Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

La Philharmonie de Paris souhaite rendre la musique accessible aux sourds et aux malentendants grâce à des sacs à dos vibrants

La Philharmonie de Paris souhaite que la musique classique soit accessible à tous y compris aux personnes atteintes d’un handicap auditif. Pour relever ce défi, elle a collaboré avec l’entreprise SoundX afin de créer un sac à dos qui retranscrit, par des vibrations, les notes du morceau joué.

Partagez ce post

A la Philharmonie de Paris, des sacs à dos vibrant permettront aux personnes sourdes et malentendantes de ressentir la musique classique © BERTRAND GUAY/ AFP
© BERTRAND GUAY

La Philharmonie de Paris souhaite que la musique classique soit accessible à tous, y compris aux personnes atteintes d’un handicap auditif. Pour relever ce défi, elle a collaboré avec l’entreprise SoundX afin de créer un sac à dos qui retranscrit, par des vibrations, les notes du morceau joué.

Rendre la musique classique accessible aux personnes souffrant de surdité ou malentendantes. C’est le défi que se propose de relever la Philharmonie de Paris dès septembre prochain. En effet, en collaborant avec l’entreprise SoundX, elle a développé un appareil révolutionnaire. Ce dernier, grâce à une intelligence artificielle, capte les sons ambiants et les retranscrit sous forme de vibrations. L’utilisateur doit placer l’appareil sur son dos ou sa poitrine de manière à ressentir le plus possible les différentes vibrations. Cela permet donc aux personnes malentendantes ou atteintes de surdité de ressentir la musique classique.   

Un dispositif plus performant

Il existe déjà des « packs vibrants », qui permettent aux personnes atteintes d’handicaps auditifs de ressentir la musique par le biais des vibrations. Seulement, Damien Quintard, le fondateur de SondX, explique que ces packs ne sont pas aussi performants que le nouveau dispositif mis en place avec la Philharmonie de Paris. En effet, selon lui, les packs préexistants « ne retranscrivent que les basses » et peuvent capter la fréquence musicale jusqu’à 100 Hertz maximum. Damien Quintard indique que l’intelligence artificielle intégrée dans l’appareil « repère tout ce qui se passe dans le spectre audio » et peut capter la fréquence musicale « jusqu’à 20 000 Hertz. » Grâce à ce nouveau dispositif, les personnes atteintes du surdité ou malentendantes peuvent désormais ressentir une multitude de vibrations, ce qui leur permet de mieux suivre le rythme de la musique mais aussi de plus ressentir les émotions se dégageant du morceau joué.

Devant la Philharmonie de Paris, Olivier Manteil, son directeur et Damien Quintard, fondateur de l’entreprise SoundX, présentent le sac à dos vibrant le 11 mai 2023. © BERTRAND GUAY / AFP

C’est ce que constate Elsa Fantucci une professeure de musique qui travaille régulièrement avec des élèves sourds. Elle indique en effet qu’on « pourra distinguer les cordes, violons, tous les instruments cuivre un peu aigus. Ça permet de les ressentir beaucoup mieux.» D’ailleurs, l’appareil a été testé avec les élèves de l’Institut national des jeunes sourds, ce qui a permis de l’adapter aux besoins spécifiques des personnes atteintes d’handicaps auditifs.

Aboutir à une telle innovation a demandé beaucoup d’investissements et de temps. En effet, il aura fallu trois ans pour mettre au point l’intelligence artificielle se trouvant à l’intérieur de l’appareil et huit mois de test pour que ce dispositif soit totalement opérationnel.

Des sac à dos vibrant très pratiques et gratuits

En plus de permettre aux personnes atteintes d’handicaps auditifs de ressentir la musique classique, l’appareil est assez pratique, puisqu’il a la forme d’un petit sac à dos et est donc facilement transportable. De plus, il se contrôle à l’aide d’une application mais l’utilisateur n’a pas besoin d’avoir un téléphone pour utiliser l’appareil puisque c’est la Philharmonie de Paris qui contrôle les sacs vibrants grâce à une tablette. Par ailleurs, l’utilisation de ces nouveaux sacs n’engendrera aucun coût supplémentaire pour les utilisateurs. Sarah Koné, la directrice en charge de la responsabilité sociétale à la Philharmonie de Paris, a en effet indiqué que l’utilisation de dispositif sera gratuite. Elle a aussi précisé que les personnes sourdes ou malentendantes bénéficieront toujours d’une réduction de 20% lorsqu’elles achèteront leurs billets.  

Un dispositif qui n’est pas encore accessible sur l’ensemble de la programmation

Seul bémol, ces sacs à dos vibrants seront déployés dès septembre prochain mais il n’y en aura qu’une demi-douzaine et tous les lieux de la Philharmonie ne seront pas encore accessibles avec ce dispositif. Il faudra attendre 2024 pour que ces sacs à dos vibrants soient utilisables pour presque tous les évènements musicaux se déroulant à la Philharmonie de Paris. En effet, selon son directeur Olivier Mantei, ces sacs à dos devraient « être opérationnels sur l’ensemble de l’offre de la Philharmonie en 2024-2025. »

D’autres spectacles adaptés aux personnes atteintes d’handicaps auditifs

D’ici là, d’autres spectacles proposés par la Philharmonie de Paris seront adaptés aux personnes atteintes d’un handicap auditif. Ainsi, au programme de la saison 2023-2024, on trouve notamment trois concerts chansignés et un spectacle pour enfant traduit en langue des signes. Les concerts chansignés sont des concerts pendant lesquels les paroles des chansons sont traduites en langue des signes au rythme de la musique. Il y aura aussi un atelier de création musicale pour les personnes sourdes et malentendantes amateures de musique classique. De plus, les 8 et 9 décembre prochains aura lieu le colloque Au-delà du son : surdités et expériences musicales, au cours duquel seront présentées les méthodes et les outils qui existent en France ou à l’étranger « pour inventer un parcours musical ouvert » aux personnes atteintes d’handicaps auditifs.

            Alors que certains professionnels de la musique critiquent l’irruption de l’intelligence artificielle dans le monde de la musique classique, on peut cependant constater que cette technologie a aussi des avantages incontestables. Ainsi, elle permet notamment de rendre accessible la musique à un public qui ne pouvait pas vraiment y accéder auparavant.  

Auteur / autrice

  • Sarah Borel

    Salut ! Je m'appelle Sarah, j'ai 22 ans et je suis actuellement en dernière année de droit à Lyon. Passionnée de musique depuis toute petite, j'ai intégré CS Actu en septembre 2022 afin d'écrire des articles sur ce sujet qui m'intéresse particulièrement. J'espère aussi transmettre aux lectures cette passion. Bonne lecture !

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share