Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Grand Prix d’Arabie Saoudite : les Red Bull s’envolent, les Ferrari dégringolent

Ce dimanche s’est déroulé le Grand Prix de Djeddah en Arabie Saoudite. Avec Verstappen en 15ème position et le monégasque Charles Leclerc 12ème, ce Grand Prix a tenu toutes ses promesses. Un podium presque similaire à celui du premier avec à la fin de la course le Mexicain Sergio Perez sur la plus haute marche du podium. Verstappen et Fernando Alonso viennent compléter ce podium.

Partagez ce post

Départ du Grand prix d'Arabie Saoudite (Source : F1 only)

La 100ème pour Alonso !

C’est le chiffre du week-end ! Fernando Alonso, a 41 ans, a décroché son 100ème podium en carrière. Après un bon départ, le pilote Espagnol a su maitriser sa course du début à la fin, en se classant à la 3ème position de ce Grand Prix.

Une course en demi-teinte pour Aston Martin qui maintient sa deuxième place constructeur au championnat. Avec la bonne performance des Mercedes et l’abandon de Lance Stroll, l’écurie Britannique a tout de même laissé des points précieux ce week-end.

Les Red Bull au sommet !

Avec un Sergio Perez en pole position et le double champion du monde Max Verstappen en 15ème position, les deux Red Bull, n’ont pas manqué de puissance ce week-end. Avec remontée sans bavure et une Safety car tombé au bon moment, le pilote néerlandais est remonté assez facilement dans le haut du classement et est venu se stabiliser en 2nd position.

En ce qui concerne le Mexicain Sergio Perez, la course a été maitrisé du début à la fin. Malgré un départ compliqué, le second pilote Red Bull a su se rattraper et mener la course avec sérénité. Une 6ème victoire pour le pilote mexicain en carrière.

Les Red Bull font encore carton plein ce week-end et prennent déjà une avance confortable sur leur dauphin Aston Martin.

Mercedes, meilleurs des autres

L’écurie allemande, assez pessimiste en ce début de week-end, ont finalement surpris en course. Avec une 3ème et une 5ème place solide pour George Russell et Lewis Hamilton, Mercedes semble finalement bien lancé dans la saison. Des mésententes perdurent malgré tout entre les pilotes et le team, mais le bon résultat de ce week-end s’annonce encourageant, notamment pour le septuple champion du Monde Lewis Hamilton, autour duquel des rumeurs à propos de son départ en 2024 avaient émergé.

Mercedes se place maintenant en tant que dauphin de Red Bull, contre toute attente et devance Aston Martin et Ferrari.

Ferrari toujours dans le flou

Que dire de cette écurie, que dire de ce team ?

Encore une performante loin des attentes des tifosis ce week-end. Avec des stratégies encore médiocres et un manque de communication avec les pilotes, l’écurie Italienne est encore loin de son championnat du monde. C’est avec une 6ème et une 7ème place que les Italiens repartent ce week-end. Estimé en début de saison comme la seconde puissance du tableau derrière Red Bull, et étant sur une piste favorable à leurs monoplaces, on s’attendait réellement à une meilleure performance pour Ferrari. La mauvaise dynamique se poursuit, et leur position au classement continue de chuter. L’écurie italienne est maintenant reléguée à la 4ème place des constructeurs, et le vice-champion du monde Charles Leclerc est 8ème   au classement pilote.

Rendez vous le 2 avril à Melbourne pour le prochain Grand Prix en Australie

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share