Élection de Roberta Metsola à la Présidence du Parlement Européen : Une victoire qui fait débat

Ce mardi 18 janvier, la députée européenne Roberta Metsola a été élue à la présidence du Parlement européen. Pourtant, sa victoire fait débat au sein de l’UE. Cette nationaliste de 43 ans, qui succède à la présidence de David Sassoli, décédé le 11 janvier dernier, est pleine de ressources. Le jour-même de son élection, cette dernière parvient à faire parler d’elle dans tous les journaux. Ses positions fermes concernant le sujet de l’IVG partagent et remettent en question pour certains son rôle en tant que Présidente. Malte fait aujourd’hui partie des deux derniers pays de l’UE où l’IVG reste encore illégal. 
Roberta Metsola face au drapeau européen la veille de son élection
Roberta Metsola, au Parlement européen, à Strasbourg, le 17 janvier 2022. JEAN-FRANCOIS BADIAS / AP
Roberta Metsola, de Malte à l’UE 

Du parti Nationaliste, cette députée maltaise a su se faire sa place au sein de ses paires. En effet, depuis 2004, Roberta Metsola s’est portée candidate aux élections européennes à plusieurs reprises. Petit à petit, elle a su monter les échelons. En passant de députée européenne à Vice-présidente du Parlement européen puis candidate officielle pour la Présidence, elle devient ce mardi 18 janvier la nouvelle Présidente du Parlement européen. Son mandat prendra fin d’ici deux ans et demi. 

Âgée de seulement 43 ans, Roberta Metsola devient la plus jeune Présidente et la troisième femme à accéder à ce prestigieux poste. Avec ses nouvelles fonctions, cette dernière se doit de fédérer un maximum de personnes autour d’elle, surtout quand on sait que son prédécesseur était du parti opposé. Son slogan parle de lui-même : « Ayez foi dans les citoyens, ayez foi dans l’Europe. » Un moyen pour la Présidente de rappeler les enjeux qui tournent autour de l’UE et de sa gouvernance. Plus que jamais les pays se doivent d’être unis les uns avec les autres. L’objectif principal est de trouver des mesures à l’échelle européenne en termes sanitaires et économiques. 

Roberta Metsola n’a pas un parcours ordinaire. Avec une famille qui ne travaille pas en politique, elle s’engage, très jeune, dans des causes qui lui tiennent à cœur. D’après la vidéo postée sur son compte Twitter, nous comprenons ses motivations. Sa présidence se veut marquer par des motivations concrètes : les droits humains, les droits de la femme, l’égalité… Succédant à Simone Veil et Nicole Fontaine, Roberta Metsola s’expose à de lourdes responsabilités en acceptant la Présidence du Parlement européen. En tant que femme, cette dernière représente un élan d’espoir pour les milliers de jeunes femmes en quête d’accomplissement. 

Une élection qui fait débat 

Malgré ses nombreux engagements, notamment envers la cause LGBT, l’élection de Roberta Metsola a fait couler de l’encre. En effet, ses convictions concernant l’avortement font d’elle une députée réputée. Après plusieurs questions à ce sujet, la nouvelle Présidente a préféré s’abstenir et ne pas s’étendre en parole sur ses convictions. Bien que cela provoque de vives réactions chez les citoyens européens, cela n’est pas forcément le cas à Malte. Effectivement, pour rappel, Malte est l’un des derniers pays européens à refuser l’accès à l’avortement. Cette pratique, considérée comme un véritable crime, peut amener la femme et son médecin en prison. 

La France, fervent défenseur des droits féminins concernant l’avortement, n’accepte pas l’élection de Roberta Metsola. Emmanuel Macron, de son côté, a été nommé Président du Conseil de l’UE pour les six prochains mois. Ce dernier souhaite inscrire le droit à l’avortement dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE. Coïncidence vis-à-vis de l’élection de la nouvelle Présidente du Parlement européen ? Malgré ses convictions personnelles, Roberta Metsola a assuré que « son devoir sera de représenter la position du Parlement », y compris sur les droits sexuels et reproductifs. 

