Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

MotoGP : Assen réussit à Bagnaia

Quatrième victoire cette saison pour Francesco Bagnaia. L'italien s'impose devant Marco Bezzechi et Aleix Espargaro au terme d'une course marquée de nombreuses chutes et l'accrochage entre Fabio Quartararo et Johann Zarco. Retour sur le Grand Prix des Pays-Bas...

Partagez ce post

Nouvelle victoire pour Francesco Bagnaia (Source : Twitter)

Et de 4 pour Bagnaia…

Second sur la grille, Bagnaia se fait surprendre par Brad Binder au départ. Mais l’Italien parvient à prendre les commandes de la course dès le troisième tour. Derrière, les chutes et abandons s’enchaînent : Quartararo, Zarco, Viñales, Bastianini, Oliveira ou encore Iker Lecuona.

Le pilote Ducati domine l’ensemble de la course tandis que Marco Bezzechi (MooneyVR46) affronte Brad Binder dans la course à la seconde place. Le jeune Italien gagne le duel et Binder se retrouve rapidement sous la menace d’Espargaro.

Bagnaia franchit alors la ligne d’arrivée en vainqueur pour la quatrième fois cette saison, suivi de Marco Bezzechi et Brad Binder. Le pilote KTM est finalement remplacé par Espargaro, victime d’une pénalité.

La catastrophe tricolore !

Quelle image terrible ! Accrochage bien malencontreux au terme d’un week-end en demi-teinte pour les deux pilotes.

Troisième de la course sprint ainsi que sur la grille, Fabio Quartararo réalisait jusqu’ici un week-end satisfaisant. Au départ, le Niçois se manque complètement et chute à la onzième position dès le deuxième virage.

En parallèle, Johann Zarco partait en huitième position. Après un départ correct, le pilote Pramac doit rapidement lutter pour ne pas perdre de positions. Zarco tente alors de dépasser le pilote Yamaha, qui chute au même moment, entraînant avec lui son compatriote.

A l’issue du choc, Quartararo reste allongé dans les graviers. Déjà victime d’une blessure à l’orteil lors d’un footing dans les rues d’Amsterdam jeudi dernier, le Français est immédiatement conduit au centre médical. Le verdict est sans appel, El Diablo souffre de douleurs au bras gauche et a aggravé sa blessure à l’orteil. Le pilote Yamaha doit encore réaliser des examens complémentaires.

Fabio Quartararo à sa sortie du centre médical (Twitter)

De son côté, Johann Zarco s’en tire avec une légère douleur au poignet droit et plusieurs bleus sur le corps. Cet accrochage marque un coup d’arrêt aux performances du Cannois qui restait sur trois podiums en trois courses.

Brad Binder : le week-end de la malchance

Que de malchance ce week-end pour le Sud-Africain ! Le pilote KTM échoue à deux reprises à monter sur le podium suite à deux pénalités pour non-respect des limites de piste.

Le samedi, à l’occasion de la course sprint, Binder s’impose comme un prétendant sérieux pour le podium. Mais le pilote numéro 33 se retrouve rapidement sous le joug d’un avertissement pour avoir déjà dépassé les limites de piste à deux reprises. Le Sud-Africain parvient à terminer la course en troisième position, mais est finalement pénalisé pour être sorti des limite dans la chicane précédent la ligne d’arrivée. Il est alors contraint de céder le podium à Fabio Quartararo.

Après cet échec, Binder espérait se relancer. Mais le pilote KTM va à nouveau être pénalisé pour avoir dépassé les limites de pistes dans le dernier tour au dernier virage. En effet, il est important de noter que selon le règlement du MotoGP, toute sortie des limites de la piste lors du dernier tour, engendre une pénalité. Grâce à cela, Aleix Espargaro hérite de la troisième place.

Brad Binder sur sa KTM numéro 33 (Source : Twitter)

Le paddock MotoGP sera de retour après la pause estivale, le 6 août prochain à Silversone pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share