Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

F1 – Un week-end offensif

Un nouveau record pour Verstappen, un nouveau top 10 pour Albon et une pénalité inhabituelle pour Norris. Revenons sur le Grand-Prix du Canada. 

Partagez ce post

Red Bull Racing Team, pour la 100ème victoire (@F1)
Les points forts

S’il y a bien un pilote que l’on retient ce week-end, c’est Alex Albon. Après avoir réalisé une stratégie incroyable lors de la Q2, il perpétua ce dimanche avec une course phénoménale. Arrivé 7ème, le Thaïlandais inscrit des points très importants qui permettent à Williams de s’approcher de la 8ème place au championnat constructeur. Il est également élu pilote du jour, un titre amplement mérité.

Malgré le tête-à-queue de Piastri et la pénalité de Norris, les McLaren ont bien fonctionné ce week-end. Les MCL60 sont bien plus performantes qu’au début de saison. Même-ci celles-ci sont loin d’être parfaite, cela a de quoi rassurer l’écurie. 

Quant à Alonso, il a, à nouveau, réalisé une course fantastique et surtout très constante. D’ailleurs, nous avons pu assister à un magnifique duel entre lui et Lewis Hamilton. Un duel qui mènera l’espagnol à la 2ème place et Hamilton à la 3ème place. D’autres superbes duels ont également eu lieu à la toute fin, entre Ocon/Norris et Bottas/Stroll

La séance qualificative de Charles Leclerc a été catastrophique. Encore une mauvaise stratégie pour l’équipe Italienne. Heureusement, en course, Ferrari s’est rattrapée en prenant la 4ème place pour Leclerc et la 5ème place pour Sainz. Un résultat important pour le Monégasque.

Même avec un oiseau dans les freins, Max Verstappen gagne le Grand Prix du Canada. Grâce à sa 41ème victoire, Red Bull réalise sa 100ème victoire en F1 et Verstappen égalise le grand pilote qu’est Ayrton Senna.

Les points faibles

Leclerc n’est pas le seul à avoir manqué la Q3, puisque Perez ne l’a plus atteinte depuis Monaco. Le Mexicain arrive ce dimanche, juste derrière Sainz. Au championnat des pilotes, Fernando Alonso, qui jusqu’à là réalise une saison extraordinaire, n’est qu’à 9 points d’avoir la 2ème place du Mexicain. 

Parti 17ème, Gasly termine sa course 12ème. La rentrée au box juste avant la voiture de sécurité et une place de départ en fond de grille ne l’auraient pas arrangé. Pourtant, selon lui, les Alpines ont de la vitesse. Espérons qu’en Autriche, les deux Alpines puissent se placer dans le top 10.

Pénalités et abandons

En ne décélérant pas suffisamment sous le drapeau rouge, Hulkenberg écope de 5 places de pénalité. Dommage pour l’Allemand qui avait réalisé une bonne séance de qualification, en arrivant P2 en Q3.

Carlos Sainz n’a pas brillé ce week-end, étant donné toutes les gênes qu’il aura occasionné. En particulier, celle sur Pierre Gasly. À cause de cela, ce dernier n’a pas pu terminer son tour qui aurait dû l’amener en Q2. L’Espagnol écopera de 3 places de pénalités sur la grille de départ. Lance Stroll également, pour avoir gêné Ocon, mais aussi Yuki Tsunoda pour avoir gêné Hulkenberg.

Logan Sergeant à du abandonné la course à cause de problèmes techniques. Georges Russell à tapé le mur, ce qui a fait éclaté son pneu arrière droit. Il a pu reprendre la course, jusqu’au 55ème tour, où la voiture à du être retirée.  

Lando Norris écope d’une pénalité assez rare en F1, celle pour « comportement antisportif ». Selon la FIA, il aurait trop ralenti sous la voiture de sécurité, à partir du virage n°10, juste avant de rentrer dans les box. L’objectif aurait été de gagner du temps sur les voitures se trouvant derrière-lui. Selon l’article 12.2.1.l du Code sportif international, toute infraction aux principes de loyauté dans la Compétition, comportement non sportif ou tentative d’influencer le résultat d’une Compétition de manière contraire à l’éthique sportive. Il écopera de 5 secondes de pénalités, ce qui le rétrogradera de P9 à P13. Cette pénalité est injuste selon Norris qui affirme n’avoir eu aucunement l’intention de nuire au résultat de course des autres pilotes.  

Conclusion

Si Verstappen est confortablement installé à la 1ère place du classement, les places derrière-lui sont susceptibles de changer très rapidement. Le prochain Grand Prix aura lieu sur le circuit du Red Bull Ring, en Autriche. Un très bon circuit de 71 tours, où certains pilotes s’y sont démarqués, comme Norris en 2021 en réalisant son 3ème podium de la saison. Pourra-t-il rattraper son résultat de ce dimanche en Autriche ?

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share