En devenant la troisième femme à occuper ce poste, Roberta Metsola suscite l’admiration chez beaucoup de femmes. Cependant, la comparaison de sa Présidence avec celle de Simone Veil (1979-1982) fait débat. Effectivement, deux figures s’opposent. Pionnière des droits de la femme vis-à-vis de l’avortement, Simon Veil reste un des symboles de l’avancée sociale, autant français qu’européen. 

Les enjeux de la présidence du Parlement Européen 

Au Parlement Européen s’est instaurée une certaine tradition quant au respect de l’alternance entre gauche et droite. L’élection de Roberta Metsola est en partie due à cette alternance des pouvoirs. Sur les 690 votes exprimées, la députée maltaise a obtenu 458 voix sur un total de 705 eurodéputés. La Présidente, grâce à son nouveau poste, dispose de certains pouvoirs et responsabilités. En effet, cette dernière pourra statuer sur la recevabilité des textes et amendements soumis au vote de l’Assemblée. Elle devra également représenter l’institution lors des sommets européens des Vingt-Sept. 

Cette élection est un enjeu pour le Parlement européen ainsi que l’UE tout entière. En effet, l’année 2022 sera marquée par des décisions importantes et l’arrivée de textes de lois ambitieux. Certains d’entre eux traiteront de sujets brûlants dans l’actualité comme celui de la lutte contre le changement climatique ou la régulation d’Internet. Les mois à venir seront donc des moments cruciaux pour l’avenir de l’Union européenne .

Voir aussi : https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/01/18/une-presidente-antiavortement-au-parlement-europeen_6109931_3232.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Jovenel Moïse et sa femme, à Haïti en janvier 2020, par Andres Martinez Casares 
Lire plus

Assassinat du Président haïtien : le pays est en deuil et tente de comprendre les faits

Le mercredi 7 juillet 2021, l’ancien Président d’Haïti, Jovenel Moïse, a été assassiné brutalement alors qu’il était dans sa résidence près de Port-au-Prince. Ce dernier avait seulement 53 ans. Sa femme, Martine Moïse, fut également blessée durant l’attaque et dû être évacuée d’urgence à l’hôpital de Miami. À l’heure actuelle, elle est sortie d’affaire. Le pays, encore sous le choc de cette tragédie, tente de comprendre ce qu’il s’est réellement passé.
Lire plus

Les commémorations de la rafle du Vel d’Hiv : l’importance du devoir de mémoire

En 2020, 339 actes antisémites ont été recensés en France selon le service central du renseignement en France. Un chiffre qui interpelle et qui permet de rappeler que l’antisémitisme est encore une réalité en France. Rappeler l’atrocité des faits qui se sont déroulés durant la Seconde Guerre mondiale est une manière de lutter contre cette discrimination. Le devoir de mémoire est un pilier de notre société, une obligation morale. Les commémorations organisées à l’occasion de la rafle du Vel d’Hiv permettent de prendre acte du passé pour ne pas reproduire les mêmes erreurs dans le présent.
Jean Lassalle, candidat à l'élection présidentielle 2022, en visite dans l'Ain - Photo Progrès / Catherine Aulaz
Lire plus

Jean Lassalle : le candidat des coups de gueule

La semaine du 4 avril a été marquée par les déclarations de Jean Lassalle à propos de la campagne électorale. En effet, celui qui se plaint du traitement médiatique qui est réservé « aux petits candidats » et de la tournure qu'a pris cette campagne a poussé de multiples coups de gueules sur les plateaux de télévision et de radio. A l'heure des résultats du 1er tour de l'élection présidentielle, Jean Lassalle semble marquer des points à la veille des élections.
Photo du chantier de la nouvelle capitale administrative en mars 2021. Crédit photo : Ahmed Hasan pour l’AFP
Lire plus

Égypte : une « nouvelle capitale administrative » sort peu à peu de terre

La ville du Caire, capitale emblématique du pays des pharaons, pourrait bientôt changer de statut. En effet, à 45 kilomètres à l’Est de celle-ci, une nouvelle métropole est en train d’émerger, sur commande du Président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi. Prévue pour le 30 juin dernier, la date d’inauguration a été repoussée à cause de la pandémie. Désormais, le projet avance à vive allure, et une nouvelle date pourrait être proposée d’ici-peu.
Total
0
Share