Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Série A : Naples couronné après une saison de folie !

33 ans après leur dernier sacre de champion d’Italie, les Napolitains sont de nouveau sacrés au terme d’une saison de folie. Jeudi soir, face à Udinese, leur match nul 1-1 leur a suffi à célébrer leur titre. Retour sur la très grande saison du Napoli, qui leur a permis d’obtenir leur troisième titre de champion d’Italie de leur histoire :

Partagez ce post

Naples célèbre l’égalisation d’Osimhen (au centre) face à Udinese, synonyme de titre ! (Crédit : Imago)
Naples célèbre l’égalisation d’Osimhen (au centre) face à Udinese, synonyme de titre ! (Crédit : Imago)
Un titre espéré depuis si longtemps :

Cela faisait une éternité que la ville de Naples attendait ça. 33 ans que les pensionnaires du Stadio Diego Armando Maradona n’avait pas pu célébrer un titre chez eux. Ce sera de nouveau possible, lors de la dernière journée, à domicile face à la Sampdoria.

Les napolitains n’avaient gagné que deux titres dans leur histoire, dont le dernier en 1990, avec dans l’équipe un certain Diego Maradona. Depuis, le club avait tout connu : relégation en Série B, rétrogradation en Série C pour problèmes financier, mais aussi des promotions en Série B et Série A, et même 3 coupe d’Italie et 1 Supercoupe d’Italie. Mais jamais une génération n’était parvenue à terminer sur la plus haute marche du podium de Série A.

Les hommes de Luciano Spalletti mettent ainsi fin à une interminable attente. Cette ville de football va enfin pouvoir célébrer cet exploit avec leurs héros, après une très belle saison durant laquelle Naples a fait la course en tête.  

Une saison record grâce à une large domination :

Il ne fait aucun doute, les napolitains n’ont pas volé leur titre. En effet, en 33 rencontres de championnat, Naples en a remporté 25 ! Le Napoli n’a concédé que 5 nuls, et perdu uniquement 3 matchs au cours de la saison. Seuls l’Inter de Milan, l’AC Milan et la Lazio de Rome sont parvenus à prendre 3 points face aux joueurs de Luciano Spalletti cette saison !

Au-delà de ces statistiques impressionnantes en termes de résultats, il faut également souligner les prestations du Napoli. Puisque sur le terrain, les napolitains ne se contentent pas de l’emporter par un petit but d’avance. En effet, avec 69 buts inscrits en 33 journées de championnat, Naples a la meilleure attaque d’Italie ! Et côté défensif, le Napoli n’a concédé que 23 buts en autant de match, ce qui fait du club … la meilleure défense du championnat ! C’est donc une domination totale que le Napoli a imposé au championnat italien.

Pour la première saison complète de Luciano Spalletti, l’entraineur italien est vraiment parvenu à transmettre sa philosophie de jeu à son équipe. Alors que de nombreux cadres avaient quitté le club durant le dernier mercato estival (Kalidou Koulibaly, Dries Mertens, Lorenzo Insigne …), le recrutement de jeunes joueurs assez peu connus comme Kvaratskhelia ou Kim Min-Jae s’est avéré payant. Le club est ainsi la preuve que sans superstar, sans masse salariale démesurée, mais avec un collectif bien pensé et l’amour du maillot, il est possible de réaliser de grandes choses.

Luciano Spalletti, l’entraineur de Naples, est parvenu à faire de son équipe l’une des plus distrayantes d’Europe (Crédit : Getty Images)

Luciano Spalletti, l’entraineur de Naples, est parvenu à faire de son équipe l’une des plus distrayantes d’Europe (Crédit : Getty Images)

Le facteur X : Victor Osimhen :

Même si aucun joueur n’apparaissait être une superstar au début de la saison, un joueur de l’effectif s’est néanmoins grandement illustré. Il s’agit de l’attaquant nigérian Victor Osimhen.  Arrivé en provenance de Lille en 2020, le joueur a vraiment passé un cap cette saison. En 27 matchs de championnat disputés cette saison, l’attaquant a marqué 22 buts. Cela fait ainsi un ratio de 0,81 buts par match. Il est ainsi l’attaquant du championnat le plus prolifique, et celui avec le meilleur ratio !

Sa vitesse et sa volonté constante de marquer ont fait de lui un des meilleurs buteurs d’Europe cette saison. Il est l’un des grands artisans du titre des Napolitains cette saison.

Seule déception, la Ligue des Champions :

S’il fallait trouver un point noir à cette saison du Napoli, ce serait bel et bien la Ligue des Champions. En effet, le club était engagé dans la plus grande compétition européenne cette saison. Engagé dans le groupe A avec Liverpool, l’Ajax d’Amsterdam et les Glasgow Rangers, Naples a parfaitement débuté sa campagne européenne. Le Napoli a terminé premier de son groupe, avec 15 points sur 18 possibles !

Puis, opposés à l’Eintracht Francfort en 8èmes de finales, les coéquipiers d’Osimhen ont de nouveau fait le boulot. À l’extérieur au match aller, Naples est parvenu à rentrer d’Allemagne avec la victoire, avec un score de 2-0. Puis, au retour, le Napoli l’a emporté 3-0, soit une victoire globale de 5 buts à 0 !

Alors en quarts de finale, et dans une forme certaine, les napolitains ont commencé à avoir de grands espoirs dans la compétition. Cette fois, c’est l’AC Milan qui se dressait face à eux. Mais au match aller, Naples s’est incliné 1 but à 0 sur la pelouse de San Siro. Au retour, il fallait donc absolument l’emporter pour espérer atteindre les demi-finales. Malheureusement, les joueurs de Spalletti ne purent faire mieux qu’un match nul 1-1. C’est donc une petite désillusion pour Naples, qui a quitté la compétition aux grandes oreilles face à un concurrent moins bien classé en Série A.

C’est donc la déception de cette saison à Naples. Mais après ce titre de champion, les napolitains jouiront d’un statut important l’an prochain dans la compétition. Une revanche sera donc à prendre pour le Napoli, affaire à suivre …

Auteur / autrice

  • Hugo Cazal

    À côté de mes études à l'IEP de Lyon, je suis journaliste pour l'équipe sport et l'équipe politique chez CS Actu ! Étant un passionné de l'actualité en général, j'espère que je parviendrai à vous transmettre ma passion à travers mes articles !

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share