Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Tournoi des VI Nations : contrat rempli pour nos Bleus

Picture of csactusite

csactusite

Partagez ce post

rugby équipe de france

Samedi dernier, c’est sur la pelouse romaine du Stadio Olimpico que le XV de France a inauguré le début du Tournoi des VI Nations face à l’équipe italienne.

Comme tous les autres matchs, ceux de la compétition se tiendront à huis clos aux vues de la situation sanitaire, ce qui laisse un goût amer aux supporters mais aussi à la Six Nations Rugby Limited, organisatrice de l’événement.

Petit rappel : le Tournoi des VI Nations, appelé officiellement, pour des raisons de sponsoring, Guinness Nations (depuis 2019), est une compétition née en 1910, opposant cinq nations (Tournoi des Cinq Nations), puis six avec l’arrivée de l’Italie en 2000.

Cette année 2021 constitue la 127ème édition de ce tournoi, ainsi qu’une réelle opportunité pour l’Équipe de France de révéler son potentiel.

Les français ont donc ouvert le bal samedi 6 février à Rome avec beaucoup d’espoir pour ce tout premier match contre la Squadra Azzurra.

Dès le premier coup de sifflet, les Bleus démarrent avec beaucoup de dynamisme accompagné d’une véritable envie de gagner. Malgré certains soucis de discipline et une légère faiblesse en défense, le XV français termine la première mi-temps après avoir marqué 3 essais. À quinze minutes de la mi-temps, les Bleus mènent alors de 7 points face à l’Italie, grâce à un essai de Dylan Cretin (Numéro 6 – Troisième ligne aile), son premier essai international qui ouvre le score, pour sa toute première sélection en Équipe de France, puis 5 points au pied de Matthieu Jalibert. À la 27ème et 30ième minute de jeu, deux autres essais seront marqués : l’un par Gaël Fickou (Numéro 12 – Trois-quarts centre) et le suivant par Arthur Vincent, qui lui aussi inscrit son premier essai sous le maillot du XV (Numéro 13 – Trois-quarts centre), au soutien d’Antoine Dupont.

En menant 24 à 3, les Bleus peuvent d’ores-et-déjà se projeter sur la deuxième partie du match avec une certaine confiance. Toutefois, leur entraîneur, Fabien Galthié a assuré qu’ils avaient performé en assurant une bonne première mi-temps, avec une belle intensité de jeu et des réalisations concrètes, mais en espérant une meilleure deuxième mi-temps, avec surtout une stratégie à améliorer davantage.

En début de match, deux joueurs français ont su se démarquer par leur performance sur le terrain, Antoine Dupont (Numéro 9 – Demi de mêlée) et Matthieu Jalibert (Numéro 10 – Demi d’ouverture). Antoine Dupont qui sera d’ailleurs élu homme du match.

À peine le chrono relancé, c’est à la 49ème minute qu’un quatrième essai français est marqué par notre arrière, Brice Dulin (Numéro 15), sur une belle relance avec Gabin Villière (Numéro 11 – Ailier gauche). Avec cette action, l’équipe de Fabien Galthié s’offre le bonus offensif.

Homme du match – Antoine Dupont (Numéro 9)

La barre des 50 points sera atteinte grâce à un doublé du numéro 14, Teddy Thomas (Ailier droit), toujours très bien servi par le jeune Dupont.

Avec un score final de 50 à 10, l’Équipe de France soigne son entrée dans le tournoi, avec la présence de très belles manœuvres tout au long du match. Une première mi-temps restant mitigée, le XV français a su rebondir avec notamment un déclic mental de relance des ballons.

Le travail donné par nos Bleus est révélateur de leur engagement, aussi bien sur le terrain qu’à l’entraînement, ce qui réserve de belles choses pour l’avenir.

Depuis près d’un an, cette jeune équipe a su prendre confiance en elle, et nous déroule un plan parfait sans accroc ; nos joueurs sont prêts !

S’il y en a qui pouvait être ravie de cette victoire, autre que Fabien Galthié, c’est bien le capitaine de cette équipe de France, Charles Ollivon (Numéro 7 – Troisième ligne aile). Lors de son interview d’après match, il a fait part de sa satisfaction des performances observées de ses coéquipiers. Il assure aussi que le travail a porté ses fruits, en faisant référence à leurs 10 jours de stage à Nice, générateurs d’une préparation sérieuse.

En bon capitaine mais aussi en tant qu’ami fidèle, il a exprimé une pensée toute particulière aux blessés du groupe France ne pouvant pas participer au tournoi.

Mais bonne nouvelle, l’un d’entre eux a repris la préparation et les entraînements avec l’espoir de pouvoir prendre part au choc contre le XV de la Rose le 13 mars prochain. Il s’agit de l’ouvreur du Stade Toulousain, Romain Ntamack. Il poursuit sa convalescence après avoir été victime d’une blessure assez spectaculaire au niveau de la mâchoire le 27 décembre dernier lors d’un match de Top 14 face à l’Union Bordeaux-Bègles. Nous pouvons souligner son courage, étant donné qu’il avait tenté de garder sa place sur le terrain, mais malheureusement il a dû se rendre à l’évidence et rentrer au vestiaire avant la fin du match. Il s’est fait opérer de la mâchoire quelques jours plus tard.

C’est auprès des journalistes sportifs que l’on a pu voir la joie et la fierté émanant de cette première victoire française. L’ancien joueur international, Vincent Clerc, a montré sa confiance pour la suite de la compétition en complimentant la qualité de jeu de notre jeune équipe tricolore. Cette dernière a su prendre le dessus à la fois physiquement et techniquement, accompagnée d’un bon coaching avec moins de pénalités à la deuxième mi-temps.

Il est important de rappeler également qu’habituellement le tournoi féminin et celui des moins de 20 ans se jouent durant la même période. Cependant leur report a été décidé par les organisateurs, en raison de la pandémie. D’ailleurs le président français de Six Nations Rugby, François Morel avait pris la parole, dans un communiqué, en indiquant : « Ce n’est pas une décision que nous avons prise à la hâte et nous sommes convaincus que, dans une fenêtre ultérieure, nous serons en meilleure position pour organiser deux tournois fantastiques, offrir un rugby passionnant pour les fans et assurer l’environnement le plus sûr possible pour nos joueurs et joueuses. »

Nous pourrons retrouver nos Bleus ce dimanche 14 février en terre irlandaise à Dublin, face au XV du Trèfle, qui s’est incliné face aux Gallois le week-end dernier. En espérant que l’Équipe de France poursuivra sur sa lancée avec toujours la même détermination.

Comme dit le capitaine Charles Ollivon : “Vivement dimanche !”

Rendez-vous ce dimanche à 16 h devant vos écrans pour soutenir nos Bleus !

Léa GAUDE – 11/02/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share