Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

NBA Finals – Milwaukee, in the Bucks’et !

Picture of CSactu

CSactu

Le 30 avril 1971, les Bucks de Milwaukee, porté par un certain Kareem Abdul-Jabbar, remportait leur premier titre NBA (National Basketball Association). Cinquante ans plus tard, dans la nuit du 20 au 21 juillet 2021, la franchise du Wisconsin s’est adjugée son deuxième championnat national de basketball, en battant les Suns : 105 à 98, à domicile.

Partagez ce post

Les Milwaukee Bucks remportent leur deuxième titre NBA
“Bucks in Six”

Après s’être débarrassés des Atlanta Hawks de Trae Young en finale de conférence, les Bucks de Milwaukee étaient cette fois-ci confrontés au Phoenix Suns de Devin Booker, pour la finale NBA.

La série avait plutôt mal débuté pour les hommes de Mike Budenholzer. Ils ont essuyé deux revers consécutifs, lors des deux premières rencontres à l’extérieur. Mais c’était sans compter sur leur détermination. La tendance s’est inversée au moment de revenir sur leur parquet de la Fiserv Forum. À partir de là, les Bucks ont étouffé les Suns. Ils ont alors aligné quatre succès de suite, pour finalement l’emporter 105 à 98. Au terme d’un match 6 très disputé.

Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers ajoutent ainsi un deuxième trophée dans la vitrine de la franchise de Peter Feigin.

Afficher l’image source
Giannis Antetokounmpo et Jae Crowder se disputant la balle lors du match 6, hier soir à la Fiserv Forum
Antetokounmpo dans la légende !

Drafté en 2013 par les « Bucks », Giannis Antetokounmpo est entré encore un peu plus dans la légende cette nuit. Avec 35,2 points et 13,2 rebonds de moyenne, le « Greek Freak » de son surnom, a écrasé ses adversaires, mais aussi cette finale. Il assoira sa domination lors du match 6, qui donnera la victoire à son équipe en inscrivant 50 points.

Il devient ainsi le sixième joueur de l’histoire de la NBA à réussir une telle performance. Après Elgin Baylor (61 pts en 1962), Michael Jordan (55 pts en 1993), Rick Barry (55 pts en 1967), Jerry West (53 pts en 1969), LeBron James (51 pts en 2018) et Bob Pettit (50 pts en 1958).

Pour parachever le tout, le Grec est élu MVP (Most Valuable Player) de la finale. Cette distinction s’ajoute à ses deux titres de MVP de saison régulière consécutifs (2019 et 2020), ses cinq sélections au All-Star Game, dont il a été élu MVP cette année et à sa récompense de meilleur défenseur de la saison 2019/2020.

Afficher l’image source
Giannis Antetokounmpo brandissant son trophée de MVP de la finale hier soir à la Fiserv Forum

Cinquante ans après, les Milwaukee Bucks ont donc renoué avec le succès. Ce sacre était très attendu par les supporteurs. Reste à savoir si Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers arriveront à confirmer leur belle saison l’année prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share