Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

XV de France : Quels objectifs pour le tournoi des Six Nations ?

Répétition générale ou ultimes bouleversements… À moins de huit mois de la Coupe du monde organisée dans l’Hexagone, le Tournoi des Six Nations 2023 est la dernière étape avant le Mondial.

Partagez ce post

XV de France qui remporte le Grand Chelem lors du tournoi des Six Nations 2022 (Source : Sud Ouest)

Le XV de France aborde le tournoi des Six Nations 2023 en favori fort de ses treize victoires consécutives. La France est pour beaucoup d’observateurs ou acteurs du rugby considérée comme la meilleure équipe du monde. L’objectif des Bleus de Fabien Galthié c’est de briller en finale de Coupe du monde le 28 octobre 2023 à Saint-Denis. Pour s’en donner les moyens faut-il tout faire pour gagner ce tournoi ou s’offrir la possibilité de lancer de nouveaux joueurs quitte à manquer d’automatisme afin d’avoir le maximum d’options au moment de faire la liste pour la Coupe du monde.

Réaliser un deuxième Grand Chelem d’affilée serait une performance inédite. Depuis le passage à 6 nations dans le tournois en 2000, aucune sélection n’a réussi cet exploit. Un moyen pour le XV de France de réaffirmer sa suprématie après l’Automne Nations Séries où pour la première fois l’on a vu les Bleus douter. La victoire arrachée face aux Springboks (30-29) avec l’essai à la 76ème minute de jeu de Damian Penaud a montré au monde entier que les Bleus pouvaient être battus. Là où auparavant les hommes de Galthié apparaissaient intouchable. Les adversaires semble savoir aujourd’hui s’adapter au jeu de dépossession des Bleus.

Deux grand défis à l’extérieur

L’un des enjeux de ce tournoi est donc de redevenir intouchable, de retrouver l’aura qui entouré ce groupe. Il faudra bien débuter face à la Squadra Azzurra et ne pas commettre de faux pas à domicile face à l’Écosse puis face au XV du poireau. Les Chelemards auront deux déplacements cruciaux en terrains hostiles.

  • Aviva Stadium, samedi 11 février à 15h15. Les Bleus, second au classement World Rugby (90.01 points) derrière les Irlandais (90.63 points), tenteront de dominer Johnny Sexton et les siens à Dublin. C’est le match le plus attendu du tournoi avec des duels à tous les postes : Ntamack / Sexton ; Baille / Furlong ; Penaud / Lowe ; Alldritt / Van Der Flier.
  • Twickenham, samedi 11 mars à 17h45. Le XV de la Rose attend de pied ferme les coéquipiers de Antoine Dupont qui devront réaliser l’exploit de faire tomber les Anglais dans leur entre. La France n’a pas gagné face à l’Angleterre depuis chez elle depuis le 11 août 2007 soit un bilan de 9 défaites consécutives en terre anglaise.

Les derniers billets pour le Mondial

Au moment de faire sa liste de 42 joueurs pour préparer le tournoi des Six Nations, Fabien Galthié a dû faire face à pas moins de 7 blessés parmi les joueurs ayant participé au Grand Chelem 2022 : Woki, Gros, Lucu, Villière, Mauvaka, Danty et Tanga. D’autres vainqueur de la précédente édition paie leur mauvais début de saison. Une conjoncture d’événement qui provoque quelques surprises dans la liste du sélectionneur tricolore. 

Source : Emilien Terme

Ils sont huit à découvrir le XV de France pour la première fois : Paul Boudehent, Louis Bielle-Biarrey, Romain Buros, Léo Coly, Julien Delbouis, Ethan Dumortier, Emilien Gailleton et Nolann Le Garrec. Ils n’auront peut-être pas tous la chance de porter le maillot frappé du Coq. Mais pour ceux qui l’auront il faudra crever l’écran pour espérer bouleverser une hiérarchie déjà bien dessinée. Parmi ses huit noms se trouvent possiblement l’Ovni de la prochaine Coupe du monde.

Camara lui a déjà l’expérience de la sélection. Il a su se donner les moyens de revenir au meilleur moment. Il lui faut maintenant réussir à se faire une place au sein d’une troisième ligne bien fournie, où Alldritt et Ollivon font office de titulaire indiscutable. Macalou, lui, fait office de remplaçant parfait de par sa polyvalence exceptionnelle. Jelonch de son côté enchaîne les performances concluantes et son rôle de capitaine assuré avec brio durant la tournée en Australie témoigne de la confiance du staff. Seul Cros qui était la troisième lame inamovible interroge sur sa faculté à revenir à son meilleur niveau après un retour de blessure raté en septembre. Camara a donc un brèche dans laquelle il doit s’engouffrer s’il veut rêver de Coupe du monde.

Le Tournoi des Six Nations 2023 est donc une étape primordiale en prévision de la Coupe du monde en France. Les joueurs doivent prouver qu’ils sont indispensables ou qu’ils pourraient être ceux qu’ils sauront apporter la fraîcheur nécessaire à la gagne. Performer lors du tournoi des Six Nations est également primordial pour prendre un avantage psychologique : un message clair aux vingt sélections qui tenteront d’empêcher le premier sacre mondial de l’histoire du XV de France.

Auteur / autrice

  • Emilien TERME

    Etudiant journaliste au BUT Information Communication option journalisme de vichy. Je suis passionné par le sport et essaye de vous transmettre cette passion au travers de mes articles.

    Voir toutes les publications
2 comments
  1. Good post. I learn something new and challenging on sites I stumbleupon on a daily basis.
    It’s always helpful to read content from other authors and use something from their web
    sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share