Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Mondial du Vent : le Wingfoil sur les plages leucatoises

Picture of CSactu

CSactu

Si vous souhaitiez suivre un spectacle de figures et d’acrobaties sur l’eau, il fallait se rendre sur les réseaux sociaux le week-end dernier, pour vivre les temps forts du Mondial du Vent, se tenant dans le département de l’Aude en région Occitanie, à Leucate. Célèbre compétition créée en 1996 et reconnue comme un évènement international majeur, le Mondial du Vent fêtait cette année sa 24ème édition. Sur Facebook, ou bien sur YouTube avec l’émission “Actu Ride” de Riding Zone, les fans des sports de glisse ont pu suivre la compétition.

Partagez ce post

Flyer du Mondial du Vent
Un spot exceptionnel 

Leucate, site venté près de 300 jours par an, regroupe toutes les conditions idéales pour la pratique du Wingfoil, kitefoil et kitesurf. Réputés et mondialement connus, avec leur souffle régulier ainsi que leurs grandes plages de sable, les spots de Leucate et de la Franqui constituent de véritables terrains de jeu pour les riders amateurs et professionnels.  

Une édition particulière 

Le Mondial du Vent 2021 était organisé à huis clos. Conformément aux décisions gouvernementales, seuls les athlètes professionnels et de haut-niveau peuvent prendre part à des épreuves sportives. Il n’y avait donc pas, cette année, de Village de la Glisse ni de salon de l’essai.

Le Mondial du Vent se tenait sur la plage des Coussoules. L’accès à cet évènement était strictement réglementé. 

Un programme inédit

Cette 24ème édition de Mondial du Vent a vu son programme complètement remodelé. En effet, il était scindé en deux parties : 

  • L’unique étape française de la Coupe du Monde Wingfoil GWA 
  • Le Leucate Kitefoil

Coupe du Monde Wingfoil GWA 

Cette étape de Coupe du Monde se déroulait sur 5 jours, soit du 28 avril au 2 mai.

Mais qu’est-ce que le Wingfoil ? Il est le dernier-né des sports de glisse, c’est pourquoi sa présence est source d’innovation au sein de l’évènement leucatois. Le Wingfoil consiste à glisser sur une planche équipée d’un foil tout en étant propulsé par une aile gonflable tenue directement dans les mains. Ce sport compte de plus en plus d’amateurs, avides de nouvelles sensations, offrant alors tant de possibilités de glisse.

Le GWA (Global Wingsports Association) est l’association qui va promouvoir tous les aspects du wingfoil et tous les sports utilisant une wing (une voile).

À l’occasion de cette compétition, les meilleurs mondiaux étaient présents pour les disciplines surf freestyle et surf race : Balz Müller et Michael Näf (Top 5), Paula Novotna, et les Français Titouan Galea, Antoine Albeau, Maxime Chabloz, Olivia Piana….

Leucate Kitefoil 

En plein développement, cette discipline s’est beaucoup développée déjà. Les foilers ont déjà montré leur talent en course. Cette pratique tend désormais à se démocratiser et à convaincre de plus en plus de kitesurfeurs.

De plus, le kitefoil vient d’être confirmé comme discipline Olympique aux JO de Paris 2024. Leucate le met à l’honneur en proposant aussi bien des parcours de race, qu’un relais mixte.

Mais comment cela fonctionne ? À l’aide du foil, les riders se retrouvent en sustentation au-dessus de l’eau et se déplacent à des vitesses impressionnantes. Vent léger ou tramontane, les riders volants n’ont pas manqué d’assurer le spectacle.

Axel Mazella, Nicolas Parlier, Anthony Picard kitesurfeur, Poema Newland, Mathilde Garandeau, Gisela Pulido étaient prêts à en découdre sur les plages leucatoises, le week-end dernier. 

Espoir de médailles

Du côté des wingfoilers et dans des conditions de vent souvent musclées durant les deux premiers jours de cette compétition, c’est le français Titouan Galea, 23 ans, qui a fait sensation en dominant le champion Suisse Balz Müller ainsi que Camille Bouyer (FRA). Le jeune néo-calédonien est parvenu à surclasser ses adversaires grâce à sa vitesse hors norme. 

Neuf fois champion du monde de windsurf, le Vénézuélien Jose Gollito Estredo a dû se contenter d’une place au pied du podium.

Du côté des rideuses, c’est la Française Olivia Piana, originaire de La Ciotat, triple championne du monde de Stand Up Paddle, qui a de son côté largement dominé les débats, devançant la hollandaise Bowien Van Der Linden ainsi que sa compatriote Flora Artzner et la Tchèque Paula Novotná dans cette épreuve comptant pour la Coupe du monde de Wingfoil GWA.

Côté kitefoil, l’équipe de France a pu se frotter à l’élite internationale sur un parcours au large dans des conditions très denses pour participer notamment à des manches individuelles de vitesse, mais aussi à des épreuves en relais mixte, format de la prochaine épreuve Olympique de Paris 2024. Chez les hommes, le double champion du monde de kitefoil, Axel Mazella, s’est imposé en compagnie des deux autres français Théo De Ramecourt et Nicolas Parlier. Chez les femmes, Anaïs Desjardins, 20 ans, a pris le dessus sur sa compatriote Poema Newland et l’Américaine Daniela Moroz.

Mondial du Vent 2021] Axel Mazella prend les devants en kitefoil

Nos riders français étaient en forme lors de cette compétition. Par des performances de qualité et des prestations à couper le souffle, ils ont su prouver leur talent qu’ils pourront continuer à dévoiler lors des JO 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share