Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

La coupe du monde de VTT débute ce week-end en République Tchèque !

Ce weekend annonce le début de la saison 2023 de coupe du monde de vtt cross-country, le XCO, à Nove Mesto en République Tchèque. L’occasion de dresser un état des lieux avant le début de la compétition dès ce vendredi.

Partagez ce post

Le millésime 2023 en cross-country s’annonce palpitant !

Les tops teams toujours aux avant-postes ?

Cette année, nous retrouvons plusieurs équipes de pointe qui ont fait leurs preuves la saison passée et parfois même depuis quelques temps.

L’équipe de référence reste le team suisse Scott Sram MTB racing team, mené par l’octuple vainqueur de la coupe du monde de cross-country, Nino Schurter. A ses côtés, l’américaine Kate Courtney aura a cœur de concrétiser sa bonne dynamique initiée depuis plusieurs mois.

Un autre protagoniste est un autre team suisse, BMC : la marque BMC fait son retour officiellement dans la catégorie en tant que structure d’usine en 2023. Titouan Carod, champion de France élite en titre, mise sur la régularité pour décrocher le meilleur résultat possible d’ici la fin de la saison. Vainqueur de ses trois premières coupes du monde élite en 2022, il fait clairement partie des favoris pour cette saison. Il sera par ailleurs accompagné par le champion du monde élite 2020 Jordan Sarou, qui fait son retour chez BMC.

Il ne faudrait pas oublier le team français Massi, qui a connu un âge d’or en 2021 grâce à Loana Lecomte. L’équipe a su s’étoffer depuis, avec pas moins de dix coureurs et celle-ci a su s’internationaliser. L’équipe compte aussi sur le champion de France XCC Maxime Loret.

Enfin, l’équipe anglaise Ineos Grenadiers fera sûrement partie des acteurs majeurs de cette saison. Tom Pidcock, champion olympique XCO en titre est rejoint par la quadruple championne du monde française Pauline Ferrand-Prévot.

Le team Massi semble plus que rodé pour cette énième saison de coupe du monde

Les outsiders peuvent-ils s’immiscer sur certaines manches ?

Outre les teams favoris, les équipes « outsiders » peuvent venir jouer les trouble-fête tout au long de ce millésime 2023 en XCO.

Tout d’abord, le Trek Factory racing a prouvé son plein potentiel en 2022, notamment grâce à son coureur roumain Vlad Dascalu. Cette équipe a la capacité de tirer le meilleur parti de ses cyclistes, en évitant les blessures, les accidents techniques (comme les déraillements ou les crevaisons). Lorsque les circonstances de course s’alignent, il se peut qu’il n’y ait pas de meilleur groupe de coureurs prêts à saisir leurs opportunités.  

L’équipe californienne Specialized Factory racing a su recruter de dernière minute le français Victor Koretzsky à la fin de la saison dernière. Le niveau de cette équipe est dense et élevé : on compte notamment Haley Batten, Christopher Belvins, ou encore Laura Stigger.

Grosse montée en puissance en 2023 pour l’équipe Rockrider Ford qui grâce à un effectif performant et dense se place actuellement dans le top 5 au classement mondial. C’est une des rares équipes à avoir plus de femmes que d’hommes dans son effectif. On retrouve par exemple la championne américaine de VTT Savilia Blunk, Emeline Détilleux, Maxime Marotte, Mattis Azzaro et Joshua Dubau qui semble être le français le plus en forme ! L’écurie française sera à surveiller de près ce weekend en République Tchèque.

Pour terminer, l’Orbea Factory team sera à nouveau présent cette saison. On retrouve dans l’effectif l’Espagnol David Campos auteur d’un très bon début de saison, mais aussi Pierre de Froidmont et Lucas Martin, tous deux présents dans le précédent team Orbea. Anne Tauber, en provenance de l’équipe Néerlandaise KMC MTB racing team, a rejoint l’équipe et s’est déjà illustrée sur ses premières courses.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share