Jeux Olympiques d’hiver, la Chine sous tension ?

Dans moins de 15 jours les jeux olympiques d’hiver commenceront en Chine. En effet, depuis son arrivée au pouvoir Xi Jipping met tout en œuvre pour faire de la Chine une grande puissance sur tous les plans. Cependant la Chine serait-elle un colosse au pied d’argile ? Comment vont donc se dérouler ces Jeux olympiques d’hiver dans ce pays ?
Les JO d’hiver de Pékin se tiendront en février prochain. Les graves violations des droits de l’Homme en Chine entraînent de nombreux appels au boycott © AFP / Saeed KHAN

Bien que moins populaire que les JO d’été, les Jeux olympiques d’hiver promettent d’offrir une vitrine mondiale à la Chine et au modèle politique et économique qu’elle veut promouvoir. L’objectif de Xi Jinping est d’instaurer la primauté du parti communiste au-delà de 2049, centenaire de la République Populaire de Chine, et un nationalisme exacerbé illustrant la supériorité du modèle autoritaire chinois aux démocraties.  

« Le monde attend la chine avec impatience et la Chine est prête »

Xi Jinping disait : « le monde attend la Chine avec impatience et la Chine est prête ».

Pékin et ses pistes de glace pour ses épreuves de patinage ou de hockey, les pentes enneigées de Yanqing, considérée comme la banlieue de la capitale, et la ville de Zhangjiakou, avec son impressionnante descente de saut à ski frontalière avec la Mongolie, accueilleront les différents sportifs.

L’accueil des Jeux olympiques d’hiver a grandement marqué les chinois. De nombreuses personnes se sont mises au ski. Des millions de chinois ont pris des cours pour apprendre à skier et faire du snowboard.

Pékin ne peut donc pas se permettre de rater ces jeux. Elle fait la course contre les Etats-Unis concernant les médailles d’or – 38 contre 39 pour la puissance américaine au dernier Jeux olympiques – et aussi parce que le Japon, son rival régional, a réussi les siens en 2021.

Un tableau pas aussi parfait comme espéré

Notamment à propos de leur impact écologique qui s’annonce désastreux, les pistes sont créées artificiellement, quelle sera la qualité de l’enneigement ? 185 millions de litres d’eaux sont nécessaires pour recouvrir les pistes. Ce constat est inquiétant puisque Pékin ne peut déjà compter que sur 300 m3 d’eau par an et par habitant, soit moins du tiers de l’approvisionnement recommandé par les normes de l’ONU.

De plus, des millions de chinois sont confinés suite à de nouveaux foyers de Covid-19. La conséquence est donc dure pour les sportifs puisque ces derniers devront jouer sans public. Pékin l’a annoncé : tout sera fait pour éviter que les 3000 athlètes ne deviennent les vecteurs d’une nouvelle flambée de la maladie.

Mais c’est surtout le boycott diplomatique du rival américain qui fâche Pékin. En effet, le gouvernement Biden n’enverra aucune délégation gouvernementale à cause du génocide ouighours dans le Xinjiang. En réaction l’Australie, le Royaume-Uni, Canada ainsi que le Japon ont annoncé qu’ils n’enverront pas de représentants gouvernementaux à Pékin. Cela contraste à 2008 où 90 chefs d’Etat avaient assisté à la cérémonie d’ouverture des JO, ce qui est aujourd’hui le record de pays présents à l’ouverture des Jeux.

La Chine cherche à montrer sa supériorité sur la gestion de la crise, puisqu’officiellement elle n’a que 5000 morts contrairement aux USA qui en sont à 866 000 décès.

Pékin contourne les accusations. La Chine montre que les Etats-Unis sont isolés puisqu’ils n’ont pas convaincu certains de ses alliés comme la France. On assiste à un bras de fer entre les deux pays.

L’opportunité pour les pays opposés à la Chine est de mettre les projecteurs sur les droits de l’Homme sur l’empire du milieu. Il sera pertinent de voir si d’autres pays chercheront à boycotter ces JO..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Lire plus

« Party Gate » : Boris Johnson dans la tourmente

2022 commence mal pour le Premier ministre anglais Boris Johnson. Le 12 janvier, la presse britannique a révélé l’organisation de fêtes au 10 Downing Street alors que le pays était en plein confinement. Ce que les tabloïds anglais appellent « Party Gate » est l’organisation de différentes fêtes et rencontres en période de restrictions. Ces scandales à répétition mettent à mal la place de Boris Johnson à Downing Street.
Lire plus

Crise migratoire à la frontière polonaise/biélorusse : quel impact pour l’Union européenne ?

Aux portes de l’Union Européenne, une crise migratoire de grande ampleur se joue depuis plusieurs mois. Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants affluent à la frontière polonaise/bélarusse avec l’objectif d’entrer dans l’espace Schengen. Pour la députée européenne Fabienne Keller, cette crise humanitaire est instrumentalisée par le régime biélorusse pour faire pression sur l’Union Européenne.
Total
0
Share