Célébrer le Nouvel An chinois : traditions et festivités

Plus ancienne tradition de la culture chinoise, le Nouvel an chinois est également appelé Fête du Printemps. Moment joyeux et festif, il se célèbrera cette année le dimanche 22 janvier.
© Feng Li

Son fonctionnement et origine

La date du Nouvel An chinois est déterminée par les cycles réguliers des phases de la lune, et tombe généralement entre le 20 janvier et le 20 février. Il commence au 1er jour de la nouvelle lune et se clôt, après quinze jours de festivités, avec la Fête des Lanternes (元宵节 yuánxiāojié).

Cette année 2023, qui démarrera officiellement le 22 janvier, sera placée sous le signe du Lapin d’eau. L’horoscope chinois est basé sur 12 animaux, chaque année correspondant à un animal : le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon.

Tableau des signes selon l’année de naissance

Le signe de la nouvelle année est aussi combiné à un des cinq éléments:  le bois, le feu, la terre, le métal, et l’eau. Selon la croyance, combiner un signe animal qui possède des caractéristiques spécifiques à un élément aurait une influence sur le caractère et la fortune de chacun. Ainsi, l’année du Lapin d’Eau est une combinaison du “lapin qui symbolise la prospérité et la paix, et de l’élément Eau, qui a une très bonne capacité d’adaptation et représente la richesse dans la culture chinoise”. 

Fête très ancienne, certaines légendes expliquent son origine en invoquant l’existence d’un monstre qui attaquait chaque année les villages. Leurs habitants tentaient tant bien que mal de les protéger en placardant les maisons de rouge et en faisant éclater des lumières et des pétards. Depuis ce jour, les maisons chinoises s’orneraient de rouge et de lanternes pour prévenir des intrusions. En réalité, cette fête est aujourd’hui une grande célébration commune des traditions chinoises et un rayonnement des coutumes à l’étranger.

De grandes festivités

Bien que fêtant aussi la nouvelle année au premier janvier, les Chinois accordent plus d’importance au Nouvel an chinois. En effet, cette tradition ancienne use de pratiques pour de débarrasser des mauvaises influences du passé afin de redémarrer sur de meilleures bases. Ainsi, dès le début des festivités, les maisons chinoises s’ornent de décorations, notamment les traditionnelles bandes rouges portant des messages de bon augure (appelées duilian, comme fú 福 bonheur, ou chūn 春 printemps) et les rues s’animent de parades de dragons, les sons des tambours retentissent et les pétards éclatent pour faire peur aux mauvais esprits. 

Sentences parallèles

Plus grossièrement, le Nouvel An chinois est surtout l’occasion d’une grande réunion familiale. Les Chinois d’outre-mer se rapatrient au pays, et les familles se retrouvent dans les campagnes pour passer l’année (过年 guonian). Les traditions varient selon les familles et les régions de Chine. Au réveillon, les Chinois préparent des repas copieux : raviolis au Nord et gâteaux de riz au Sud, soja, poissons, agrumes… Les adultes offrent des hongbao aux enfants, les fameuses enveloppes rouges remplies d’argent, puis regardent ensemble les feux d’artifice.

Mais pas qu’en Chine !

Loin d’être une fête restreinte à la Chine, le Nouvel An se célèbre dans plusieurs pays d’Asie ayant subi l’influence de la Chine et qui ont encore aujourd’hui des réminiscences de la culture : au Vietnam, en Malaisie, à Singapour, en Thaïlande, aux Philippines, à Singapour, Hong Kong ou encore en Indonésie. 

En France se tient chaque année une grande parade célébrant selon les traditions chinoises. Le défilé traditionnel officiel aura lieu le 29 janvier avec un départ du 13e arrondissement de Paris. Au programme : parade de dragons et airs de musique sur tambours, couleurs festives et ambiance garantie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
(De gauche à droite) Cécile Giroud et Yann Stotz - Source : Billetterie Webgazelle
Lire plus

Cécile Giroud et Yann Stotz : “La jeunesse doit faire attention aux références culturelles qu’elle sélectionne. Si non, elle peut vite tomber dans la non-culture !”

Le 16 janvier 2023, à l'occasion de la battle d'improvisation menée par la Ligue Paris Impro, nous avons eu la chance de rencontrer le duo Giroud et Stotz pour une interview en amont du duel qui opposera Belleville et République. Cécile Giroud et Yann Stotz forment un duo d'humoriste connu pour ses participations aux Années Bonheur de Patrick Sebastien et à La revue de Presse de Jérôme de Verdière. Pour CSactu, ils ont accepté de revenir sur la vie de ce duo mais aussi d'échanger sur leur vision de l'humour. Ils en ont également profité pour d'adresser un message fort à la jeunesse et de précieux conseils en lien avec sa consommation de culture. Dans cette interview, ce sera également l'occasion pour vous de voir que les expressions " comme chien et chat " et " qui aime bien châtie bien " prennent tout leur sens ! Ainsi, nous vous proposons de découvrir le duo Giroud et Stotz.
Lire plus

Instagram : les nouveaux codes de l’art poétique

Loin du mythe du poète maudit isolé des hommes, l’instapoète revivifie la poésie contemporaine en postant ses courts vers sur les réseaux sociaux. Cette nouvelle pratique littéraire et éditoriale rencontre depuis quelques années un succès durable qui a relancé les ventes de recueils poétiques.
Total
0
Share