Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Mondiaux de Ski Alpin : Odermatt et Shiffrin sur le toit du monde

Les championnats du monde de Ski Alpin se sont terminés ce dimanche à Courchevel et Méribel. Retour sur quinze jours intenses de ski alpin, avec des performances XXL pour le Suisse Marco Odermatt chez les hommes, et l'Américaine Mikaela Shiffrin chez les femmes.

Partagez ce post

Mikaela Shiffrin et Marco Odermatt (Source : Eurosport)

Après deux semaines au cœur de la crème du ski alpin, les championnats du monde se sont terminés ce dimanche. Deux semaines riches en rebondissements avec de nombreuses surprises. Des exploits, mais surtout des confirmations avec les grosses performances des deux leaders aux championnats : Marco Odermatt pour les hommes et Mickaela Shiffrin pour les femmes.

Odermatt en or massif !

Ça ne pouvait être que lui. Après presque un mois sans ski suite à une blessure, Marco Odermatt est revenu en force dans les 3 Vallées. Malgré une disqualification lors du combiné en début de mondiaux, le skieur de Nidwald est monté en puissance en fonction des disciplines. 4ème en Super-G, il a par la suite enchaîné avec deux victoires indiscutables en descente et en slalom géant. Des prestations qui permettent au skieur suisse de rentrer un peu plus dans la légende. Cinquième homme champion du monde de la descente, et du géant la même année.

« C’est une journée incroyable pour moi ! »

Marco Odermatt au micro de “Le Monde”

Pour l’équipe Suisse en général, c’est un bilan mitigé en cette fin de compétition. Avec un doublé Suisse en géant grâce à la seconde position de Loïc Meillard et l’or pour Odermatt, les Suisses espéraient une meilleure performance. En slalom notamment, la déception a été grande. Avec trois premiers dossards pour trois Suisses, les skieurs n’ont pas su saisir cette opportunité.

Pinturault retrouve les podiums

Grand absent du Kandahar le 4 février dernier, le français est revenu en force lors de ses championnats du monde. Pas de miracle à domicile, mais le skieur de Courchevel a su faire ses preuves et retrouver des couleurs sur ses terres. C’est avec un titre de champion du monde en combiné et une médaille de bronze en Super G que le skieur français termine ses mondiaux. Des performances qui font plaisir au mental et qui sont très encourageantes pour la fin de saison. Des performances moins satisfaisantes cependant sur la fin de ses mondiaux, mais le Français se veut optimiste et semble satisfait de sa compétition.

« Pouvoir ramener un titre dans ma station, je ne le revivrai jamais. J’ai vécu des émotions très fortes ici. »

Alexis Pinturault, au micro du Figaro ce dimanche
Alexis Pinturault suite à son titre de champion du monde (Source : Actu.fr)

Clément Noël quant à lui, se contentera de la médaille en chocolat pour sa seule épreuve des mondiaux, le slalom. En effet, malgré de grandes ambitions et une volonté d’aller chercher le titre, le skieur des Vosges, partant avec le pire dossard en première manche (n°15), n’a pas su tirer son épingle du jeu et a terminé au pied du podium.

Les Norvégiens et les Américains font le show

En ce qui concerne les équipes, les Norvégiens ont été au-dessus du lot. En individuel comme en équipe, la Norvège a su être performante. Cinq médailles ont été décrochées par la Norvège lors de ses Mondiaux. Avec un Alksander Kilde régulier (argent en super G et en descente) et un Kristofersen en feu ce dimanche (champion en slalom), les skieurs norvégiens ont brillé en individuel. À noter aussi la troisième place en parallèle pour le skieur Haugan. Pour l’équipe aussi en parallèle, la performance était au rendez-vous. Vice-champion du monde par équipe pour les Norvégiens, devancé par les États-Unis.

Un gros bilan pour cette équipe qui compte bien continuer sa domination jusqu’à la fin de la saison.

Les États-Unis eux ont surtout brillé en équipe avec la victoire du Parallèle, mais aussi en individuel avec l’ancien Américain (devenu Grec), AJ Ginnis qui a confirmé sa forme actuelle avec encore une seconde place en slalom ce dimanche et donc une médaille de vice-champion du monde en slalom pour le Grec. Un première pour un skieur grec.

Le skieur Grec Aj Ginnis, suite à sa médaille d’argent (Source : Ouest france)

Shiffrin en Reine à Méribel

Après un début de saison parfait, la baronne du Ski Alpin est venue imposer sa supériorité durant ses deux semaines de compétition. Avec trois médailles lors de ses mondiaux, l’Américaine a su confirmer son statut de « star » de la discipline et s’impose aujourd’hui comme la plus grande skieuse de tous les temps. Deux médailles d’argent (en Super-G et en slalom) et une médaille d’or (géant) durant ses championnats du monde. Une prestation hors du commun pour la skieuse. Elle compte aujourd’hui près de 85 médailles en Coupe du Monde. Couronné le 24 janvier dernier, la native du Colorado confirme bien sa forme et compte bien aller chercher son 5e globe de cristal.

L’Italie très solide

Les skieuses italiennes ont su également être à la hauteur durant ses championnats du monde. Notamment Frederica Brignone (1e en Combiné, 2e en géant), qui a décroché deux médailles. Un titre de championne du monde en combiné qui fait du bien à l’italienne après un début de saison très convaincant. Marta Bassino a également été titrée en Géant, devançant la grande Mikaela Shiffrin. Une performance énorme pour l’italienne qui a livré une manche sortie de l’ordinaire pour décrocher ce titre. Un très bon bilan pour les Italiennes.

Les Françaises à l’arrêt

Zéro pointé pour les Françaises. Une énorme déception pour le clan français qui espérait au moins une bonne performance pour Tessa Worley. Voulant relancer sa saison, les Mondiaux semblaient pourtant être la bonne solution. La mauvaise dynamique se poursuit donc pour la skieuse du Grand Bornand. Pas une Worley des grands jours qu’on espère retrouver sur cette fin de saison avec au moins un podium.

Tessa Worley à la fin du Géant, après sa faute en seconde manche (Source : L’Alsace)

Les championnats du monde sont maintenant terminés. Deux semaines riches en émotion et très intenses pour les skieurs qui vont partir au repos avant la reprise de la Coupe du monde.

Rendez-vous le 25 février pour les hommes avec la tournée américaine qui débute à Palisades Tahoe. Quant aux filles, rendez-vous en Suisse, à Crans Montana pour la descente à la même date.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share