Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Tennis – Catastrophe en Grand chelem, espoir chez les jeunes et copie parfaite en challenger… Le bilan des français en 2023

La saison ATP et WTA est arrivée à son terme après le sacre de Novak Djokovic au Masters de Turin ainsi que celui de Iga Swiatek au Masters de Cancún. Les Masters de fin d’année regroupent les 8 meilleurs joueurs de la saison. Problème pour les français, aucun d’entre eux, hommes et femmes confondus, n'étaient présents à ce rassemblement cette année.

Partagez ce post

La N°1 française, Caroline Garcia, a été la seule joueuse tricolore à réussir à atteindre la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem cette année. (Photo Thibault Camus/AP/SIPA)

Catastrophe en Grand-Chelem

Mieux vaut éviter de regarder les statistiques au vu de la tristesse des chiffres. Un seul joueur français a réussi à atteindre la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem en 2023. Sous l’ère Open (depuis 1968), une seule année a connu pire bilan (0 en 2021). Cette seule deuxième semaine a été atteinte par Caroline Garcia à l’Open d’Australie. Celle qui avait atteint les demi-finales de l’US Open en fin d’année 2022 était un grand espoir pour cette saison en commençant l’année à la 4e place mondiale.

Hugo Humbert (AFP)

Malheureusement, la saison 2023 fut plus dure pour la Lyonnaise qui n’a pas réussi une aussi bonne fin de saison et qui a chuté de 16 places au classement. Chez les hommes, rien à se mettre sous la dent hormis de désillusions en nombre notamment à Roland Garros où plus aucun français n’était présent dès le 3e tour. Une triste année qui sera vite oubliée afin de repartir de l’avant dès Janvier lors de l’Open d’Australie. 

Caroline Garcia (AFP)

Espoir en nombre pour la nouvelle génération

Alors que la Masters de la Next Gen, tournoi non officiel réunissant les huit espoirs du tennis mondial de moins de 22 ans, va démarrer fin Novembre, trois français sur huit sont qualifiés : Arthur Fils (19 ans), Luva Van Assche (19 ans) et Arthur Cazaux (21 ans) en remplaçant. De quoi avoir de nombreux espoirs pour les prochaines années. 

Arthur Fils et Lucas Van Assche, de la génération 2004, ont déjà réalisé leur entrée dans le Top 100, respectivement à la 36e et 66e place mondiale faisant d’eux les deux joueurs les mieux classés chez les joueurs de moins de 20 ans. 

Arthur Fils (AFP)

Arthur Fils a (déjà) réalisé une saison digne des meilleurs joueurs du circuit avec son premier titre ATP à lyon en Mai dernier et une finale à Anvers en Octobre, lui permettant aujourd’hui d’occuper la troisième place dans la hiérarchie des tricolores derrière Adrian Mannarino (22e) et Ugo Humbert (20e). Luca Van Assche avance plus doucement mais est déjà rentré dans le Top 100 à 18 ans et accumule les titres gagnés sur le circuit challengers principalement. De quoi avoir de grands espoirs en cette génération qui a de quoi nous faire rêver durant plusieurs années. 

Lucas Van Assche (AFP)

Mention très bien sur le circuit challenger

La saison 2023 du circuit a été largement dominée par les français. Le circuit challenger étant la deuxième division des tournois derrière l’ATP, il comprend des joueurs classés entre la 60e et la 400e place mondiale. 

C’est un record, avec la dernière victoire de Corentin Moutet en Finlande, la France a remporté 25 titres sur ce circuit secondaire faisant d’elle la meilleure nation du monde sur le circuit challenger. La France possède un nombre important de joueurs classés dans le Top 300, permettant de montrer la grande densité actuelle du tennis tricolore qui, à défaut de briller sur les plus grandes scènes internationales, se montre particulièrement forte sur ce circuit secondaire. 

Nombreux ont été ceux à inscrire leurs noms sur cette longue liste. Parmi eux, les experts de ce circuit comme Constant lestienne (× 3) , Grégoire Barrère (× 1) ou encore Hugo Gaston (× 2) mais aussi de nombreux espoirs qui viennent confirmer leur nouveau statut à l’image d’Arthur Fils (× 1), Luca Van Assche (× 2), ou encore le toulousain Arthur Cazaux (× 1). Et pour compléter cette liste, des ovnis tels qu’Arthur Weber (× 1) ou encore l’impressionnant Terence Altmane (× 2) qui viennent compléter cette liste de joueurs ayant brillé à ce niveau.

Les deux derniers titres d’ Ugo Humbert à Metz et d’Adrian Mannarino à Sofia, la même semaine, viennent ensoleiller cette fin de saison pour adoucir un bilan français qui aura été, dans l’ensemble, un peu triste. Heureusement, les nombreux succès sur le circuit secondaire et l’arrivée en force de la nouvelle génération peuvent permettre au public français de rêver à de meilleures performances dans les années à venir. 

Auteur / autrice

  • Yanis BAUDET

    Actuellement en étude de marketing événementiel sportif à Brest, j'ai rejoint l'association CSActu depuis Septembre 2023. Enthousiaste et passionné, mon cœur bat au rythme du journalisme et du monde du sport, en particulier du tennis. Mon engagement dans le domaine de l'information m'a conduit à intégrer le CS Actu, un journal qui me permet d'allier ces deux passions. Bonne lecture

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share