Jubilée de platine : La reine Élizabeth II fête ses 70 ans de règne 

Ce jeudi 2 juin 2022, la reine Élizabeth II fêtait ses 70 ans de règne en tant que Reine d’Angleterre. Le 2 juin marque son couronnement. Quelques mois plus tôt, Élizabeth avait dû prendre la place de son père sur le trône. Cette dernière a dû lui succéder plus tôt que prévu à la suite de son décès en février 1953. Le roi George VI a succombé d’une maladie des poumons, l’emportant subitement à seulement 56 ans. 
La famille royale le 2 juin 2022 - ALASTAIR GRANT / AP
La famille royale le 2 juin 2022 – ALASTAIR GRANT / AP
Célébration nationale : un hommage à la Reine 

En ce début de mois de juin, les caméras du monde entier sont rivées sur Buckingham Palace. Alors âgée de 96 ans, la Reine Élizabeth II fête en ce 2 juin 2022, ses 70 ans de règne (voir aussi : 70 ans de règne de la reine d’Élizabeth II : Camila, élue reine consort ?). Cette dernière est à la tête de la monarchie britannique depuis 1953. À cette date, son père, le roi George VI est décédé subitement d’une maladie des poumons. Depuis ce jour-là, elle représente le symbole du pouvoir à travers le monde. Elle est également devenue l’une des femmes les plus puissantes de la planète. 

Ainsi, du 2 au 5 juin 2022, plusieurs festivités battront leur plein à Londres et dans les villes voisines. Leur point commun est de rendre hommage à la reine. Depuis la reine Victoria, jamais un si long règne n’avait été observé au Royaume-Uni. La Reine Élizabeth bat donc ce record et risque de le détenir pendant plusieurs décennies. En effet, l’héritier du trône, le Prince Charles est déjà âgé de 70 ans. Son petit-fils, le Prince William, a, lui, bientôt 40 ans.

Le Président Emmanuel Macron a lui aussi voulu rendre hommage à la reine. Ainsi, ce jeudi 2 juin en fin de journée, le Président de la République française s’est rendu à l’Arc de Triomphe afin de raviver la flamme du soldat inconnu. Son geste s’est fait en la compagnie de l’ambassadrice du Royaume-Uni, Menna Rawlings. Les hymnes britannique et française se sont fait retentir de manière consécutive dans les rues de Paris. Afin de couronner son hommage, le chef de l’État a souhaité offrir un des chevaux de la Garde républicaine, nommé Fabuleu de Maucour. 

Une santé fragile qui inquiète 

Malgré l’hommage qui lui est rendu, la reine ne pourra assister à l’ensemble des festivités. Sa santé fragile inquiète depuis quelques mois déjà. Les journaux s’emparent de son état de santé pour mettre en avant les héritiers du trône. Ainsi, au début des festivités, un communiqué de presse a été publié par Buckingham Palace. Dans ce dernier, il était indiqué « La reine a beaucoup apprécié la parade pour son anniversaire et le défilé aérien, mais elle a ressenti un certain inconfort. » 

Ainsi, la reine Élizabeth II n’assistera pas au déroulé de la journée du vendredi 3 juin, en son honneur. Elle manquera donc le service d’action de grâce célébré à la cathédrale Saint-Paul, à Londres. C’est avec regret que cette dernière ne pourra pas profiter pleinement des festivités. Buckingham a également ajouté : « en prenant en considération le trajet et l’activité requise pour le service d’action de grâce à la cathédrale Saint-Paul, Sa Majesté a conclu à contrecœur qu’elle ne participerait pas. » 

Malgré le fait que le Palais ne cesse de rassurer le peuple britannique quant à la santé de leur reine, il n’en demeure pas moins que ces derniers s’inquiètent pour leur souveraine. En effet, depuis son court séjour à l’hôpital en octobre dernier, la reine Élizabeth II a décidé d’annuler la quasi-totalité de ses apparitions officielles en public. Le moyen pour son fils Charles, héritier du trône, de présider certaines assemblées et de se faire une place légitime dans le monde de la monarchie. Une manière pour lui de préparer le peuple britannique à sa montée sur le trône lorsque la reine Élizabeth II ne sera plus de ce monde. 

