Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

L’actu écolo de la semaine du 3 octobre

Sobriété, éolien, alouettes … voici les principales infos sur l’écologie qui ont marqué la semaine du 3 au 9 octobre 2022.

Partagez ce post

Le gouvernement a présenté cette semaine son plan de sobriété énergétique.
Les cinq actus de la semaine :
  • Sobriété énergétique : le gouvernement présente ses mesures

Jeudi, le gouvernement a présenté son plan de sobriété énergétique. L’objectif ? Réduire notre consommation d’énergies de 10% cet hiver, sans pour autant contraindre les Français. Parmi les principales mesures : inciter au covoiturage avec des bonus, renforcer le télétravail, diminuer la température dans certaines infrastructures (piscines, gymnases …), ou encore couper l’eau chaude dans les bâtiments administratifs. Le gouvernement a également signé un arrêté interdisant les publicités lumineuses entre 1h et 6h du matin. Enfin, il a lancé une campagne de sensibilisation aux écogestes : « Chaque geste compte ».

Sources : Franceinfo, Le Monde, Ouest France

  • Un amendement inattendu contre L214

Alors que l’Assemblée nationale s’apprête à voter le projet de loi de finances 2023, un amendement inattendu a été adopté en commission. Proposé par un député Les Républicains, il veut mettre fin aux avantages fiscaux pour les dons faits aux associations environnementales qui s’introduisent illégalement dans des exploitations agricoles ou industrielles. Cet amendement vise – sans le dire – L214, une association de défense des droits des animaux connue pour pénétrer dans des élevages industriels et révéler au public les terribles conditions de vie des bêtes. Pour être adopté, l’amendement doit encore être voté par tous les députés de l’hémicycle. Plusieurs associations et écologistes ont dénoncé cet « amendement bâillon », selon les mots de la députée EELV Eva Sas.

Sources : Le Monde, Le Parisien, Huffington Post

  • Le projet EACOP en Tanzanie dénoncé par des associations

EACOP est un projet de construction d’un pipeline traversant l’Ouganda et la Tanzanie. Il est porté par l’entreprise française TotalEnergies et est critiqué pour être une « bombe climatique » (il pourrait générer 34,3 millions de tonnes de CO2 par an), mais aussi pour ses violations des droits de l’Homme. Un rapport des Amis de la Terre et de Survie a montré que le projet conduit au déplacement et à la destruction des logements de plus de 100 000 personnes en Tanzanie. Les deux ONG dénoncent aussi des pressions sur les opposants au projet et sur les journalistes trop curieux.

Sources : Vert, Les Echos, RTBF

  • Le changement climatique a rendu la sécheresse de cet été plus probable

Une étude scientifique a mis en évidence que le dérèglement climatique a rendu « au moins vingt fois plus probable » la sécheresse qui s’est abattue cet été sur l’hémisphère nord. Selon les chercheurs, ces sécheresses devraient se produire tous les 400 ans, mais avec le dérèglement climatique – qui est la conséquence des activités humaines – elles pourraient plutôt se produire tous les 20 ans.

Sources : Le Point, Franceinfo, Libération

  • Des jeux d’hiver en Arabie saoudite

Le Conseil olympique d’Asie a désigné l’Arabie saoudite comme organisatrice des Jeux asiatiques d’hiver 2029. Ils auront lieu à Neom, une mégalopole futuriste construite … en plein milieu du désert ! Cette annonce a alors rapidement fait polémique pour son non-sens écologique. Les promoteurs de cette compétition ont affirmé que les températures descendaient régulièrement en-dessous de 10°C dans les montagnes saoudiennes. Mais ils n’ont pas précisé si la région connaissait souvent des précipitations.

Sources : Midi Libre, Vert, Eurosport

La citation de la semaine : « Le contraste entre le calme avec lequel nous continuons à vivre tranquillement et ce qui nous arrive est vertigineux. »

Le sociologue, anthropologue et philosophe Bruno Latour est décédé ce week-end. La citation ci-dessus provient d’un de ses entretiens à Mediapart (23 avril 2022). Professeur à Sciences Po, il était un des grands penseurs de l’écologie. Si sa pensée est aussi vaste que complexe, on peut par exemple citer son concept de « Nouveau Régime Climatique », forgé dans son recueil de conférences Face à Gaïa (2015) : selon Bruno Latour, la catastrophe écologique destabilise nos façons de voir le monde et nous pousse à nous repenser. Soutien de Yannick Jadot aux dernières présidentielles, il pensait que le mouvement écologiste allait devenir hégémonique dans les sociétés, car il concerne l’ensemble de ce qu’il appelait les “terrestres”.

Sources : Le Monde, Reporterre, Mediapart

Le chiffre de la semaine : 1000

Connaissez-vous les « effets cocktail » ? C’est un phénomène qui augmente la toxicité des pesticides lorsque ceux-ci sont mélangés entre eux. Des substances réagissent entre elles et produisent des effets qui n’étaient pas prévus par les pesticides pris individuellement. Et, selon certaines études, ces effets cocktail pourraient rendre les pesticides jusqu’à 1000 fois plus toxiques ! C’est pourquoi cette semaine le groupe d’associations Secrets toxiques et des députés ont appelé le gouvernement à prendre en compte les effets cocktail. Ils le menacent de poursuites judiciaires, car la législation européenne impose de renforcer les tests des pesticides avant leur mise sur le marché.

Sources : Vert, RFI, Le Monde

L’animal de la semaine : l’alouette des champs

L’alouette des champs est un oiseau emblématique de nos campagnes. Ses couleurs ternes lui permettent de se camoufler lorsqu’elle est au sol. Néanmoins, on peut la repérer assez facilement grâce à son chant particulier. En France, l’alouette des champs a connu un fort déclin à la fin du XXe siècle. Et aujourd’hui, les populations restent fragiles.

Le gouvernement a pris cette semaine la décision de réautoriser la chasse traditionnelle des alouettes des champs dans certains départements du Sud-Ouest. Il sera alors possible de tuer environ 100 000 de ces oiseaux jusqu’au 20 novembre. La capture se fait à l’aide de filets (les “pantes”) et de cages pièges (les “matoles”). Pourtant, le droit européen interdit ces techniques de chasse, ce qui avait d’ailleurs conduit le Conseil d’Etat à suspendre une décision similaire du gouvernement l’an dernier.

Sources : Le Monde, Le Figaro, 20 minutes

Auteur / autrice

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share