Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

La surprenante 23ème édition des BET Awards

La cérémonie des BET Awards s’est déroulée à Los Angeles le 25 juin dernier. Retour sur les moments marquants de cet évènement qui met à l’honneur les artistes et sportifs afro-américains ou issus de minorités ethniques.

Partagez ce post

Le logo de la 23ème édition des BET Awards dont la cérémonie s'est déroulée le 25 juin dernier à Los Angeles.

          La cérémonie des BET Awards s’est déroulée à Los Angeles le 25 juin dernier. Retour sur les moments marquants de cet évènement qui met à l’honneur les artistes et sportifs afro-américains ou issus de minorités ethniques.

Des artistes parmi les plus populaires du moment, du spectacle à l’américaine, un hommage à Tina Turner, décidément la cérémonie des BET Awards a fait parler d’elle cette année ! Cette dernière s’est déroulée le 25 juin dernier au Microsoft Theatre à Los Angeles. 3,2 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis ont suivi l’évènement. Créée en 2001, cette cérémonie récompense uniquement des artistes et des sportifs afro-américains ou issus de minorités ethniques. Les BET Awards ont en effet pour objectif de mettre en lumière ces personnalités-là, souvent invisibilisées dans les autres cérémonies.

Beyoncé et SZA, les grandes gagnantes de cette 23ème édition

Cette année, c’est les chanteuses Beyoncé et SZA qui ressortent grandes gagnantes. Celle que l’on surnomme Queen B a remporté trois récompenses. Renaissance, son dernier album, a reçu le prix de l’album de l’année. De plus, elle repart avec le prix du choix du téléspectateur ainsi que le trophée Her Awards. L’artiste américaine a obtenu ces deux récompenses grâce à sa chanson Break My Soul. Quant à SZA, il lui a été remis le prix de la meilleure artiste féminine de RnB/ Pop ainsi que celui de la vidéo de l’année pour le clip de son titre Kill Bill. Enfin, la chanteuse américaine de 33 ans a reçu le trophée du meilleur album de l’année.

 Les BET Awards sont en effet une des seules cérémonies où des artistes peuvent être ex-aequo et donc remporter le même prix. Ainsi, deux albums se sont vus décerner le titre de meilleur album de l’année, Renaissance de Beyoncé et SOS de SZA. D’ailleurs, les chanteuses américaines ne sont pas les seules à avoir reçu la même récompense. En effet, Usher et Chris Brown ont tous les deux obtenu le prix de l’artiste masculin RnB/ Hip-Hop de l’année.    

Les femmes de plus en plus présentes et récompensées

On peut remarquer que la 23ème édition des BET Awards a beaucoup plus mis en avant les artistes féminines que les précédentes cérémonies. Par exemple, il n’y avait que des femmes nominées dans la catégorie « Meilleur nouvel artiste » cette année. C’est finalement Coco Jones qui a remporté ce prix.

De plus, les organisateurs de la cérémonie ont invité de nombreuses artistes féminines à se produire sur scène. Et on peut dire qu’elles ont toutes fait le show. Ainsi, la rappeuse Ice Spice était très impressionnante lors de sa performance. Elle a en effet réalisé avec brio un medley de Munch, Princess Diana et In Ha Mood, trois de ses plus célèbres titres. Cette prestation grandiose a été longtemps applaudie par le public présent dans la salle. Même si elle est repartie sans aucune récompense, Ice Spice a réussi, avec sa prestation, à marquer cette 23ème édition des BET Awards.

Une soirée surprenante

La soirée a aussi été pleine de surprises. Ainsi, Latto a reçu le prix de la meilleure artiste féminine. Une consécration pour l’artiste américaine d’autant qu’étaient aussi nominés dans cette catégorie de grands noms comme Nicki Minaj ou encore Cardi B. Cela prouve donc que la rappeuse de 24 a su se faire une place dans le rap-game américain. De plus, un émouvant hommage a été rendu à Tina Turner. C’est la chanteuse Patti LaBelle qui a interprété les plus grands tubes de la célèbre artiste.

La rappeuse Latto a reçu le prestigieux prix de l'artiste féminine de l'année
La rappeuse Latto a reçu le prestigieux prix de la meilleure artiste féminine.

Mais ce n’était pas le seul moment émouvant de la soirée. En effet, les rappeurs Quavo et Offset se sont produits pour la première fois sur scène après la mort de Takeoff. Pour rappel, les trois artistes avaient formé le célèbre groupe de rap Migos. Depuis le décès du troisième membre du groupe en novembre dernier, Quavo et Offset n’avaient jamais performé ensemble. C’est donc sur la scène de la 23ème édition des BET Awards que les deux artistes ont choisi de se réunir. Ils ont ainsi interprété les morceaux qui les ont fait connaitre. Ils ont aussi rendu un vibrant hommage à Takeoff puisque durant toute leur performance une photo du rappeur décédé était affichée sur grand écran. De plus, une lumière blanche avait été installée entre eux pour représenter le troisième membre du groupe.

Des athlètes et les acteurs du milieu cinématographique eux aussi mis à l’honneur

Les BET Awards est une des seules cérémonies où des trophées sont remis à des artistes mais aussi à des sportifs. Ainsi, c’est le quarterback Jalen Hurts qui a reçu le prix du meilleur athlète. La basketteuse Angel Reese a quant a elle obtenu la récompense de la meilleure athlète. De plus, les BET Awards souhaitent mettre en lumière l’ensemble des artistes afro-américain ou issus de minorités ethniques. Ainsi, les musiciens, chanteurs et rappeurs ne sont pas les seuls à recevoir des prix. Les acteurs du monde du cinéma sont aussi récompensés. Damson Idris a donc obtenu la récompense du meilleur acteur et Angela Bassett celle de la meilleure actrice. Le prix du meilleur film a été attribué à Black Panther : Wakanda Forever.    

Aucun prix remporté par les artistes français

Les BET Awards ne se contentent pas de récompenser des artistes ou sportifs américains. Cette cérémonie met aussi en lumière des personnalités internationales. Cette année, c’est le chanteur nigérian Burna Boy qui a remporté le prestigieux trophée de l’artiste international de l’année. C’est la quatrième fois consécutive qu’il reçoit ce prix.

D’ailleurs, deux artistes francophones étaient nominés dans la catégorie « Artiste international de l’année ». Dans la liste des prétendants au titre, on retrouve en effet Tiakola et Aya Nakamura. S’il s’agissait d’une première nomination aux BET Awards pour Tiakola, c’était déjà la troisième fois qu’Aya Nakamura était sélectionnée dans cette catégorie. La chanteuse n’a jamais remporté de récompense aux BET Awards. Pour l’instant, un seul français est reparti avec un prix. Il s’agissait de Benjamin Epps, un rappeur qui avait, en 2022, remporté le titre de Meilleur flow international. À moins que l’année prochaine, pour la 24ème édition des BET Awards, un autre français remporte le prix de l’artiste international de l’année…   

Auteur / autrice

  • Sarah Borel

    Salut ! Je m'appelle Sarah, j'ai 22 ans et je suis actuellement en dernière année de droit à Lyon. Passionnée de musique depuis toute petite, j'ai intégré CS Actu en septembre 2022 afin d'écrire des articles sur ce sujet qui m'intéresse particulièrement. J'espère aussi transmettre aux lectures cette passion. Bonne lecture !

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share