L’actu écolo de la semaine

Pollution, Total, TCE … voici les principales infos sur l’écologie qui ont marqué la semaine du 17 au 23 octobre 2022.
Les cinq actus de la semaine :
  • L’Etat français condamné à payer 20 millions d’euros pour sa mauvaise gestion de la qualité de l’air

Le Conseil d’État a condamné l’État français à une astreinte de 20 millions d’euros pour ne pas avoir agit assez rapidement contre la pollution de l’air. L’État avait déjà été condamné à 10 millions d’euros d’amende l’an dernier. L’argent reviendra à des organismes publics, comme l’Ademe ou le Cerema, ainsi qu’aux associations qui avaient saisi le Conseil d’État (Les Amis de la Terre, Greenpeace France, Notre affaire à tous …).

Sources : Reporterre, Le Point, Le Monde

  • Au moins 11 départements vont bénéficier du régime calamité agricoles

Après les fortes sécheresses de cet été, le Comité national de la gestion des risques en agriculture (CNGRA) a accordé des aides rapides à onze départements français, situés au niveau du Massif central. Elles leur permettront de réparer leurs pertes. Les agriculteurs de ces territoires toucheront une indemnisation d’un montant total de 76,3 millions d’euros d’ici à novembre. 27 départements ont également bénéficié de ce régime d’aides du fait du gel d’avril 2022, et 11 autres départements pour les orages de grêle en mai-juin de cette année.

Sources : Le Parisien, Le Monde, France 3 Régions

  • Le Mondial de l’auto pointé du doigt par les écologistes

Ce festival de l’automobile rassemble des constructeurs du monde entier pour présenter leurs nouveaux modèles. Pour sa première édition post-Covid, il aura connu une reprise timide avec 400 000 visiteurs. Mais l’événement aura aussi été marqué par l’intervention de plusieurs activistes écologistes dénonçant le greenwashing des promoteurs de la voiture. Des militants d’Extinction Rebellion se sont par exemple collés à des voitures de sport pour dénoncer l’absurdité de véhicules individuels. Ils avaient une banderole dénonçant le « Mondial de l’autodestruction ».

Sources : Reporterre, 20 minutes, Le Parisien

  • Un mégaprojet de Total en Afrique du Sud sous le feu de critiques

L’entreprise TotalEnergies, déjà pointée du doigt pour son mégaprojet pétrolier en Ouganda et en Tanzanie, prévoit d’exploiter deux champs de gaz au large de l’Afrique du Sud. Des ONG comme Bloom (une association de protection des océans) ont rapidement dénoncé ce projet. La raison ? Le gaz est une énergie fossile qui contribue au réchauffement climatique. De plus, l’ampleur des forages dans les eaux africaines risque de nuire au pêcheurs locaux, mais également à toute une biodiversité (manchots, baleines, albatros, dauphins …).

Sources : Mediapart, Le Monde, Franceinfo

  • Une étude inquiétante sur l’abandon des matériels de pêche dans les eaux du monde entier

Une étude scientifique s’est intéressée à la pollution des matériels de pêche dans les océans. Et ses résultats sont pour le moins surprenants : si toutes les lignes de pêche perudes dans les eaux étaient attachées entre elles, on pourrait faire 18 fois le tour de la Terre ! Ces lignes, hameçons, sennes, filets ou encore chaluts abandonnés causent des dommages aux écosystèmes marins.

Sources : Courrier international, The Guardian, Ouest France

La citation de la semaine : « La France a décidé de se retirer du Traité sur la Charte de l’énergie »

Dans un discours en marge d’un sommet du Conseil européen, le président français Emmanuel Macron a annoncé que la France se retirait du TCE. Ce traité date de 1994. Il permet aux entreprises énergétiques de poursuivre un État dont les lois auraient un impact négatif sur leurs profits. À l’époque, il permettait de sécuriser les économies occidentales face à l’effondrement de l’URSS. Mais il est de plus en plus critiqué car il est utilisé par les firmes pour contourner les politiques climatiques des États. Plusieurs pays, comme l’Italie, l’Espagne, la Pologne ou encore les Pays-Bas l’avaient déjà quitté.

Sources : BFM TV, Le Figaro, Libération

Le chiffre de la semaine : 3,8

Si les émissions de gaz à effet de serre restent au même niveau, l’augmentation des températures d’ici 2100 en France pourrait être de +3,8°C par rapport au début du XXe siècle. Et cela dans un scénario « intermédiaire », où ces émissions augmenteraient encore un peu avant de diminuer. Ce sont des chercheurs du CNRS et de Météo-France qui ont fait ces prévisions. Pour cela, ils ont employé une nouvelle méthode de calcul, utilisée par le GIEC dans son dernier rapport. Avec ces nouveaux résultats, le réchauffement climatique pourrait alors être jusqu’à 50% plus intense que ce que prévoyaient les précédentes recherches.

Sources : France Bleu, Le Monde, Les Echos

L’animal de la semaine : le bouquetin des Alpes
75 bouquetins vont être abattus dans le massif du Bargy @ _anaposa_ / Pixabay

Le bouquetin des Alpes (capra ibex) est un animal symbolique de nos montagnes. Imposant mammifère, on peut l’observer uniquement dans les Alpes. Le mâle a d’imposantes cornes recourbées, tandis que celles des jeunes et des femelles sont plus droites et plus courtes. Il ne faut pas le confondre avec le chamois, qui a des cornes en crochet et un visage barré de blanc.

Si on parle du bouquetin dans l’actualité de cette semaine, c’est du fait de l’abattage de 75 individus dans le massif du Bargy. La préfecture de Haute-Savoie a autorisé ce tir car une partie de ces animaux sont atteints de brucellose. Cette maladie pourrait menacer les élevages fromagers, qui côtoient les bouquetins dans les alpages d’altitude. Cependant, 96% des bouquetins seraient sains et sauf selon les associations. Les experts scientifiques jugent également qu’un tel abattage est inefficace et disproportionné.

On parle aussi du bouquetin pour des raisons plus heureuses. D’après un reportage du Monde, les populations de bouquetin ibérique (capra pyrenaica), proche cousin du bouquetin des Alpes, sont en augmentation. Disparu du territoire français au XXe siècle, il a été réintroduit dans les Pyrénées en 2014. On compte aujourd’hui pas moins de 335 individus.

Sources : Le Monde, France 3 Régions, Reporterre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Total
0
Share