Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

L’actu écolo de la semaine du 3 avril

Eau contaminée, tempête de glace, nouvelle espèce de chat… voici les principales infos sur l’écologie qui ont marqué la semaine du 3 au 9 avril 2023.

Partagez ce post

Un tiers de l'eau distribuée en France est contaminée par le métabolite d'un pesticide interdit depuis 2019. @ 3345408 / Pixabay

Les cinq infos de la semaine :

  • Un tiers de l’eau potable en France contaminée par un pesticide interdit depuis 2019

    Un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient de mettre en évidence la contamination généralisée de l’eau potable en France par le R471811, un des métabolites (les molécules d’un pesticide qui se dégradent lors de son application dans l’environnement) du chlorothalonil. Ce pesticide utilisé contre les champignons depuis les années 1970 a été interdit dans l’Union européenne en 2019. Le métabolite R471811 dépasse la limite de qualité dans 34% de l’eau distribuée en France. Pour autant, il n’y a pas de « risque sanitaire » selon le gouvernement.

    Sources : Le Monde, Franceinfo, Ouest France

    • Les députés écologistes font adopter une loi sur les maisons fissurées par la sécheresse

    À l’occasion de leur « niche parlementaire », les députés du groupe écologiste ont soumis au vote cinq propositions de loi. Un texte porté par Sandrine Rousseau a été adopté en première lecture. Il prévoit d’améliorer l’indemnisation des dégâts provoqués sur les maisons à cause de la sécheresse. Face au changement climatique, 10,5 millions de maisons sont exposées au risque argileux en France. Avec le retrait-gonflement des sols, leurs fondations sont fragilisées et leurs murs se fissurent. D’autres propositions de loi sur l’interdiction des jets privés, l’ouverture du RSA au moins de 25 ans ou encore l’interdiction de la chasse le dimanche n’ont pas été adoptées.

    Sources : Reporterre, TV5Monde, Challenges

    • Une commune des Vosges interdit la chasse le dimanche après-midi

    Depuis le 1er avril, il est désormais interdit de chasser le dimanche après-midi dans la commune de Saint-Dié-des-Vosges. Un compromis a été trouvé entre la mairie et les chasseurs pour permettre les promenades dans deux massifs forestiers. Cette mesure locale est la première de ce genre en France. Le projet d’interdiction de la chasse le dimanche, porté par les écologistes, est dénoncé par la Fédération nationale des chasseurs (FNC). Cette fédération est elle-même soutenue par le gouvernement.

    Sources : Libération, RMC, Vosges Matin

    • Les pêcheurs français obtiennent le maintien du chalutage de fond dans les aires marines protégées

    Sous la pression des pêcheurs, soutenus par le gouvernement français, la Commission européenne a renoncé à son plan d’interdiction du chalutage de fond dans les aires marines protégées d’ici 2030. Dans le cadre de son plan pour « verdir le secteur de la pêche », Bruxelles souhaitait demander aux États membres de mettre en place des mesures pour interdire progressivement cette pratique polluante et destructrice pour les écosystèmes. En effet, elle consiste à racler les fonds marins pour capturer des espèces sans distinction.

    Sources : Le Monde, La Croix, Le Point

    • Une tempête de glace frappe le Canada

    L’est du Canada a été victime du passage d’une importante tempête de glace. Celle-ci a provoqué la mort de trois personnes ainsi que de nombreux dégâts matériels. Plus d’un million de foyers ont été privés d’électricité au Québec. Pour François Legault, premier ministre du Québec : « Malheureusement, on peut penser qu’avec les changements climatiques, il va y avoir de plus en plus d’événements de ce type dans les prochaines années. »

    Sources : Le Figaro, Le Point, France 24

    La citation de la semaine : « Le récit qui s’est reconstitué devant nous, c’est bien le récit d’une lente dérive, d’une divagation politique, souvent inconsciente et inconséquente, qui nous a éloignés de la transition écologique et de notre souveraineté énergétique »

    Après six mois de travail, la commission d’enquête parlementaire sur les raisons de la perte de souveraineté et d’indépendance énergétique de la France, dirigée par les députés Antoine Armand (Renaissance) et Raphaël Schellenberger (Les Républicains), a rendu son rapport. Elle met en lumière les erreurs de la politique énergétique française sur les trois dernières décennies. Les gouvernements successifs ont sous-estimé les besoins futurs en énergie. Ils se sont concentrés sur l’électricité. Mais ils ont mis de côté la question de la sortie des énergies fossiles (pétrole et gaz). Mais également du développement des énergies renouvelables. Le rapport dénonce aussi l’affaiblissement de la filière nucléaire, symbolisé par la fermeture de la centrale de Fessenheim.

    Sources : Le Figaro, Le Monde, L’Express

    Le chiffre de la semaine : 2,5%

    Les émissions de gaz à effet de serre, principale cause du réchauffement climatique, ont baissé de 2,5% en France en 2022. Il s’agit d’un recul encourageant après le bon de 6,4% en 2022 qui avait succédé au recul historique de 9,6% en 2020, dû au confinement. Cependant, cette baisse en 2022 est surtout liée à des facteurs conjoncturels : un hiver très doux et des prix de l’énergie élevés à cause de la guerre en Ukraine. De plus, selon le Haut Conseil pour le climat, la France doit doubler son rythme annuel de réduction des émissions de gaz à effet si elle veut atteindre l’objectif de neutralité carbone qu’elle s’est fixé pour 2050.

    Sources : Vert, Le Monde, Les Échos

    L’animal de la semaine : le chat-renard corse

    Le chat-renard corse, une nouvelle espèce spécifique à l’Ile de Beauté. @Franceinfo / Twitter

    L’Office français de la biodiversité (OFB) a annoncé avoir identifié une nouvelle espèce animale spécifique à la Corse : le chat-renard. Nommé « ghjattu volpe » en corse, il a d’abord été observé par des bergers de l’île il y a plusieurs années. Très proche du chat domestique, cette nouvelle espèce se distingue par son corps allongé et ses larges oreilles. Des analyses génétiques ont permis de confirmer qu’il s’agissait d’un animal différent des chats domestiques, des chats forestiers continentaux ou encore des chats de Sardaigne.

    Sources : Le Figaro, Franceinfo, La Dépêche

    Auteur / autrice

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Total
    0
    Share