DERNIÈRE ALLOCUTION D’EMMANUEL MACRON : LES ANNONCES

Mardi 8 novembre 2021, le Président de la République, Emmanuel Macron, s’est adressé aux Français pour la 9ème fois depuis le début de l’épidémie. Point sur la situation épidémique, rappel du vaccin, nouvelles décisions économiques et quelques mots sur l’Europe ont été prononcés lors de cette dernière allocution.
Macron
C’était la sixième allocution solennelle d’Emmanuel Macron depuis le début de la crise. Photo Ludovic MARIN/AFP
COVID-19 : “Maîtriser l’épidémie”

Pendant cette nouvelle intervention télévisée, Emmanuel Macron a d’abord effectué un point sur la situation sanitaire actuelle. Ce n’est une surprise pour personne, les cas de contamination repartent à la hausse, poussant le Président a appelé à la vigilance de tous et à la poursuite des gestes barrières. Le renfort du Pass-Sanitaire a également été évoqué et le maintient du port du masque dans les écoles confirmé. 

Concernant la vaccination, Emmanuel Macron a appelé à plusieurs reprises les français à se faire vacciner. Si déjà 51 millions de français ont recouru aux vaccins, l’immunité collective verra le jour seulement si un maximum d’individus accepte de se faire vacciner selon le gouvernement. Dans cette lancée, le chef d’État a signalé une baisse de cette immunité au bout de six mois après les deux doses de vaccin. Pour éviter cela, une “dose rappel” – c’est-à-dire une troisième dose – doit être réalisée pour les plus de 65 ans avant le 15 décembre, afin d’éviter les risques et un pass sanitaire non valide. À partir de cette date, une campagne de rappel sera aussi lancée pour les individus âgés de 50 à 65 ans. 

Le premier traitement pour les formes graves du coronavirus a d’ailleurs été annoncé avant la fin de l’année. 

Si la cinquième vague n’est pas encore confirmée, le Président de la République appelle à la vigilance, à la responsabilité et à la solidarité 

Économie : “de nouvelles décisions”

Si la crise sanitaire a entrainé une crise économique dans la plupart des pays européens, la France d’Emmanuel Macron s’attribue un bilan globalement satisfaisant avec une croissance économique s’élevant à 6% et un chômage en baisse. En effet, le taux de chômage a considérablement baissé, notamment pour les jeunes, où il est “le plus bas depuis les quinze dernières années”, a déclaré le Président. 

Il s’est également réjoui des projets mis en place tel que 1 jeune, 1 solution. Un bref retour sur le Contrat Jeune a aussi été effectué en rappelant que cette aide correspondait à des devoirs d’assiduité et d’engagement de la part des bénéficiaires concernés. 

Concernant le chômage, Emmanuel Macron a évoqué de durcissement de la réforme “assurance-chômage” qui consiste à supprimer les indemnités pour les individus en recherche d’emplois inactifs. De plus, il faudra dorénavant avoir travaillé au moins six mois dans les deux dernières années pour être indemnisé. 

Quant à la réforme des retraites, Macron n’envisage pas de changement avant 2022, jugeant que les “conditions ne sont pas réunies pour relancer” le débat. Il a tout de même affirmé qu’il faudra que les individus travaillent plus longtemps et espère qu’aucune pension ne sera inférieure à 1000€. 

Pour ce qui est des “prêts garantis par l’État” établis pour faire face à la crise économique due au Covid, ils seront prolongés jusqu’en juin 2022. 

Energies et inflation

Lors de son intervention, Emmanuel Macron a évoqué l’inflation et la hausse des prix en matière d’énergie. Pour compenser ces augmentations, le gouvernement a bloqué le prix des gaz et mis en place des indemnités-inflation à hauteur de 100€ pour les ménages gagnant moins de 2000€ par mois. 

En outre, le Président de la République a annoncé que pour faire à cette situation, il fallait investir dans la production décarbonée et relancer la construction de réacteurs nucléaires, tout en développant le renouvelable. Cela est nécessaire pour “pour garantir l’indépendance énergétique de la France, pour garantir l’approvisionnement électrique de notre pays et atteindre nos objectifs, en particulier la neutralité carbone en 2050” a déclaré Emmanuel Macron. 

En pleine période de COP26, le Président français a rappelé les grands enjeux “d’avant Covid” : la protection de la planète et la neutralité carbone en 2050. 

La France et l’Union européenne 

Lors de cette allocution, le Président Macron a félicité les réussites françaises tout en faisant l’éloge du système européen, notamment avec le Plan de relance européen à hauteur de 100 milliards d’euros. 

Si la France commence à voir le bout du tunnel, Emmanuel Macron a déclaré que “la France ne sera pas forte seule”, certifiant ainsi le rôle considérable de l’Europe. L’UE a en effet produit deux milliards de doses de vaccins. C’est donc “ensemble” que la France et l’Europe pourront sortir de la crise sanitaire et des autres crises géopolitique, migratoire, démographique, terroriste et écologique. 

C’est aussi dans cette perspective que le chef de l’État a rappelé que la France présidera dans deux mois l’Union européenne pour six mois. 

Sûrement dans la perspective de la Présidentielle de 2022, Emmanuel Macron a appelé les Français à “croire en nous” et à contempler les dernières réussites “Regardons tout ce que nous avons réussi” a-t-il déclaré. 

“Croyons en nous, nous le méritons” a conclu le Président de la République. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Lire plus

Sur les traces de Lula, le nouveau président du Brésil

Le verdict est tombé. Près de 60 Millions de brésiliens ayant voté au second tour des présidentielles, ont permis à Lula d’accéder au poste de président. Élu à 50,9% des voix, rien n’était gagné pour celui qui espère pacifier le Brésil. Mais qui est véritablement Luiz Inácio Lula da Silva ?
Prince Philip
Lire plus

Mort du Prince Philip : de la Grèce à Buckingham, retour sur une vie de dévouement

Ce vendredi 9 avril 2021, le Prince Philip, Duc d’Édimbourg, s’est éteint, deux mois avant son centième anniversaire. Né le 10 juin 1921 en Grèce, Philip Mountbatten épouse la princesse Élizabeth en 1947. Sa vie est désormais liée à Buckingham et à la couronne. Malgré son envie de poursuivre sa carrière dans la Marine, son mariage n’est autre que le reflet de la monarchie britannique : abnégation et dévouement pour sa Majesté la reine, Élizabeth II.
Béchir Ben Yahmed, le fondateur de Jeune Afrique, dans son bureau parisien. Vincent Fournier/JA
Lire plus

Béchir Ben Yahmed, fondateur du journal Jeune Afrique, est décédé

Lundi 3 mai, le fondateur de Jeune Afrique, Béchir Ben Yahmed s'est éteint alors qu'il était âgé de 93 ans. Il était hospitalisé dans un hôpital parisien depuis le fin du mois de mars, après avoir contracté la COVID-19. Véritable observateur des indépendances africaines dans les années 1960, Béchir Ben Yahmed a su faire de son magazine un incontournable pour suivre l'actualité africaine.
Total
0
Share