussi au travail, à la santé ou encore au cycle des récoltes.

Sources : Reporterre, Le Journal du Dimanche, L’Express

  • Nouvelle alerte de l’ONU face à l’urgence climatique

Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies, a appelé les États à intensifier la lutte contre le dérèglement climatique. Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), le réchauffement de la planète pourrait atteindre les +2,6°C en 2100. L’Accord de Paris de 2015 promettait pourtant de le limiter à +2°C, voire +1,5°C.

Sources : Le Point, France Info, Les Echos

Le chiffre de la semaine : 262%

C’est l’augmentation de la concentration de méthane dans l’atmosphère entre l’ère préindustrielle et 2021. D’après les calculs de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), c’est un nouveau record. Le méthane est un des plus puissants gaz à effet de serre, qui contribuent au dérèglement du climat. La concentration en dioxyde de carbone, autre gaz tristement célèbre, a quant à elle connue une progression de 149% en deux siècles. Elle réaugmente après avoir baissé en 2020 avec les confinements.

Sources : Libération, France 24, RTBF

La citation de la semaine : « Les COP ne fonctionnent pas vraiment, à moins qu’on ne les utilise comme une opportunité pour mobiliser. »

Interviewée à l’occasion de la sortie de son Grand livre du climat, Greta Thunberg a de nouveau appelé les États à agir face à l’urgence climatique. Elle a notamment dénoncé les COP, ces conférences internationales où les Etats se rassemblent pour prendre des décisions sur l’environnement. Selon elle, elles seraient des machines à « greenwashing ». La prochaine COP sur les changements climatiques a lieu début novembre en Égypte. La militante écologiste a déclaré qu’elle ne s’y rendrait pas.

Sources : Le Point, Le Figaro, Sud Ouest

L’animal de la semaine : le manchot empereur
Le manchot empereur vit en colonies sur la banquise. @ MemoryCatcher / Pixabay

Le manchot empereur (aptenodytes forsteri) est un oiseau vivant uniquement en Antarctique. Les adultes ont le dos noir, le ventre blanc et du jaune au niveau du cou. Ce sont de gros oiseaux – leur poids peut atteindre 40kg – et ils sont incapables de voler. Les femelles pondent un unique œuf chaque année, que les mâles couvent sur la banquise.

Le réchauffement climatique menace de plus en plus les manchots car il fait fondre la banquise, ce qui complique la vie en colonie des manchots et la protection de leurs petits. C’est pourquoi l’institut américain Fish and WildLife Service vient de le classer parmi les espèces menacées de disparition. Selon lui, la moitié de la population de manchots empereurs pourrait disparaître d’ici 2050.

Sources : RFI, France Info, La Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Total
0
Share