Apparition de la famille royale 

Pour cette célébration d’ordre national voire international, la famille royale a fait son apparition. C’est au balcon du Palais de Buckingham Palace que les membres de la famille royale ont salué le peuple. Aux côtés de la reine, trois générations de sang royal ont contemplé le spectacle qu’offraient les avions de la Royal Air Force. C’est pendant ce moment familial que l’arrière-petit-fils de la reine, le Prince Louis, a volé la vedette de cette dernière ! Entre grimaces et cris, le jeune prince n’a pas apprécié le bruit de ces impressionnants avions. À côté de lui, la reine a su être, à son habitude, imperturbable. 

La famille royale, au balcon de Buckingham Palace, le 2 juin 2022 à Londres. © HANNAH MCKAY/Reuters
La famille royale, au balcon de Buckingham Palace, le 2 juin 2022 à Londres. © HANNAH MCKAY/Reuters 

Au-delà des membres présents lors de ces festivités, plusieurs personnes manquaient. D’après les dires d’un porte-parole du palais, en mai dernier, il semblerait que « la reine a[it] décidé que la traditionnelle apparition au balcon pour le Salut aux couleurs le jeudi 2 juin sera cette année limitée à Sa Majesté et aux membres de la famille royale qui effectuent des engagements publics officiels au nom de la reine. » 

Cette déclaration a donc exclu d’office des membres de la famille royale. Parmi eux, on compte le couple d’Harry et Meghan Markle, nommés comme le Duc et la Duchesse de Sussex. Depuis ce qui a été appelé le « Megxit », le couple a su se faire très discret concernant leur apparition lors de venues à Londres. Le jubilée de platine de la reine n’en faisant pas exception. Le fils de la reine, Andrew, a lui aussi été écarté de la cérémonie. En effet, le scandale de l’affaire Epstein n’a pas été apprécié par la famille royale et a remis en cause son rôle au sein de la monarchie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Macron
Lire plus

DERNIÈRE ALLOCUTION D’EMMANUEL MACRON : LES ANNONCES

Mardi 8 novembre 2021, le Président de la République, Emmanuel Macron, s'est adressé aux Français pour la 9ème fois depuis le début de l'épidémie. Point sur la situation épidémique, rappel du vaccin, nouvelles décisions économiques et quelques mots sur l'Europe ont été prononcés lors de cette dernière allocution.
https://www.dailymotion.com/video/x8e2ey1
Lire plus

Le match polémique : certains élus préfèrent tacler les députés RN dans l’hémicycle et non sur la pelouse

Le mercredi 28 septembre, un match de football caritatif au profit de l’association e-Enfance fait polémique. Des députés socialistes et insoumis ou appartenant au groupe majoritaire, refusent de participer à un match caritatif à cause de la présence de députés RN. À l'inverse, d'autres parlementaires souhaitent mettre en avant la cause de l'événement.
Lire plus

La primaire populaire est-elle si populaire ?

Ça y est ! Les inscriptions pour la primaire populaire se sont clôturées ce dimanche 23 janvier. Les 467 000 électeurs s’étant inscrits sur le site de la primaire populaire pourront donc désigner à travers un seul vote quel candidat de gauche leur semble le plus apte à « faire gagner l’écologie et la justice sociale ».
Lire plus

Liz Truss : Une Première ministre aux débuts mouvementé 

Liz Truss, la nouvelle Première ministre britannique, a connu des débuts mouvementés pour son arrivée au pouvoir. Seulement quelques jours après son arrivée, la reine Élizabeth II s’est éteinte. Un chamboulement important pour le Royaume-Uni, l’ensemble des pays du Commonwealth mais également pour le monde entier. Pendant plus de dix jours, le pays a semblé fonctionner telle une fourmilière, éclipsant l’arrivée de Liz Truss au pouvoir. Depuis la fin des funérailles de la souveraine, la Première ministre commence tout juste la mise en œuvre de ses ambitions politiques.
Total
0
Share