Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Shohei Ohtani : l’icône du baseball japonais

Agé de 24 ans, Shohei Othani est devenu une icône du baseball japonais. Recruté par les célèbres Dodgers de Los Angeles en décembre dernier, au terme d'un contrat record de 10 ans et 700 millions de dollars, retour sur le parcours du jeune prodige nippon...

Partagez ce post

Shohei Othani, figure du baseball japonais (Source : Britannica)

Des débuts au pays du soleil levant…

Né le 5 juillet 1994, Ohtani est le fils d’une joueuse de badminton et d’un joueur de baseball, tout deux reconnus. Shohei grandit alors dans le milieu du sport et pratique le baseball dès l’école secondaire en tant qu’amateur. Il participe au championnat scolaire sous les couleurs de l’école Hanamaki Higashi, où il se distingue par ses lancés puissants, dont un mesuré à 160 kmh.

À la fin de ses études, Ohtani fait ses débuts dans le championnat professionnel. Désireux de poursuivre sa carrière aux Etats-Unis, il est finalement recruté par les Hokkaido Nippon Ham Figthers, évoluant dans la Nippon Professional Baseball. Entre 2013 et 2017, le jeune joueur continue de montrer l’étendue de son talent, en réalisant notamment le lancer le plus rapide jamais enregistré au sein du championnat japonais, dépassant les 165 kilomètres par heure.

En 2016, il est désigné comme meilleur joueur de la ligue Pacifique avant d’être placé sur le marché des transferts en vu d’un départ vers le continent Américain.

Othani : le rêve Américain

En décembre 2017, le japonais signe un contrat de dix saisons avec les Angels de Los Angeles en Major League Baseball (MLB). Dès son arrivée, Ohtani réalise une excellente première saison, il se classe notamment septième meilleur joueur du championnat en termes de puissance de frappe ou “slugging”. La même année, il rejoint également Babe Ruth, légende du baseball américain, en tant que seul joueur de MLB avec 10 apparitions de lanceurs et 20 circuits en une seule saison.

En septembre 2018, Othani se fait opérer de l’épaule droite sur demande des médecins des Angels. Cette opération lui fait manquer le début de saison 2019. Le natif de Oshu fait alors son retour sur les cours, mais pas pour longtemps, car contraint de subir une opération au coude. Lors de la saison 2020, raccourcie en raison de la pandémie de Covid-19, il est à nouveau blessé à l’avant-bras cette fois-ci. Il continue à faire quelques apparitions sur les cours, mais préfère se préserver pour la suite.

Ohtani sous les couleurs des Angels de Los Angeles. (Source : CNN)

Après avoir connu deux saisons alternant aux postes de frappeur et lanceur en raison de ses blessures, Ohtani s’illustre dans les deux postes lors de la saison 2021. Il devient le premier lanceur partant et batteur en deuxième position depuis 1903, face aux White Sox de Chicago. Avec 9 victoires et 2 défaites, ses performances lui permettent d’être de plus en plus comparé à Babe Ruth, il est sacré meilleur joueur de la ligue au terme de la saison.

Le début de saison 2022 est marqué par une succession de défaites des Angels de Los Angeles. Il s’illustre pourtant lors d’un match face à Kansas City, mais se voit freiné par les performances de son équipe. Les Angels parviennent à remonter la pente dans la seconde moitié de la saison, avec 15 victoires et 9 défaites. Ohtani devient alors le premier joueur de la MLB de l’ère moderne à se qualifier pour les classements de la ligue à la fois en tant que frappeur et lanceur.

Pour sa dernière saison chez les Angels, en 2023, Ohtani déploie à nouveau l’étendue de son talent. Il devient le premier joueur de la ligue américaine avec 10 victoire et 40 home run dans une seule saison. Il est nommé meilleur joueur de la saison, une seconde fois dans sa carrière, mais une première dans l’histoire de la MLB.

L’arrivée chez les Dodgers

En décembre 2023, les Dodgers de Los Angeles annoncent la signature du prodige japonais. Ce contrat de dix saisons et 700 millions de dollars font de Othani l’athlète avec le plus gros contrat de l’histoire du baseball et l’un des athlètes les mieux payé au monde.

Mais au-delà du montant astronomique, c’est surtout la forme de son contrat qui a crée la surprise. Le joueur touchera pas moins de deux millions de dollars par an pendant 10 ans, avant de toucher 68 millions de dollars par an lors des années suivant la fin de son contrat ; d’autant plus qu’une clause précise que s’il quitte la Californie à la fin de son contrat, il pourra alors ne payer aucune taxes sur ses revenus.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share