Niki Lauda, sa compagnie aérienne engagée dans un crash mortel

Niki Lauda est sans aucun doute un des plus grands pilotes de toute l’histoire de la Formule 1. Il remportera trois titres de Champion du Monde en 1975, 1977 et 1984. Il laisse également derrière lui une carrière en Formule 1 impressionnante de 13 années, coupées par une retraite entre 1979 et 1982. L’Autrichien est surtout connu pour sa rivalité avec James Hunt, mais aussi pour son accident au Nürburgring en 1976 qui l’avait brulé au 3ème degré sur presque l’intégralité de son corps au volant de sa Ferrari. Avec un courage immense, il avait repris le championnat de Formule 1 seulement 4 semaines après l’accident. 
Niki Lauda dans l’un de ses avions (SIPA)

Une passion pour l’aviation

Lors de sa première retraite en 1978, Niki Lauda fonde la compagnie aérienne Lauda Air. En 1989 la compagnie aérienne réalise régulièrement des vols entre l’Autriche et majoritairement l’Europe. L’Autrichien était un passionné d’aviation et était surtout très fier de sa compagnie. Cette dernière était également sous l’aile de l’Austrian Airlines.

Un vol tragique

Le 26 mai 1991, à bord du Boeing 767-300ER, on recense 213 passagers ainsi que 10 membres d’équipage. Le vol Lauda Air 004 devait effectuer ce jour là, un trajet reliant Hong Kong à Bangkok, puis Bangkok à l’Autriche. Cette même journée, après l’atterrissage de l’avion à l’aéroport de Bangkok sans aucun souci, l’avion repart en direction de Vienne à 23h02. 

Après seulement 5 minutes et 30 secondes suivant le décollage, l’alarme REV ISNL s’allume. Cette alarme avertit que l’inverseur de poussée est enclenché. L’inverseur de poussée se situe dans les deux moteurs appartenant à un avion. Ils sont utiles lors d’un atterrissage puisqu’ils permettent d’aider les pilotes lors du processus du freinage de l’avion. Seulement, lors du vol Lauda Air 004, l’inverseur de poussée du moteur gauche s’est enclenché en vol. Le pilote voyant l’alarme s’enclencher seulement partiellement, lit le manuel des références rapides de l’avion et décide donc après coup de ne rien entreprendre. À cet instant, le pilote pense que l’alarme est en marche à cause de possibles moisissures.

L’avion étant à une altitude d’environ 24 700 pieds et ses ailes ayant une charge différente de plus de 2 tonnes, les pilotes ne peuvent rien corriger. Le Boeing 767-300ER décroche et s’écrase dans la jungle thaïlandaise seulement 15 minutes et 22 secondes après le décollage. Les 223 personnes présentent à bords décéderont sur le coup. 

Le reste du vol Lauda Air 004

Une culpabilité terrible et les causes du crash

Niki Lauda s’est retrouvé totalement dévasté par cet accident. Après seulement quelques heures suivant le crash, l’Autrichien partait déjà sur les lieux de l’impact. Lauda a fortement contribué à la résolution de l’enquête. Il fut le premier à évoquer un possible dysfonctionnement de l’inverseur de poussée. 

Grâce à la boite noire d’enregistrement des voix, les évènements menant à ce terrible crash ont pu être révélés. 8 mois après les faits, le bilan indique que la cause probable du crash serait due à l’enclenchement de l’inverseur de poussée. L’ancien pilote de Formule 1 avait donc raison et par dessus tout, accusait Boeing d’avoir certifié à tort cet avion. Pour la grosse compagnie américaine, l’avion n’aurait eu aucun mal à voler convenablement avec les inverseur de poussée déployés.

Le problème étant que Boeing basait ces faits grâce à des simulations réalisées à une altitude bien plus inférieur que celle du vol Lauda Air 004. Après la demande insistante de Niki Lauda d’une simulation du vol Lauda Air 004 auprès de Boeing, les accusations du pilote Autrichien ont été prouvées. Finalement, l’enquête révèle que la cause du déploiement de l’inverseur de poussée fut causée par un court circuit dans son système de blocage. Les pilotes n’ont pas été tenus responsables, la faute revenant intégralement à Boeing. 

« Ce furent les pires moments de ma vie. Quand je risquais ma vie, c’était mon choix. Là des gens avaient été tués dans un de mes avions. (…) J’étais détruit »

Niki Lauda

Cependant l’enquête révèle également que l’entretient du Boeing 767-300ER n’a pas était fait convenablement. De plus, un mois avant le drame, l’alarme REV ISNL se serait enclenchée 61 fois sans que personne n’intervienne. Enfin la compagnie autrichienne fut soupçonnée d’avoir fait disparaître des dossiers concernant des possibles manquements de sécurité. 

Niki Lauda sur les lieux de l’impact (AP)

Amélioration de l’aviation

Cet incident aura permis à l’aviation d’ajouter des crochets permettant de retenir les inverseurs de poussée en vol. Ces derniers sont à ce jour également interdits de déploiement à l’atterrissage, sauf en cas de pluie. 

Les conséquences pour l’ancien pilote de F1

En 2000 Lauda Air est racheté par Austrian AirLines. Niki Lauda refondera alors en 2003 une nouvelle compagnie aérienne FLyNiki. Puis en 2011, il décide de revendre ses parts à Air Berlin. Cette dernière s’écroule et le pilote de Formule 1 reprend les reines de FlyNiki, pour finalement revendre ses parts en 2018. 

Niki Lauda n’aura pas seulement marqué la Formule 1. L’Autrichien aura également marqué l’aviation civile et jusqu’à sa mort l’accident du vol Lauda 004 l’aura dévasté. Selon lui, son accident au Nürburgring n’était rien comparé à cela. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Lire plus

Les Lyonnaises rugissent de nouveau

L’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais a remporté la Ligue des Champions ce samedi. Elles ont battu le FC Barcelone en finale à Turin. Ce huitième titre européen marque leur retour au plus haut niveau après la désillusion de 2021.
Lire plus

L’immense carrière de Serena Williams

La légende et inspirante Serena Williams a sûrement disputé son dernier match vendredi soir lors de son troisième tour à l’US Open 2022. Elle n’a pas officialisé sa retraite, mais il se peut que ce soit la fin pour l’Américaine qui fête ses 41 ans à la fin du mois. Retour sur sa der’ et carrière gigantesque.
Lire plus

Klay Thompson, un revenant en NBA

C’est le moment que beaucoup de fans de basket-ball attendaient. Après plus de deux ans d’absence à la suite d’une grave blessure au genou, Klay Thompson l’ailier star des Golden States Warriors est de retour en NBA. Un come-back rempli d’émotion et de promesses pour le joueur qui vient de fêter ses 32 ans.
Total
0
Share