Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Tennis – Pourquoi le circuit des challengers français attire-t-il autant ?

Depuis plusieurs années, le circuit des challengers français attire de plus en plus de grands noms du tennis mondial. Certains tableaux challengers peuvent même être comparés à des ATP 250, pourtant la rémunération y est bien moindre. Alors comment ces tournois arrivent-ils à attirer autant de si bon joueurs ?

Partagez ce post

Jack Draper au challenger de St-Brieuc (Bretagne) Photo d’archives Matthieu Huet / Le Télégramme)

Depuis plusieurs années, de nombreux tournois challengers sont organisés sur le sol français. Le circuit challenger constitue la seconde division du circuit professionnel, se situant entre l’ATP Tour et les tournois ITF. Au total, ce ne sont pas moins de 19 tournois qui se déroulent tout au long l’année en France. De Brest à Lille en passant par Lyon ou Bordeaux, les tournois français sont les plus plébiscités par les joueurs français et internationaux du fait des niveaux souvent très élevés des tableaux, du grand nombre de joueurs français dans le top 200 et enfin d’une organisation de tournois très bien rodés où tout est fait pour le bien-être des joueurs.

Le mélange d’anciennes et futures stars

Ces tournois sont un mélange parfait entre les futures stars de demain, souvent âgées entre 18 et 20 ans, et qui ont de grandes chances de devenir de grandes stars par la suite. Le tournoi de Brest a, par exemple, accueilli Holger Rune (4e mondial au mieux), Stefanos Tsitsipas (3e) ou encore Daniil Medvedev (1er) au moment où ces derniers étaient encore bien loin de leur succès actuel. Les tournois peuvent donc s’appuyer sur ses nombreux talents passés par chez eux pour avoir l’étiquette de tournoi “révélateur de jeunes talents” et ainsi augmenter le grade de ces tournois.

À l’inverse, ces tournois accueillent aussi d’anciennes “stars” qui sont depuis bien descendues en classement ou qui reviennent de grosses blessures à l’instar de Richard Gasquet (7e mondial à son meilleur) et Benoît Paire (18e) passés tous deux par quasiment tous les challengers français, ou encore le vainqueur de l’US Open 2020, Dominic Thiem (3e) qui était arrivé jusqu’en finale du challenger de Rennes en 2022 après sa blessure. Ce mélange, bien significatif des challengers français, permet à ces tournois d’attirer de meilleurs joueurs chaque année et faire ainsi augmenter leurs cotes de popularité auprès des joueurs. 

Dominic Thiem au challenger  de Rennes en 2022. (Photo Open Blot de Rennes)

Une armada de joueur français dans le top 200 

La France regorge de joueurs professionnels et plus particulièrement dans le top 200, avec 28 joueurs français évoluant entre la 20e et 180e place mondiale, faisant de la France une  des nations avec le plus de représentants dans le top 200. Le circuit challenger comprend des joueurs classés entre la 50e et la 300e place mondiale, un circuit qui intègre donc bon nombre de ces joueurs français. La plupart de ces joueurs privilégie, logiquement, le circuit de tournois français et on retrouve donc très souvent des tournois avec 80% de joueurs français comme cette année à Brest ou à Rennes. Ce haut pourcentage de joueurs français dans les tableaux explique aussi la grande affluence de spectateurs que l’on retrouve dans les stades, ce qui participe à l’engouement de ces tournois. 

Une organisation bien huilée 

Le circuit challenger n’étant que le deuxième grade de tournoi professionnel, il existe quelques tournois dans le monde de cette catégorie où les joueurs sont livrés à eux-mêmes. Ils doivent par exemple réserver tout seul leurs terrains pour s’entraîner ou encore se rendre par leurs propres moyens à leurs hôtels ou sur les terrains. Les challengers français offrent un bien plus grand confort aux joueurs ce qui participe à sa réputation de “meilleur challenger du monde”. En effet, ces tournois offrent des taxis à disposition permanente des joueurs, des conditions d’accueil exceptionnelles avec salle de musculation, salle de repos, restaurants, … De plus, les tournois se jouant pour la pluspart en intérieur, les jeux de lumière et entrées spectaculaires peuvent plus facilement être mis en place offrant ainsi un spectacle inédit et rarement vu pour les joueurs qui évoluent sur le circuit challenger tout au long de l’année. 

Un processus de plusieurs ingrédients qui font que ce circuit challenger français est l’un des préférés par tous les joueurs, leur permettant ainsi d’attirer de plus en plus de joueurs de renom faisant ainsi profiter le public français de la meilleure des manières. 

Le magnifique stade de la Brest Arena qui accueille un challenger 100 chaque année au mois d’Octobre (photo RivaCom)

Auteur / autrice

  • Yanis BAUDET

    Actuellement en étude de marketing événementiel sportif à Brest, j'ai rejoint l'association CSActu depuis Septembre 2023. Enthousiaste et passionné, mon cœur bat au rythme du journalisme et du monde du sport, en particulier du tennis. Mon engagement dans le domaine de l'information m'a conduit à intégrer le CS Actu, un journal qui me permet d'allier ces deux passions. Bonne lecture

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share