L’Ocean Viking : un héros de la mer ou un séparateur d’union ?

Samedi 7 janvier, “l’Ocean Viking a secouru 37 personnes” à bord “d’une petite embarcation pneumatique surchargée dans les eaux internationales au large de la Libye”, a déclaré l’ONG humanitaire SOS Méditerranée. Retour sur le bras de fer entre la France et l’Italie qui engendre toujours une urgence pour la dignité humaine. Depuis que le navire humanitaire ne peut plus accoster sur les terres italiennes, la France a accueilli “à titre exceptionnel”, avait annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, critiquant le “choix incompréhensible” de l’Italie de ne pas l’accepter. Néanmoins cette décision provoque la colère de l’opposition, estimant que ce choix faisait « basculer le pays ».
L’Ocean Viking, au large de la Corse, en novembre dernier. © Photo Fabien Mondl/SOS Med
Qu’est ce que l’Ocean Viking ?

De nos jours, le navire-ambulance de l’ONG humanitaire SOS Méditerranée procède à des opérations de sauvetage de migrants en mer avec la Fédération Internationale de la Croix Rouge. Construit en 1986, il été utilisé par les industriels des hydrocarbures pour mener des missions d’assistance en mer du Nord. 

Depuis août 2019, il a succédé à l’Aquarius, qui avait sauvé plus de 35 000 personnes en six ans. Il est doté de trois canots de sauvetage, d’un dispositif médical équipé et d’une morgue réfrigérée. Un hélicoptère a également la possibilité de s’y poser en cas de missions de sauvetage plus délicates. 

Enfin, son équipage compte en moyenne une trentaine de personnes, marins comme soignants.

Les missions de l’Ocean Viking et la politique de l’opposition

Ce bateau a pu porter assistance à plus de 2 300 personnes en détresse en mer. La majorité des opérations se déroule dans les eaux internationales entre la Libye et l’Italie. Mais leur accueil est discuté voire critiqué par certains partis comme ceux dit d’extrême droite en France, ainsi que le gouvernement italien.

« En acceptant pour la première fois qu’un bateau débarque des migrants dans un port français, Emmanuel Macron lance un signal dramatique de laxisme.[…]

Avec cette décision, il ne peut plus faire croire à personne qu’il souhaite mettre fin à l’immigration massive et anarchique. »

Déclairait Marine Le Pen sur son compte Twitter, en novembre dernier.

De son côté, le parti d’Éric Zemmour, Reconquête, a lancé une pétition pour mettre fin à ce qu’il considère être une “submersion migratoire”.

Depuis le 24 novembre dernier en France, il semblerait que plus aucun des 189 naufragés accueillis dans le Var ne soit hébergé dans le centre mis à leur disposition par le gouvernement, situé sur la presqu’île de Giens. 

L’opposition française reproche la décision prise par son gouvernement d’accueillir les migrants rescapés du navire: « Allez-vous mettre sous scellés ce navire ou allez-vous continuer de subir ? » interpellait la députée RN, Laure Lavalette, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, 15 novembre dernier. Ce à quoi elle avait ajouté « À l’heure où tous les pays européens s’opposent à l’immigration massive, la France se pose comme le pays qui encourage la clandestinité. »

« Finalement, la question est simple », avait alors rétorqué Gérald Darmanin en s’adressant à l’ensemble des députés RN. « Si vous étiez aux responsabilités, auriez-vous lcrisaissé mourir ces 44 enfants ? ».

« La vérité, c’est que nous avons secouru des femmes et des enfants que, malheureusement, l’Italie n’a pas voulu secourir. La vérité, c’est que nous faisons preuve d’humanisme quand vous faites de la politique politicienne. La vérité, c’est que vous n’êtes pas aptes à être au pouvoir parce que vous n’êtes pas aptes à prendre des décisions. »

Gérald Darmanin, en réponse à l’opposition
« Il faut réagir »tlie

Il s’agit à nouveau d’une nouvelle mission exploitée par l’Ocean Viking ce samedi 7 janvier 2023. Le navire humanitaire a de nouveau secouru 37 migrants à la dérive au large des côtes de la Libye. Parmi les secourus, deux sont des femmes et douze des mineurs.

Selon un porte-parole de l’ONG, de nombreux migrants bloqués à bord depuis parfois trois semaines souffrent de problèmes respiratoires à cause du froid et de l’humidité, auxquels viennent s’ajouter l’épuisement et une intense détresse psychologique. Plusieurs présentent « des signes de torture, de violence sexuelle et d’abus dus à leur séjour en Libye », selon l’ONG, qui rappelle aussi que les vivres commencent à manquer.

De plus, les services médicaux constatent des personnes en état de « détérioration drastique de la santé physique et mentale des femmes, des enfants et des hommes bloqués ».

Ainsi, l’urgence semble à son comble pour l’Organisation, et lance un appel d’alerte sur l’importance d’agir rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Reine Élizabeth II à son bureau
Lire plus

70 ans de règne de la reine d’Élizabeth II : Camila, élue reine consort ? 

Ce dimanche 6 février 2022, la reine Élizabeth II fêtait ses 70 ans de règne. À l’occasion de l’évènement, cette dernière a annoncé dans un communiqué son souhait de nommer Camila, épouse du Prince Charles, comme reine consort. Ce statut prendrait donc effet lorsque la reine Élizabeth II décédera, laissant ainsi le trône à son fils aîné Charles. Malgré la loyauté de Camila pour sa Majesté, le peuple britannique a découvert, surpris, la décision de la reine ce dimanche.
Total
0
Share