Ukraine : un nombre de réfugiés plus vu depuis la Seconde Guerre Mondiale

Alors que le conflit entre Russie et Ukraine continue de faire rage depuis maintenant une dizaine de jours, les civils continuent de fuir en masse le pays. L’ONU a décompté plus de 1,5 million de personnes qui ont déjà quitté le sol ukrainien depuis le début de la guerre. L’instance mondiale estime que ce chiffre continuera d’augmenter lors des prochains jours et suivant l’évolution des combats.
Les “ressortissants ukrainiens et les personnes qui ont fait de l’Ukraine leur lieu de vie et les membres de leur famille déplacés en raison du conflit auront droit à une protection dans toute l’Union européenne”. © Ivan Semenovych
La Pologne, première terre d’accueil des réfugiés ukrainiens

Les chiffres concernant les départs forcés de ces ukrainiens ont connu une nouvelle étape ce dimanche 6 mars. Le Haut-Commissaire aux réfugiés de l’ONU, Filippo Grandi, a annoncé que « plus de 1,5 million de réfugiés venant d’Ukraine ont traversé vers les pays voisins en dix jours ». Il a également ajouté dans cette annonce que c’était la crise de réfugiés qui connaissait « la croissance la plus rapide en Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale ». Parmi ces 1,5 million de personnes, la Pologne a été le pays recueillant le plus de personnes, puisque plus de 920 000 réfugiés ont trouvé une terre d’accueil dans le pays polonais, comme l’ont annoncé les garde-frontières polonais. 

Un chiffre qui devrait continuer d’augmenter lors des prochains jours

Toujours selon les autorités en place dans les différents pays d’accueil, l’ONU, ainsi que l’Ukraine, ce chiffre devrait continuer d’augmenter lors des prochains jours, tant la pression militaire russe est importante et en continu. En effet, malgré la résistance importante des forces ukrainiennes au front, l’armée russe poursuit son offensive et cela devrait avoir un impact non négligeable sur de nouvelles vagues de réfugiés en Europe.

Ainsi, l’ONU estime que, dans les prochains jours, le chiffre de personnes cherchant à fuir la guerre, et donc l’Ukraine, devrait atteindre les 4 millions de personnes, soit 10% de la population totale ukrainienne.

Les derniers Français également sommés de quitter le pays par l’ambassade

Dans un reportage, Franceinfo montrait le départ de certains des derniers ressortissants français restés bloqués en Ukraine. Cette petite vingtaine de personnes a pu quitter Kiev dans des minibus, après avoir été contactée par l’ambassade de France en Ukraine. Nombre d’entre eux étaient des couples qui ont fait appel à des mères porteuses ukrainiennes, car ils étaient dans l’incapacité d’avoir des bébés. Ils ont donc bravé le conflit pour tenter de récupérer leurs enfants. 

D’après le Quai d’Orsay, dans une déclaration faite ce vendredi 4 mars, il y aurait encore entre 300 et 400 français toujours présents en Ukraine, dont 127 exactement se trouvant à Kiev. Le Quai d’Orsay a également déclaré qu’une cinquantaine de ces ressortissants devaient être évacués ce samedi. Pour les autres, Stéphane Romatet, directeur du centre de crise et de soutien du ministère des Affaires Etrangères, a déclaré que la situation était « bloquée ». Certains d’entre eux restent encore aujourd’hui inaccessibles, malgré les tentatives du personnel d’ambassade de les joindre pour les aider à quitter le pays. Une autre partie refuse quant à elle de quitter l’Ukraine…

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Emmanuel Macron et Angela Merkel s'enlaçant lors des adieux de Merkel
Lire plus

Adieux d’Angela Merkel à la France : Un symbole de l’amitié franco-allemande

Ce mercredi 3 novembre dernier, Angela Merkel se rendait à Beaune afin d’être accueillie par Emmanuel Macron, Président de la République française et y faire ses adieux. Ce dernier la recevait dans le but de lui remettre les insignes de Grand’Croix de la Légion d’honneur. C’est dans une ambiance chaleureuse qu’Angela Merkel a fait ses adieux après seize années à la chancellerie allemande. Des au revoir placés sous le symbole de l’amitié franco-allemande. 
Emmanuel Macron et Mario Draghi se serrant la main lors de la signature du traité Quirinal
Lire plus

Traité du Quirinal entre Paris-Rome : La coopération franco-italienne renforcée

Ce vendredi 26 novembre 2021 a été signé le traité Quirinal, marquant l’alliance Paris-Rome. Ce pacte symbolise le renforcement et le renouvellement de la coopération franco-italienne. Un moyen pour ces deux pays de revenir en force sur la scène diplomatique. Emmanuel Macron et Mario Draghi, Premier ministre italien, ont signé ce traité dans le but d’améliorer les relations entre les deux pays. Après plusieurs années de tensions entre la France et l’Italie, cet accord diplomatique marque le début d’une nouvelle ère entre ces deux puissances européennes. 
Total
0
Share