Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

MotoGP : Pecco roi du Mugello

Nouvelle victoire pour Bagnaia ! Après une chute lors de la dernière course au Mans, l'Italien s'est relancé à domicile. Retour sur le Grand Prix d'Italie étonnement calme...

Partagez ce post

Francesco Bagnaia vainqueur à domicile (Source : Twitter)

Bagnaia : un week-end sans faute !

Poleman, vainqueur de la course sprint ainsi que de la course principale, Francesco Bagnaia réalise un week-end parfait à domicile. Il signe ici sa seconde victoire consécutive sur le tracé du Mugello.

L’Italien ne s’est pas laissé surprendre au départ et en a profité pour mener l’intégralité de la course devant un public conquis. Le pilote Ducati conserve sa place de leader avec 131 points et 21 points d’avance sur son dauphin, Marco Bezzechi.

Le Mugello voyait également le retour du coéquipier d’Enea Bastianini. Le coéquipier de Bagnaia, termine dans les points en neuvième position, après une course dans l’anonymat du peloton.

La magie Zarco…

Zarco sur le podium (Source : Agenzia Italia – Filippo Monteforte/ AFP)

Après un départ manqué, Johann Zarco tombe à la douzième place. Mais après quelques tours difficiles, le Français se ressaisit et s’offre un festival de dépassements.

Le pilote Pramac est déjà à la lutte pour le podium à neuf boucles de la ligne d’arrivée ! Zarco profite alors de la chute d’Alex Marquez (Gresini) et son rythme pour dépasser Luca Marini (Mooney VR46).

Le Cannois s’offre son second podium en deux courses au terme d’un week-end positif, déjà marqué pas sa belle quatrième place lors de la course sprint du samedi.

Zarco quitte l’Italie avec 88 points et occupe la cinquième place du championnat. Marc Marquez et Fabio Quartararo : un week-end à oublier…

Marc Marquez et Fabio Quartararo : un week-end à oublier…

Nouvelle occasion manquée pour Marc Marquez. Si l’Espagnol est performant et régulier en qualifications, il est souvent victime de chutes lors des courses principales.

Marquez au sol (Source : Motorsport.com)

Le pilote Honda prenait le départ en seconde position. Malgré un bon départ et plusieurs tours à sa place initiale, il est rapidement rattrapé par Jorge Martin (Pramac) et doit se battre pour conserver sa position. Dans le cinquième tour, Martin dépasse Marquez, mais ce dernier chute en essayant de reconquérir la seconde place au tour suivant. L’Espagnol est alors à nouveau contraint à l’abandon.

Bien que, Marquez, connu pour son pilotage à la “limite” de la chute afin d’extraire le potentiel maximum de sa machine, ses performances sur la saison 2023 ne lui permettent d’occuper que la 18e place au championnat (15 points).

En parallèle, Fabio Quartararo connaît un nouveau week-end difficile. Vendredi, le pilote Yamaha annonçait la fin de sa collaboration avec son manager Eric Mahé avec qui il travaillait depuis sept ans. Le samedi, nouveau coup dur, le Français se classe quatorzième à l’issue des qualifications.

Après un départ correct, Fabio Quartararo se fait rapidement oublier dans l’anonymat du peloton. Pendant la course, il doit tout de même batailler avec Enea Bastianini (Ducati) ou encore son coéquipier Franco Morbidelli.

Le Niçois termine en onzième position et inscrit 5 points. Il occupe désormais la huitième place du championnat et espère bien se relancer en Allemagne, sur un circuit qu’il apprécie tout particulièrement.

Fabio Quartararo dans le dur (Source : Motorsport.com)

Les pilotes MotoGP se retrouveront sur le tracé du Sachsenring dès vendredi pour le Grand Prix d’Allemagne…

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share