Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Trackhouse Racing :  les Etats-Unis débarquent en MotoGP

C’est la nouvelle écurie que le MotoGP verra concourir pour la saison 2024 ! Trackhouse Racing fait son entrée en catégorie reine en remplacement de RNF Aprilia. L’écurie américaine a déjà affiché ses objectifs pour la saison à venir : briller sur la piste et populariser le MotoGP aux Etats-Unis…

Partagez ce post

La nouvelle machine Trackhouse Racing pour la saison 2024. (Source : MotoGP.com)
La nouvelle machine Trackhouse Racing pour la saison 2024. (Source : MotoGP.com)

Trackhouse Racing : une écurie bien connue des sports mécaniques outre-Atlantique 

Trackhouse Entertainment Group est propriétaire d’une équipe de NASCAR, basée en Caroline du Nord. L’écurie a notamment intégré la NASCAR Cup Series en 2021. Elle connaît ses premiers succès dans la catégorie dès l’année suivante, terminant deuxième du championnat et remporte même la finale de la saison en 2023. Son patron, Justin Marks est notamment connu pour avoir réussi à attirer Kimi Raikkonen, champion du monde de Formule 1 vers la NASCAR en 2022, le faisant courir dans son écurie. La présence du pilote Finlandais permet à la marque de gagner en visibilité ainsi qu’en popularité en plus de ses bonnes performances. 

En dehors des pistes, Trackhouse est notamment connue pour son côté marketing. Elle a notamment fait appel au chanteur Pitbull comme co-détenteur de la marque, tout en assurant la vente de vêtements spécialisés ou encore la création d’évènements festifs sur les circuits automobiles. Forte de ses succès et désireuse d’étendre davantage le MotoGP au marché américain, Trackhouse Racing avait déposé un dossier de candidature pour entrer en catégorie reine, ce dernier validé pour une arrivée en 2025. 

Une arrivée opportuniste en MotoGP 

Initialement programmée pour la saison 2025, le cours des événements à finalement précipité l’entrée de l’écurie américaine en catégorie reine dès 2024. Entité précédente, CryptoDATA RNF MotoGP Team s’est vue exclue de la grille par le comité de sélection du MotoGP pour 2024, en raison “d’infractions répétées et violations à l’accord de participation affectant l’image publique du MotoGP”, dans un communiqué. De plus, de nombreuses rumeurs de fortes difficultés financières sont venues noircir l’avenir de l’écurie, liées à l’incapacité du sponsor principal de l’écurie : CryptoDATA à éponger toutes ses dettes envers les organisateurs du championnat. 

A l’annonce du “non-renouvellement” de l’écurie RNF, l’hypothèse d’un repreneur américain s’est tout de suite imposée. Dans un communiqué, le MotoGP indiquait que “le comité de sélection va étudier les candidatures pour choisir une nouvelle équipe indépendante qui rejoindra la grille et utilisera des motos Aprilia”. Après quelques jours de réflexion, c’est finalement l’entité américaine qui est sélectionnée. 

Miguel Oliveira et Raul Fernandez, initialement destinés à rouler pour RNF ont été confirmés par l’écurie américaine pour 2024. Les deux pilotes pourront bénéficier de deux Aprilia RS-GP, prototypes fournis en partenariat avec le constructeur Italien. 

Justin Marks, patron de la marque a déclaré – “Ce lancement est un moment incroyable ! C’est la combinaison d’une quantité de travail considérable que tout le monde chez Trackhouse, MotoGP et Aprilia a mis en place dans un laps de temps très court pour faire en sorte qu’un peu de magie se produise. Globalement, en l’espace de deux ou trois mois, nous avons mis sur pied une équipe MotoGP prête à concourir et à être en mesure de faire quelque chose de grand en piste. Nous avons un groupe de personnes très, très talentueuses et passionnées par la saison qui nous attend. C’est également spécial parce que nous sommes une équipe américaine. Nous sommes une marque implantée dans le monde, mais nous restons une entreprise américaine, et le fait de pouvoir célébrer la formation de cette équipe et de présenter ces incroyables motos dans une ville américaine emblématique comme Hollywood est vraiment quelque chose de spécial, de très spécial. J’attends avec impatience le début de la saison.”

