Motorsport : 50 ans déjà !

Cette année 2022 marque le 50ème anniversaire de la création de BMW M. GmbH… En effet, cela fait déjà depuis 50 ans que la lettre « M », symbole de la sportivité et du plaisir de conduire, existe chez BMW. Retour sur l’histoire de BMW Motorsport, emblème incontournable dans le monde de l’automobile.
BMW M8 GranCoupé(source: BMW Blog)
Création en 1972, premier modèle en 1978, virage en 1979

Le début du projet va naître au début des années 70′, bien que BMW vende des véhicules à caractère sportif depuis toujours, notamment comme les 2002 turbos, les 1800 ti, la 507 ou encore la BMW 3.0 CSL. Cependant, on remarque un incroyable engouement au début des années 1970 pour la compétition automobile et pour les voitures de sport. BMW va donc créer une filière entièrement dédier à ces deux parties. C’est ainsi que la lettre « M » voit le jour pour Motorsport.

BMW M1, première Motorsport (source: turbo)

Après la création de BMW M et du lancement en sport automobile, la firme sportive de Munich lance enfin, dirons-nous, son premier modèle routier en 1978 en présence de la M1. Une Supercar équipée d’un moteur six cylindres en ligne de 272 chevaux et qui pouvait atteindre les 262 km/h et faire un 0-100 km/h en 5,6 secondes. Ce sont des performances très honorables pour l’époque. Malheureusement, la M1 était vraiment une pistarde née donc très difficile à utiliser au quotidien, ce qui sera un échec commercial. En effet, BMW n’en vendra que 400, provoquant un repositionnement stratégique de Motorsport.

BMW va opérer un virage stratégique important. Finit les petites séries, maintenant place à la production de masse, finit les voitures spécialement créées par Motorsport, maintenant on dérive en version beaucoup plus sportive, les voitures déjà existant dans la gamme BMW. Ce virage va bouleverser le monde de l’automobile sportif.

La saga M5
Toute les générations de M5 réunis (source: BMW blog)

La M5 sera la première M à être créée à la suite du virage stratégique de 1979. Elle viendra un an après la M1, au début appelée M535i (génération E12) puis rapidement M5, elle créera le segment des berlines familiales ultra-sportives et traversera toutes les époques avec sept générations.

La M5 a toujours été le porte-drapeau de la gamme M. En effet, comme la série 5 chez BMW (dont elle dérive), c’est toujours elle qui a eu les motorisations les plus nobles et les plus puissantes : 6 cylindres en ligne, V8 atmosphérique ou turbocompressés ou encore le légendaire V10 atmosphérique de la 5ème génération de la M5 e60. Elle s’installera comme la référence de la sportivité et du plaisir conduire tant chère à BMW parmi ses concurrentes que seront la E63 Amg de chez Mercedes, la RS6 et RS7 de chez Audi ou encore la Panamera de chez Porsche.

La M5 sera aussi en 2020 la plus puissante et l’une des plus performantes des BMW avec la déclinaison CS (compétition sport) qui développera 635 chevaux, pour un poids de 1780 kg. Ceci est très léger par rapport à ses concurrentes qui avoisinent entre 1,9 et 2,2 tonnes.

Le succès mondial de la M3
Les 6 générations de M3 (source: AutoHebdo)

Lancée en 1986, la BMW M3 E30 avec son moteur 4 cylindres en ligne, ses 200 chevaux et son poids de 1200 kg vont séduire tous les amateurs de sportivité à travers les cinq continents. Elle est dérivée directement de la compétition automobile.

Le coup de foudre avec le public est immédiat. Le premier M3 se vendra à un peu plus de 17000 exemplaires en quatre ans. Elle se déclinera en coupé ou en cabriolet. Les ventes de la deuxième et la troisième génération ne cesseront de grimper avec 72 000 unités pour la deuxième génération et 85 000 pour la troisième.

La « tueuse de Porsche » est aujourd’hui déclinée en 2 versions : M3 (version berline) et M4 (coupée et cabriolet) et n’est pas près de s’arrêter. C’est cette M3 d’ailleurs qui a aussi lancé le grand lancement de M, avec l’élargissement de la gamme et notamment avec les SUV « super sport ».

Le dernier hommage pour les 50 ans et quel est l’avenir du M ?
Nouvelle BMW M4 CSL hommage 50 years (sources Motor1.com)

Attendue depuis des mois, la nouvelle version CSL de la M4 est enfin là. La firme à l’hélice l’a présentée lors du concours d’élégance de la villa d’Este en Italie. La M4 CSL (Compétition sport Lightweight) est un hommage à tout ce qu’a fait durant 50 ans Motorsport et BMW en général c’est-à-dire : propulsion, performance et plaisir de conduire. Par ailleurs, cette nouvelle M4 CSL a même déjà battu le record du Nürburgring pour une BMW de série. Il ne lui a fallu que 7 minutes 20.207 secondes pour boucler un tour complet de la célèbre Nordschleife.

Le futur de Motorsport est assez limpide. En effet, Motorsport n’ira pas à contrecourant de l’automobile moderne. La firme sportive va commencer par l’hybridation et le lancement du BMW XM (un SUV sportif hybride de 780 chs) à la fin de l’année. L’électrification se fait aussi ressentir avec l’i4 M50 et l’Ix M60. En tout cas on n’est pas prêts de voir cette lettre M disparaître dans le monde de l’automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Lire plus

Côté en bourse : gagner du « blé » avec de l’avoine

Oatly l’a bien compris, les goûts et les tendances évoluent avec le temps. Entre boissons, desserts, tous à base de végétaux, ils intriguent les consommateurs. Désigné comme l’un des plus gros conditionneurs de boissons français, la Laiterie de Saint-Denis-l’Hôtel a enregistré 920 millions d’euros de chiffre d’affaires.
Total
0
Share