Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Vision Pro : un potentiel virtuel ? 

Vision Pro, il s’agit sûrement d’un des produits les plus attendus de l’année. Le nouveau casque de réalité virtuelle d’Apple est sorti vendredi 2 février 2024 aux États-Unis. Disponible au prix exorbitant de 3 500 dollars, soit 3 250 euros, ce nouveau gadget permet de passer de la vision de la pièce qui nous entoure à un univers totalement virtuel. Entre progrès technique ou danger pour la réalité, le produit est autant attendu que commenté. 

Partagez ce post

La nouvelle tendance : le casque de réalité virtuelle d'Apple © Pixabay
La nouvelle tendance : le casque de réalité virtuelle d'Apple © Pixabay

« Ce jour marque le début d’une nouvelle ère pour l’informatique », a déclaré Tim Cook, CEO d’Apple. Le 5 juin 2023, Apple dévoile son projet fou : un casque virtuel répondant au nom de Vision Pro. Il s’agit d’un ordinateur spatial révolutionnaire qui intègre de façon fluide les contenus numériques au monde réel, tout en permettant aux utilisateurs d’être présents et connectés aux personnes qui les entourent. Le procédé est innovant, il intègre un dispositif utilisateur en 3 dimensions contrôlées par les mains, les yeux et la voix de l’utilisateur. 

De nouvelles expériences extraordinaires 

Apple Vision Pro permet donc d’intégrer une nouvelle dimension à l’informatique en changeant la manière dont les utilisateurs interagissent avec leurs applications. La dimension devient plus personnelle et agrandit considérablement le champ des possibles. Il permet l’acquisition d’un espace sans limite pour les applications au travail et à la maison : “les utilisateurs peuvent s’aménager un environnement de travail optimal ou encore intégrer les puissantes capacités de leur Mac à Vision Pro en sans fil, pour créer un écran 4K géant, privé et portable avec un rendu de texte incroyablement net”  présente le communiqué de presse d’Apple.

Ensuite, il promet des expériences de divertissements captivantes avec ses deux écrans ultra-hautes résolutions. L’utilisateur pourra transformer n’importe quel espace en salle de cinéma avec un écran de plus de 30 mètres de long. Il propose un voyage au sein d’univers immersifs grâce à sa fonction Environnments, “le monde d’un utilisateur peut s’étendre au-delà des dimensions d’une pièce physique, et proposer de magnifiques paysages dynamiques”. L’utilisateur pourra également se plonger dans ses photos au moyen du premier appareil photo Apple en trois dimensions. 

Une fois l’émerveillement passé, que reste-t-il ? 

Le lendemain de l’annonce de la sortie de cette nouvelle innovation, quelques spécialistes et journalistes américains ont eu le loisir de tester le casque de réalité virtuelle. Quelques médias spécialisés dans les hautes technologies ont été triés sur le volet pour goûter à ce petit bijou technologique en avant première. Parmi eux on retrouve Wired, TechCrunch et The Verge. À première vue, les avis sont unanimes : c’est un objet ambitieux et le pari est gagné pour la compagnie Apple. La qualité de la technologie développée ainsi que le niveau d’immersion permis par le casque semblent avoir conquis ces premiers utilisateurs.

Cependant, selon Lauren Goode, journaliste pour Wired, il reste un petit problème à régler. Apple a promis une expérience en totale immersion qui fait oublier le monde réel alors que ce n’est pas vraiment le cas. On peut voir les parois du casque sur les côtés. Le casque n’arrive alors pas à se faire oublier puisque le champ de vision n’est pas intégral. Quelques défauts restent à régler afin de proposer un procédé parfait. 

“Les technologies développées dans le Vision Pro n’apportent rien au grand public”


Mais alors qu’elle est l’utilité de développer de tels dispositifs à une époque où le monde se déchire de tous les côtés et aurait plutôt besoin qu’on utilise l’argent disponible autrement qu’en développant des gadgets remplis de technologies superficielles ? Nicholas Lawrence, fervent utilisateur de ce casque virtuel, pense que ce dernier serait capable de faire progresser le monde en terme de réalisation technologique  : “les chirurgiens peuvent désormais effectuer une intervention chirurgicale en VR avant d’opérer un patient en disséquant soigneusement l’anatomie du cœur au préalable”.

Si les prouesses techniques permises par le casque virtuel semblent fasciner les adeptes, certains sont plus réticents quant à son utilité. C’est le cas de Romain Vitt, rédacteur en chef du site web spécialisé autour de l’actualité technologique et numérique, presse-citron : “d’un point de vue sociétal, le Vision Pro donne un aperçu de tout ce qui ne va pas dans la tech.” Pour lui, l’humanité n’est pas encore prête à accueillir de tels objets : “le smartphone a déjà transformé nos sociétés et montré que l’humain n’était pas capable de se raisonner. Une telle machine isole davantage”. Il termine : “À ce jour, les technologies développées dans le Vision Pro n’apportent rien au grand public”.

Auteur / autrice

  • Laura BERTHUIN

    Étudiante en BUT journalisme à Vichy, je souhaiterais devenir journaliste d’investigation. Curieuse et déterminée, je suis passionnée par la géopolitique, l’environnement ou encore le sport.

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share