Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Le Sepak Takraw, qu’est-ce que c’est ?

De nombreux sports partagent des concepts ou des qualités similaires. Et Sepak Takraw est un exemple de sport qui a beaucoup en commun avec le volley-ball. Ce sport est originaire d'Asie du Sud-Est mais gagne en popularité dans d'autres parties du monde.

Partagez ce post

Les joueurs sont obligés d'utiliser leurs jambes pour frapper dans la balle (Source : youtube)

Sepak Takraw est un sport d’équipe immensément populaire en Asie du Sud-Est . Ce sport a une histoire mouvementée, mais il a été développé et standardisé dans sa forme actuelle en 1960.

Qu’est-ce donc que Sepak Takraw ? Il est joue par deux équipes de 2 à 4 joueurs sur un terrain très similaire à un terrain de badminton ou de volley-ball. Le sport se joue à l’aide d’un ballon en rotin de taille plus petite qu’une balle de volley.

La mécanique de ce sport présente des similitudes avec d’autres sports tels que le volley-ball et le football. A première vue, il semble être un mélange de ces deux sports. Cependant, les bras sont interdits pour lancer le ballon au-dessus du filet, il y a donc des sauts et des retournements spectaculaires.

Les joueurs doivent effectuer des mouvements spectaculaires pour pouvoir envoyer la balle de l’autre coté (Source : nytimes.com)

L’histoire du Sepak Takraw

On ne connaît pas précisément les origines exactes du Sepak Takraw (ou kick volleyball ). Mais il est généralement admis que le sport a été introduit en Asie du Sud-Est par les Chinois.

Les archives historiques prouvent que ce sport était populaire dans le sultanat de Malacca, la Malaisie moderne, dès le 15ème siècle. Effectivement, on le mentionne dans le manuscrit malais appelé « Sejarah Melayu ». Cependant, ce n’était pas un sport de compétition disputé entre deux équipes, mais plutôt un jeu amusant apprécié par un groupe d’individus.

Sepak takraw, une discipline officielle aux Jeux Asiatiques

À l’international, c’est l’ISTAF, la Fédération Internationale de Sepak Takraw qui régit ce sport. En 1990, le sepak takraw devient une discipline des jeux asiatiques. En 1997, la Thaïlande accueille les premiers championnats féminins. Aujourd’hui, c’est environ 31 pays qui ont une association nationale de sepak takraw.

Comment jouer au Sepak Takraw ?

Le jeu commence par un service. Le lancer d’une pièce de monnaie décide de l’équipe qui doit servir en premier. Les deux équipes choisissent un côté de la médaille, et celui qui remporte le tirage au sort décide s’il veut servir ou défendre. Le camp qui sert en premier commence le set.

Pendant le service, le serveur doit avoir une de ses jambes à l’intérieur du cercle de service tandis que les autres joueurs restent dans leurs cercles désignés. L’attaquant lance le ballon au serveur, qui envoie ensuite le ballon à travers le filet vers le côté de l’adversaire.

Match opposant le Japon et la Corée du Sud lors des jeux Asiatiques de 2014 (Source: Wikipedia)

Une fois le service effectué, les joueurs peuvent se déplacer librement sur leur terrain respectif. Le passeur et le serveur se déplacent sur le terrain pour défendre le service de l’équipe adverse. L’équipe qui remporte le premier set a la possibilité de choisir le service suivant.

Un match se joue en deux sets gagnants, chaque set étant gagné lorsqu’une équipe remporte 21 points. En cas de 3ème set, la première équipe qui atteint 15 points gagne le set.

Les meilleurs actions de Sepak Takraw en 2020 (Source : Youtube)

Bien que le Sepak Takraw ne soit pas encore un jeu olympique. Il est néanmoins largement reconnu comme un sport officiel et unique non seulement en Asie du Sud-Est, mais partout dans le monde. Actuellement, il existe des équipes de Sepak Takraw au Texas, en Californie, en Arizona, au Nevada et au Wisconsin. Il existe même des clubs en France : Schiltigheim, Stasbourg, Évry, Toulouse et Les Herbiers. Même si on ne le reconnaît pas comme un sport olympique, il est toujours largement pratiqué et apprécié.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share