Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Thomas Bangalter : de Daft Punk à la musique classique

Thomas Bangalter, l’ex-membre du duo Daft Punk a sorti, le 7 avril, son premier album solo. Contre toute attente, il ne s’agit pas de musique électronique mais d’un album de musique classique. Un choix étonnant qui permet à l’artiste de révéler une autre facette de sa personnalité.

Partagez ce post

Thomas Bangalter, ex membre du groupe Daft Punk, sort son premier album solo ce vendredi 7 avril (crédit photo: https://www.sol915.com.ar/thomas-bangalter-hablo-sobre-daft-punk-la-inteligencia-artificial-y-su-primer-proyecto-solista/)

Thomas Bangalter, l’ex-membre du duo Daft Punk a sorti, le 7 avril, son premier album solo. Contre toute attente, il ne s’agit pas de musique électronique mais d’un album de musique classique. Un choix étonnant qui permet à l’artiste de révéler une autre facette de sa personnalité.

En février 2021, le groupe de musique électronique Daft Punk annonçait sa séparation. Une nouvelle qui a fait beaucoup de bruit dans l’industrie musicale. En effet, le duo français a marqué plusieurs générations d’auditeurs puisqu’en vingt-huit ans de carrière et quatre albums, Daft Punk a composé de nombreux morceaux au succès international. Dans leur discographie se trouvent ainsi Around the World mais aussi One More Time et Veridis Quo qui cumulent des millions de vues et d’écoutes en ligne alors même qu’ils sont sortis il y a plus de vingt ans ! Daft Punk s’est aussi illustré en collaborant avec des artistes à la renommée internationale. Par exemple, ils ont créé le morceau Instant Crush en 2013 avec l’artiste Pharrell Williams. Ils ont également été une source d’inspiration pour de nombreux chanteurs tel que le rappeur américain Kanye West qui a samplé le titre Harder, Better, Faster, Stronger.

Daft Punk c’est aussi, aux yeux du grand public, deux DJ, cachés par des casques de robots. Derrière le masque, il y avait en réalité Guy-Manuel de Homem-Christo et Thomas Bangalter. Ce dernier a justement fait parler de lui récemment car il a annoncé que le 7 avril 2023 sortirait son premier album solo. Le plus surprenant c’est que ce projet n’est pas un album de musique électro mais de musique classique.

Un projet musical centré sur les mythes de la Grèce antique

« Mythologies » est en effet un album composé de vingt-trois titres et conçu pour mettre en musique le ballet du chorégraphe Angelin Prejlocaj. Ce spectacle a pour thème « les rituels contemporains et les mythes fondateurs qui façonnent l’imaginaire collectif ». Ainsi, chaque morceau de l’album représente un mythe de la Grèce Antique. Nicolas Alsteen, journaliste pour les Echos, a constaté qu’en écoutant ce projet, on peut y voir des clins d’œil à certains compositeurs comme Hans Zimmer mais aussi entendre quelques références à Mozart ou Vivaldi. Tous les morceaux de l’album de 90 minutes ont été interprétés par l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine.

Un DJ passionné par le 7ème Art et la musique classique

Aux premiers abords, on est surpris par ce que nous propose Thomas Bangalter. Passer de la musique électronique à un registre musical totalement différent, celui de la musique classique, est déroutant.

Mais en se penchant sur la discographie de l’artiste, on constate que ce virage à 180 degrés n’est pas si étonnant. En effet, Thomas Bangalter a déjà composé la bande originale de plusieurs films. Par exemple, avec Daft Punk, il avait créé la bande-son du film Tron : Legacy. Il a aussi, en solo cette fois-ci, créé la musique du film Irréversible réalisé par Gaspart Noé. Plus récemment, l’ex-membre des Daft Punk a composé la bande originale d’En corps, un film réalisé par Cédric Klapisch et qui suit justement les aventures d’une danseuse étoile.

 Avec ce nouvel album, Thomas Bangalter lie donc sa passion pour l’Art avec son amour pour la musique classique. En effet, dans une interview donnée à France Inter le 5 avril dernier, l’artiste explique qu’il voulait « depuis longtemps (se) frotter à l’exercice de l’orchestration“. Il précise aussi qu’il a « un rapport à la danse et à l’orchestre qui vient de loin parce que (sa) mère était danseuse. (Son) oncle et (sa) tante aussi“. D’ailleurs, il confie dans cet entretien que, dès son plus jeune âge, il prenait des cours de piano.

Prendre des risques et s’éloigner de la musique électronique

L’artiste s’est aussi lancé dans ce nouveau projet car il voulait prendre des risques et toucher à d’autres registres que la musique électronique. Thomas Bangalter a en effet indiqué sur les ondes de France Inter qu’il s’interrogeait beaucoup sur la place de la technologie dans son travail artistique. Il affirme même : « J’avais la volonté de mettre les machines un peu de côté pour expérimenter avec l’orchestre.”

La séparation définitive du mythique groupe Daft Punk

            La sortie de ce nouveau projet permet aussi à Thomas Bangalter de confirmer la séparation définitive du mythique duo Daft Punk. Ainsi, il explique qu’avec Daft Punk « il y a eu un début, un milieu et une fin » et qu’il est très heureux d’avoir « refermé cette aventure ». Toujours sur les ondes de France Inter, l’artiste affirme, au sujet de Guy-Manuel de Homem-Christo, le deuxième homme du duo que « c’est avec un grand plaisir que je me retourne et que je regarde ce qu’on a pu faire ensemble. »

            Si la séparation du groupe est désormais actée, les plus grands fans de Daft Punk pourront tout de même acheter, dès le 12 mai prochain, l’album « Random Access Memories : 10th Anniversary ». Ce dernier est une réédition du quatrième et dernier album du duo français sorti il y a dix ans. Dans cette nouvelle réédition, les auditeurs pourront écouter neuf titres inédits. Ces morceaux viendront donc compléter la discographie d’un groupe désormais séparé mais qui a véritablement marqué l’industrie musicale.   

Auteur / autrice

  • Sarah Borel

    Salut ! Je m'appelle Sarah, j'ai 22 ans et je suis actuellement en dernière année de droit à Lyon. Passionnée de musique depuis toute petite, j'ai intégré CS Actu en septembre 2022 afin d'écrire des articles sur ce sujet qui m'intéresse particulièrement. J'espère aussi transmettre aux lectures cette passion. Bonne lecture !

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share