Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

L’actu écolo de la semaine du 27 février

Entre agriculture biologique, catastrophe écologique en Afrique et protection de la haute mer, voici les dernières actualités écologiques de la semaine !

Partagez ce post

Ces derniers temps, l'agriculture biologique rencontre d'importantes difficultés. @ HelgaKa / Pixabay
  • Le gouvernement annonce une aide pour l’agriculture biologique…

En déplacement au Salon de l’agriculture à Paris, la Première ministre Élisabeth Borne a annoncé aux représentants des syndicats agricoles qu’une aide d’urgence allait être mise en place pour la filière bio. Les ventes de produits bios ont connu un recul de 4% en 2022. Une baisse sans précédent qui est notamment liée à la forte inflation. C’est pourquoi le gouvernement s’apprête à verser 10 millions d’euros aux 60 000 fermes concernées. Cependant, de nombreux producteurs bio dénoncent une aide trop insuffisante.

Sources : Libération, L’info durable, Le Monde

  • … ainsi qu’un plan pour réduire l’usage des pesticides

Au Salon de l’agriculture, Élisabeth Borne s’est également exprimée sur plan Ecophyto 2030, précédemment annoncé par Emmanuel Macron. Ce plan, qui doit être mis en place d’ici l’été prochain, vise à favoriser les alternatives aux pesticides. À terme, l’objectif est de s’adapter aux normes environnementales européennes en mettant fin à l’utilisation des substances les plus nocives, sans pour autant pénaliser les agriculteurs.

Sources : Reporterre, Capital, Les Echos

  • Les plaintes d’associations contre le projet EACOP de TotalEnergies ont été rejetées

Les Amis de la Terre, Survie et quatre associations ougandaises avaient porté plainte contre TotalEnergies. Elles demandaient la suspension de son projet d’oléoduc géant EACOP en Ouganda et en Tanzanie. En effet, ce projet était critiqué pour son impact sur la biodiversité et sur les populations africaines locales. Mardi dernier, le tribunal de Paris a jugé leurs demandes « irrecevables ». Le tribunal a estimé que leurs reproches sont « substantiellement différents » de ceux formulés au départ de l’affaire, lorsqu’elles avaient mis en demeure TotalEnergies en 2019.

Sources : Le Monde, Le Figaro, Reporterre

  • Des scientifiques identifient une nouvelle maladie chez les oiseaux marins ingérant du plastique

Une étude menée en Australie sur les puffins à pieds pâles a permis à des scientifiques d’identifier une nouvelle maladie chez les oiseaux marins, causée par l’ingestion de déchets plastiques : la « plasticose ». La consommation de petits morceaux de plastique provoque des lésions dans le tube digestif de ces animaux, impactant leur survie.

Sources : Reporterre, Géo, The Guardian

  • Les Nations Unies s’accordent sur la protection de la haute mer

En discussion à l’Organisation des Nations Unies (ONU) depuis plus de quinze ans, le traité sur la haute mer a enfin été signé. Si son contenu n’est pas encore connu, il marque un tournant dans la préservation de l’environnement. En effet, il vise à protéger la haute mer. Cette dernière correspond à l’espace marin situé au-delà des Zones Économiques Exclusives (ZEE) des États (qui s’étendent jusqu’à 370km des côtes). Cet espace marin représente plus de 60% des océans.

Sources : Le Monde, Le Figaro, Libération

La citation de la semaine : « Mettre la France à l’arrêt, c’est prendre le risque d’une catastrophe écologique, agricole ou sanitaire »

Ces propos sont ceux d’Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement. Selon lui, le mouvement de grèves reconductibles annoncé par les syndicats contre le projet de réforme des retraites pourrait notamment aggraver le manque d’eau en France, dû à la sécheresse historique de cet hiver. Cette phrase a provoqué une levée de critiques, notamment chez les partis de gauche, mais aussi de moqueries, tant la comparaison entre grève et crise écologique paraît absurde. Du côté des syndicats, le secrétaire de la CFDT, Laurent Berger, a répondu par l’ironie : « la sécheresse, c’est de la faute des syndicats ? La crise sanitaire, idem ? Et pourquoi par la défaite en coupe du monde ? »

Sources : Le Journal du Dimanche, Radio France, BFMTV

Le chiffre de la semaine : 36,8

C’est le nombre de gigatonnes de CO2 émises dans le monde en 2022. Les émissions de ce gaz nocif pour l’environnement ont augmenté de 321 millions de tonnes par rapport à 2021, soit une hausse de 0,9% sur un an. Dans son rapport, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a qualifié la trajectoire de croissance des émissions de CO2 d’ « insoutenable ». En renforçant l’effet de serre, le CO2 rejeté dans l’atmosphère par les activités humaines contribue au dérèglement climatique.

Sources : Reporterre, La Croix, RFI

L’animal de la semaine : Le lynx boréal

Le lynx boréal est le plus grand félin d’Europe. @ Nicman / Pixabay

Le lynx boréal (lynx lynx) est un mammifère très discret. En dépit de sa grande taille – il s’agit du plus grand félin d’Europe – ce prédateur solitaire vit dans les grandes forêts montagneuses et ne sort qu’à la tombée de la nuit. On le reconnaît notamment à son pelage tacheté et à sa touffe de poils sur les oreilles (les « pinceaux »). En France, le lynx boréal a été réintroduit dans les années 1970 après avoir été exterminé. On compte une centaine d’individus, surtout présents dans le Jura.

Si le lynx boréal est évoqué dans l’actualité, c’est parce que la Suède vient d’autoriser la chasse de 201 individus. Dans ce pays scandinave, les populations sont plus importantes qu’en France. 1450 animaux selon l’agence publique de protection de l’environnement. Cette dernière estime que 870 individus seraient suffisants pour garantir une population en bonne santé. L’autorisation d’un tel massacre est dénoncée comme une « chasse aux trophées » par plusieurs associations de défense des animaux.

Sources : The Guardian, Vert, Géo

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share