Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Goyard : 6 anecdotes improbables

Goyard : si le nom de la marque est sur toutes les lèvres, peu connaissent les secrets qui se cachent derrière. Retour sur six anecdotes qui feront tomber le vent de mystère érigé autour de la Maison.

Partagez ce post

Panoplie de sacs Goyard modèle cabas Saint-Louis
Panoplie de sacs Goyard modèle cabas Saint-Louis

230 ans après sa création, la marque connaît toujours aujourd’hui un immense succès. A l’image de l’illustre Birkin d’Hermès, l’acquisition d’un tote-bag signé Goyard est vue par certains comme un accomplissement, signe de réussite à la fois sociale et monétaire. Aujourd’hui, CS Actu partage avec vous six anecdotes insolites de son histoire.

Goyard, le nom d’un apprenti

Saviez-vous qu’à l’origine, la marque Goyard ne s’appelait pas ainsi ? Lors de sa création en 1792, Pierre-François Martin, son créateur, lui appose son nom : elle se nomme alors « Maison Martin ».

Quelques années plus tard il prend sous son aile une jeune orpheline, Pauline. Lorsqu’elle épouse un certain Louis-Henri Morel, Martin, en guise de dot, le place à la tête de la marque. En 1845, Morel embauche un apprenti du nom de François Goyard, qui prend à son tour les rênes de la Maison à la mort de Morel en 1852. Il décide de changer le nom de Martin pour le sien : c’est ainsi que la prestigieuse Maison Martin prend l’appellation de Goyard.

Une entreprise de déménagement

A ses débuts, personne n’achetait Goyard pour posséder du Goyard. A l’époque, la marque fabrique uniquement des malles et des boîtes servant à protéger les objets de valeurs lors de leurs transports. Si les clients font appel à Goyard, ce n’est pas pour la beauté de ses produits, mais pour leur qualité sans faille, qui les rend idéaux pour voyager ou déménager. Parmis eux : Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, figure de l’aristocratie française, qui ne jure que par Goyard pour ses voyages d’été, et contribue ainsi à accroître la popularité de la Maison.  

Le monogramme Goyard, ADN de la marque

A qui doit-on le célèbre monogramme Goyard qui fait basculer la marque vers l’intemporalité ?

En 1885, Edmund Goyard succède à son père et entame une expansion à l’international : expositions des créations en Europe, aux Etats-Unis, ouverture de succursales à Bordeaux, Biarritz, Monte-Carlo, ou encore inauguration de bureaux commerciaux à Londres et New York.

C’est aussi lui qui imagine la toile apposée du monogramme Goyard, devenue le symbole phare de la Maison, que tout le monde s’arrache aujourd’hui.

Fun fact : Il est également le premier à avoir l’idée de lancer une collection d’accessoires pour animaux de compagnie. Laisse ou bols à boire signés Goyard : les chiens n’ont jamais été aussi chics !

Une stratégie marketing silencieuse

Avez-vous déjà vu une publicité Goyard ? Assurement, la réponse est non !

La marque, dès ses débuts, a construit sa réputation sur le bouche à oreille, et mise encore dessus aujourd’hui. Préférant profiter du retentissement que les célébrités qui la portent lui procure, Goyard applique une politique zéro publicités.

Si ce choix peut paraître risqué au vu des budgets astronomiques que la plupart des marques de luxe sont prêtes à dépenser en marketing, il semble néanmoins fonctionner pour Goyard. Sans aucune communication de la marque sur ses produits, ceux-ci parviennent tout de même à se hisser tout en haut de la liste des sacs les plus convoités. Le modèle “cabas Saint-Louis”, après avoir pendant longtemps l’accessoire préféré des femmes actives quadragénaires, est récemment revenu sur le devant de la scène après avoir été aperçu aux bras d’influenceuses, notamment la danoise Matilda Djerf, qui cumule près de 3 millions d’abonnés sur Instagram. Depuis, le coloris bleu roi fait fureur en boutique !

Photo Instagram de Matilda Djerf, avec un sac Goyard au bras | © Matilda Djerf

Dj Khaled en contrefaçon Goyard

Tout remonte à l’année 2016, où l’artiste mondialement célèbre DJ Khaled a porté lors des MTV Music Awards une veste bomber laissant apparaître le logo de la marque. Mais rapidement, les images font le tour de la toile et les internautes commencent à remettre en question l’authenticité de l’article.

DJ Khaled vêtu d’une fausse veste Goyard lors des MTV award de 2016 |© Shareif Ziyadat

La Maison, pourtant d’habitude relativement discrète sur les réseaux sociaux, a pris la parole : “Cette veste est une contrefaçon. Notre marque propose uniquement à la vente des bagages de luxe et nous n’avons jamais produit aucuns vêtements“.

Coup dur pour le chanteur, qui a tenté de se justifier en avançant qu’il s’agissait d’une “veste customisée à partir d’un authentique foulard Goyard“, suite à quoi la marque a menacé de le traîner en justice pour, à l’avenir, empêcher que ses produits soient convertis en vêtements.

Auteur / autrice

  • Bénédicte Le Gall

    Diplômée d'une licence en sciences politiques et relations internationales, j'aspire à devenir JRI reporter de guerre spécialisée dans la région du Moyen-Orient. J'écris ponctuellement pour les rubriques politique et culture de CS Actu, l'occasion de partager avec mes lecteurs des articles reflétant mon attrait pour les questions internationales et le milieu artistique.

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share