Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Double couronne pour Jacob Ingebrigtsen

Picture of CSactu

CSactu

À seulement 20 ans, le Norvégien devient sacré Champion d’Europe en salle du 1500 mètres et du 3000 mètres à Toruń, en Pologne. Le 4ème des derniers Championnats du Monde de 1500 mètres, à Doha en 2019, a montré ce week-end qu’il était le roi du demi-fond européen actuel. Avec quatre courses en quatre jours, Jacob Ingebrigtsen s’offre le doublé en montrant sa forme, sa puissance et sa facilité pour rappeler qu’il sera un gros client pour les JO de Tokyo cet été.

Partagez ce post

Jacob Ingebrigtsen

1500 mètres : Entre doute et joie

Quelques instants après avoir franchi la ligne d’arrivée en première position, le plus jeune des trois frères INGEBRIGTSEN se voit disqualifié pour avoir mis un pied en dehors de la piste lors du début de la course. Toutefois, après appel auprès du jury, le jeune athlète s’est bien vu obtenir le titre, car il a été « poussé par un autre concurrent », selon l’organisation. 

Le phénomène scandinave s’impose donc avec un temps de 3’37’’56 devançant le polonais Marcin LEWANDOWSKI ainsi que l’espagnol Jesus GOMEZ. 

Le nouveau recordman d’Europe du 1500 mètres (3’28’’68 en août dernier, à Monaco) continue son affolante progression sur la discipline avec les compétitions intercontinentales dans le viseur.

3000 mètres : INGEBRIGTSEN conserve son titre 

Deux jours après avoir remporté le 1500 mètres, le talent Norvégien remporte le 3000 mètres dans un temps de 7’48’’20, signant un nouveau record personnel et ce, dans une facilité déconcertante. Cette performance lui permet de réaliser le premier doublé 1500-3000 de l’histoire de la compétition, à seulement 20 ans. 

Cet athlète né en septembre 2000 a donc devancé le Belge Isaac Kimeli médaillé d’argent et l’espagnol Adel Mechaal médaillé de bronze. 

En étant resté bien au chaud dans le peloton, Jacob INGEBRIGTSEN a su accélérer au bon moment sans pour autant serrer les dents.

Dans le clan français, Hugo HAY obtient une belle sixième place, tandis que Jimmy GRESSIER reste sur sa faim avec le 8ème rang.

Avec la demi-finale du 1500 le jeudi et la finale le vendredi, accompagnées de la demi-finale du 3000 le samedi et de la finale le dimanche, le Norvégien a couru 4 courses en 4 jours avec une facilité déconcertante. Une aisance qui va faire régner ce jeune athlète très longtemps sur la scène internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share