TOP 14 : la marche des empereurs

Le suspens aura duré jusqu’au bout. La dernière journée de la saison régulière a donné son verdict. Le Champion d’Europe La Rochelle et le Racing 92 se qualifient pour la phase finale, aux dépens le Lyon et Toulon.
TOP 14 – Lyon / La Rochelle

La dernière journée de TOP 14 en a fait voir de toutes les couleurs, à tout le monde. Comme toujours, le rugby est imprévisible. Il est encore plus lors des qualifications. 

Lyon – La Rochelle

Quand deux champions s’affrontent, ça fait des étincelles. Ce dimanche, le Stade Rochelais, vainqueur de la Champions Cup, défi le Lou, vainqueur de la Challenge Cup. Une affiche historique.

Face au Lou, les Rochelais, deuxième défense de la compétition, craquent à trois reprises en une mi-temps. Jusque-là, tout se déroule comme prévu pour Lyon. Mais les Maritimes sont toujours meilleurs au retour des vestiaires. 4 essais dans la deuxième période. Et comme le rugby est imprévisible, il a fallu ce facteur chance, deux essais refusés pour les Lyonnais dans les dernières secondes…

Score final : 26-29. Le Lou est éliminé, la Rochelle peut encore viser le doublé !

Racing 92 – Toulon 

Le Racing 92 renverse Toulon, pourtant finaliste de la petite coupe d’Europe la semaine dernière. 

La saison du Racing 92 n’est pas terminée. En effet, les Franciliens se sont imposés 21 à 16 face à Toulon grâce notamment à une belle deuxième mi-temps et un essai de Juan Imhoff. Malheureusement, Toulon se retrouve 8ème du Top 14 et ne verra pas la Coupe d’Europe l’an prochain. Quant au Racing, ils se retrouvent à un match de la demi-finale. 

Le Racing 92 qualifié pour les barrages aux dépens de Toulon

Et c’est assez rare pour être signalé, mais Paris Défense Arena était à guichets fermés pour ce choc entre le Racing 92 (5ème) et Toulon (7ème). On aurait cru à une vraie affiche de phase finale avant l’heure.

Pau – Castres

Castres réalise la grosse opération de la soirée en allant décrocher une dernière victoire sur la pelouse de Pau. Cette dernière victoire, synonyme de qualifications pour les demi-finales du championnat, a surtout permis de confirmer leur place de leader dans le classement général. 

À peine 30 secondes de jeu pour aplatir le premier essai, presque trop facile. C’est le 75ème essai encaissé par Pau cette saison, seul Biarritz a fait pire. Dans un match marqué par l’engagement et les fautes de main, les Castrais ont su faire la différence, notamment avec un Urdapilleta efficace. 

Pau – Castres

Score final : 26 à 16. Avec cette victoire, Castre devance Montpellier. L’UBB termine troisième. Dans le bas du classement Brive sauve sa peau et Perpignan jouera un barrage contre le Stade Montois. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Total
0
Share