Raul Fernandez et Miguel Oliveira lors de la cérémonie de présentation de Trackhouse Racing (Source : MotoGP.com)

Il poursuit ensuite – “Nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre en ce qui concerne les performances en piste. Tout ce que je sais, c’est que nous avons de l’excellent matériel avec Aprilia, des gens formidables et des pilotes très, très motivés, en bonne santé et heureux. Typiquement, cela équivaut à de la vitesse dans ce type de sport, donc ce sera une grande expérience d’apprentissage pour moi et Trackhouse Racing, qui a l’habitude de travailler en Nascar. Cela dit, nous avons un groupe de personnes très expérimentées en MotoGP, deux grands pilotes, d’excellents mécaniciens et des partenaires incroyables chez Aprilia, donc, je pense vraiment que cette équipe peut faire de très grandes choses.”

Un nouveau marché à conquérir…

Rejoindre le Championnat du Monde MotoGP est une étape très stimulante pour notre jeune entreprise. Dès le premier jour, Trackhouse s’est efforcée d’identifier des opportunités uniques et attrayantes dans le domaine des sports mécaniques et fait de pouvoir s’étendre à une série mondiale comme le MotoGP représente une étape importante dans l’expansion de l’entreprise. Nous croyons profondément en la mission de Dorna et nous engageons à apporter quelque chose de nouveau et de passionnant au championnat tout en travaillant dur pour aider à la croissance et l’amplification de ce sport extraordinaire pour des millions de nouveaux fans en Amérique du Nord et au-delà”, déclarait Justin Marks, fondateur et propriétaire de Trackhouse Racing. 

L’arrivée d’une équipe américaine va permettre au MotoGP de se développer encore davantage. Le marché des “sports fantastiques” aux Etats-Unis pèse aujourd’hui près de 100 milliards de dollars, marché dans lequel le MotoGP souhaite encore agrandir sa part. Trackhouse Racing espère surfer sur une vague “patriotique” en tentant d’attirer les millions de spectateurs américains vers le MotoGP en mettant en avant l’origine de l’écurie et sa “personnalité américaine” par le biais d’une communication agressive, comme le déclarait Carlos Ezpeleta (Directeur sportif de Dorna sports, partenaire de Trackhouse Racing). Si cette pratique peut paraître tout à fait originale, cela fonctionne. À titre de comparaison, la Formule 1 à connu une augmentation d’audience sur le sol américain de presque 30% pour la saison 2022, après avoir annoncé le nouveau Grand Prix de Miami. Ainsi, depuis 2023, différents circuits américains sont entrés en négociation avec les instances organisatrices afin de permettre aux Etats-Unis d’accueillir un second Grand Prix.  

Grand Prix d’Austin (Source : Le Mag Sport Auto - Ouest France)
Grand Prix d’Austin (Source : Le Mag Sport Auto – Ouest France)

Dan Rossomondo, directeur commercial de Dorna sport a alors déclaré lors de la présentation de l’écurie : “L’arrivée de Trackhouse en MotoGP est une excellente nouvelle. Ils ont tout ce qu’il faut pour réussir : le succès en course, qu’ils ont déjà eu en grande partie, ainsi que le marketing et la promotion qui vont de pair avec la gestion d’une équipe de sport mécanique de haut niveau. Cette combinaison d’excellence opérationnelle et d’expertise en dehors de la piste est une norme que nous voulons voir appliquée à l’ensemble du MotoGP. Nous savons que l’influence de Trackhouse sera positive et constitue un allié pour nos objectifs commerciaux.” 

Après la présentation à Los Angeles, l’équipe Trackhouse Racing MotoGP s’est rendue à Sepang, en Malaisie, pour son premier Test marqué par des décevantes 18e et 22e places. La seconde session de Test est actuellement en cours à Lusail au Qatar avant un début de saison sur ce même circuit, le 10 mars prochain. 

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share