Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

MotoGP : L’Argentine sourit à Bezzechi

Première victoire en carrière pour Marco Bezzechi devant Johann Zarco et Alex Marquez. Retour sur ce grand prix mouvementé, marqué par la chute de Francesco Bagnaia...

Partagez ce post

Bezzechi vainqueur en Argentine (Source : Twitter)

Bezzechi, l’opération parfaite

Victoire presque facile pour Marco Bezzechi ! Le pilote VR46 est parvenu à dompter une piste difficile en raison des conditions pluvieuses. Second au départ, Marco Bezzechi prend la tête de la course dès le premier virage. A l’aise malgré les conditions pluvieuses, il parvient rapidement à creuser l’écart avec ses poursuivants.

Derrière, la bataille entre Francesco Bagnaia (Ducati) et Alex Marquez (Gresini) pour la troisième position fait rage. En parallèle, une autre bataille, pour la cinquième place, entre Fabio Di Gianantonio, Johann Zarco et Alex Rins anime le peloton.

Mais le rythme de Bezzechi, lui permet rapidement de ne plus être inquiété. L’écart entre le leader et son dauphin atteint même les sept secondes. Le pilote VR46 s’impose facilement pour la première fois de sa carrière, suivi de Johann Zarco (Pramac) et Alex Marquez (Gresini).

Cette victoire lui permet de prendre la tête du championnat à son compatriote Bagnaia, tombé lors de la 18e boucle.

Quant à Fabio Quartararo, le Français prenait le départ en 10e place. Dans les premiers tours de course, le Niçois parvient à maintenir sa position initiale avant d’être bousculé par Takaaki Nakagami (Honda), le faisant dégringoler en seizième position.

Contraint d’effectuer une remontée, sur une piste piégeuse, le pilote Yamaha parvient à atteindre le septième rang. Quartararo quitte l’Argentine à la dixième place au championnat (18 points).

Johann Zarco : quelle course !

Sixième sur la grille, Johann Zarco réalise un bon départ et termine le premier tour en cinquième position. Après plusieurs boucles, le rythme du pilote français s’effondre. Le Cannois est doublé par Fabio Di Gianantonio et Alex Rins. Mais déterminé à remonter, le Français ne reste pas longtemps dans l’anonymat du peloton.

Nouveau podium pour Zarco (Source : Twitter)

Dès le onzième tour, Zarco est de retour à la lutte pour les premières positions. Avec un excellent rythme, il dépasse Rins pour la cinquième place. Mais toujours plus rapide, le Français ne compte pas s’arrêter là. La chute de Francesco Bagnaia, lui permet de gagner la quatrième position avant de rapidement rattraper, à hauteur d’une seconde au tour, Franco Morbidelli pour s’emparer de la troisième place.

Son excellent rythme lui permet de pousser encore davantage pour dépasser Alex Marquez dans le dernier tour de course pour la seconde place. Par cette impressionnante performance, le Français occupe la troisième place au championnat avec 35 points.

Le réveil de Franco Morbidelli

Après une saison 2022 passée en fond de grille, et une première course ratée à Portimao au Portugal en 2023, le pilote Yamaha espérait pouvoir renouer avec les performances.

Franco Morbidelli, P4 sur sa Yamaha (Source : Twitter)

Sur le tracé de Termas de Rio Hondo, Morbidelli réalise une très bonne séance de qualification. L’Italien se classe 4e. L’après-midi même, il termine la course sprint à la quatrième place, lui permettant d’inscrire ses premiers points de la saison.

Mais le regain de forme du pilote Yamaha ne s’arrête pas là. Morbidelli réalise une très belle course au terme de laquelle il termine à nouveau en 4e position.

En deux jours, l’Italien inscrit 20 points contre 10 pour son coéquipier Fabio Quartararo et occupe désormais la neuvième place du championnat avec 21 points devant son coéquipier.

Coup dur pour Bagnaia…

0 pointé pour le champion du monde en titre ! Troisième sur la grille, Francesco Bagnaia s’empare dès le départ de la seconde position. Le rythme de sa Ducati lui permet facilement de se maintenir aux avants postes. Mais le natif de Turin chute lors de la 18e boucle. Le pilote Ducati parvient tout de même à repartir en piste mais termine la course hors des points, en 16e position.

Cette erreur, lui fait perdre 20 points ainsi que la tête du championnat. L’Italien a tout de même marqué 4 points grâce à sa sixième position au terme de la course sprint.

Bagnaia aura l’occasion de se rattraper à Austin sur le circuit des Amériques le 16 avril prochain.

Auteur / autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share