Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Paris2024. Carolann Héduit : “Représenter les couleurs de la France”

PORTRAIT. À 254 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024, Carolann Héduit, gymnaste double championne de France au concours général, nous a accordé un entretien exclusif. Après une longue période de remises en question, elle est aujourd’hui déterminée à revenir à son meilleur niveau, et vise une deuxième olympiade consécutive sous les couleurs tricolores.

Partagez ce post

La gymnaste Carolann Héduit rêve de participer aux Jeux Olympiques de Paris 2024. (crédit : CSactu)
La gymnaste Carolann Héduit rêve de participer aux Jeux Olympiques de Paris 2024. (crédit : CSactu)

« Je suis toujours motivée et déterminée à faire les Jeux Olympiques de Paris », a réaffirmé la jeune Carolann Héduit. En effet, la pensionnaire du club d’Avoine Beaumont Gymnastique ambitionne de décrocher sa place en équipe de France. Ce serait alors sa deuxième expérience olympique après celle de Tokyo 2020. Cette dernière s’était d’ailleurs déroulée dans « une ambiance assez étrange. On était tous masqué avec la pandémie de covid-19 et nos déplacements sur les sites d’entrainement ou de compétition étaient très limités », s’est remémorée la médaillée de bronze à la poutre, aux Championnats d’Europe 2022. Avant de poursuivre : « Mais d’un point de vue gymnique, je suis très fière de mes 12 mouvements réalisés sans chute, ce qui est très rare. » La concrétisation d’un rêve pour celle qui a fait ses premières roulades à l’âge de 5 ans et demi. 

« Le soutien sera extraordinaire pour les athlètes français »  

À Paris, les conditions seront toutes autres et propices à l’exploit. Dans une salle de l’Accor Arena que connait bien Carolann Héduit, pour y avoir été plusieurs fois lors d’étapes de Coupe du monde, « il y aura énormément de soutien pour les athlètes français. L’ambiance y est toujours extraordinaire et aux JO, je pense que ce sera encore mieux. J’ai hâte d’y être ! », a révélé l’Angevine. Mais elle sait que le chemin à parcourir est encore long, pour avoir l’honneur de « représenter les couleurs de la France à la maison »

Carolann Héduit a décroché la douzième place durant la finale du concours général des JO de Tokyo. (crédit : CNOSF/KMSP)

La santé mentale au cœur de sa préparation 

Effectivement, la jeune femme qui n’a pas participé aux Championnats du monde d’Anvers, début octobre 2023, revient tout doucement à la compétition. Après avoir enchainé par choix les Jeux Olympiques de Tokyo, les Championnats du monde puis les Championnats d’Europe, celle qui est en conflit avec sa fédération a ensuite ressenti le besoin de faire une pause pour se regénérer, cela dans une période où l’on parle de plus en plus de l’importance de la santé mentale chez les athlètes de haut niveau. Carolann Héduit est alors partie trois semaines aux États-Unis « pour faire le tri » et savoir si elle voulait « continuer la gym ou non. Il y a eu un trop plein de tout et je me suis dit qu’il fallait que je parte avant de péter un câble et de tout lâcher.  Mais quand je suis rentrée, ça m’a fait un peu peur de me dire que tout ce que j’avais fait, la gym, ça ne me manquait même pas » a-t-elle confié. 

En février dernier, la gymnaste a recommencé « à prendre du plaisir » dans son sport et s’est remise assidument au travail au sein d’un groupe d’entrainement très relevé, composé notamment de la vice-championne du monde aux barres asymétriques, Kaylia Nemour. « Il y a une bonne émulation et ça va motiver tout le monde à se dépasser. On va toutes se pousser vers le haut […] », a expliqué Carolann Héduit. 

Dans les prochains moins, à partir de janvier 2024, sa préparation olympique devrait donc s’intensifier avec des échéances multiples comme des stages organisés par la Fédération Française de Gymnastique, des compétitions nationales avec son club avoinais et quelques étapes de Coupe du monde. « Je mets tout en place pour être prête à ces moments-là. Je sais que si je réussis à mettre en place ma gym, j’aurais des chances d’être prise dans l’équipe de France » qui vient juste de décrocher son ticket olympique, avec une médaille de bronze historique lors des derniers Mondiaux, a expliqué la jeune femme de 19 ans. Puis de conclure sur ce dernier résultat : « Cela me donne encore plus envie de revenir à mon niveau, pour moi aussi décrocher une médaille » mais si « je ne suis pas aux JO, ce ne sera pas une fin en soi ».

Pour retrouver l’intégralité de l’entretien en vidéo : Carolann Héduit en interview pour CSactu

Auteur / autrice

  • Maïlys Boireau-Saint-Marc

    Étudiante en Master de Littératures Langues Patrimoines et Civilisation à L'Université d'Angers, je porte un grand intérêt à l'actualité ainsi qu'aux mondes de l'Art et du sport. Je souhaite poursuivre mes études dans le journalisme et vous souhaite bonne lecture !

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share