Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Zverev domine Alcaraz et rallie les demies !

Pour leur 5ème duel sur le circuit ATP, et le premier en Grand-Chelem, ils nous on fournit du grand spectacle. Ce premier quart de finale a été de loin, le meilleur match de la quinzaine. Quels ont été les clés de ce match et comment Zverev a-t-il surclassé Alcaraz ?

Partagez ce post

L'accolade amicale entre Zverev et Alcaraz (Source : paris-normandie.fr)
Zverev revanchard malgré une belle amitié

Après sa défaite écrasante en finale de Master 1000 de Madrid face à la jeune perle espagnole, Zverev avait à cœur de montrer un autre visage sur le court. C’est malgré tout une opposition qui s’est déroulée dans le respect mutuel des deux joueurs. En effet, on les sait très amis comme lors de la remise des trophées à Madrid. Mais cette fois-ci, c’est bien Alexander Zverev qui a remporté la rencontre 6/4 6/4 4/6 7/6. Carlos Alcaraz était pourtant sur une dynamique ultra positive après ses récents succès. Il arrivait d’ailleurs à Roland Garros avec sa nouvelle 6ème place au classement ATP. Et arrivait également favori de l’ensemble des bookmakers.

Alcaraz démarre doucement

Les raisons qui expliquent cette performance en dessous du niveau auquel il nous avait habitués sont diverses. Ses deux premiers sets ne l’aident pas à rentrer correctement dans son match. Très en dedans et nerveux lors des deux premières manches, Alcaraz s’agace vite et part souvent à la faute. Il n’arrive pas à tenir l’échange avec son adversaire allemand, surtout dans la diagonale revers. L’espagnole n’arrive pas à prendre le jeu à son compte et reste globalement trop passif. Il est dépassé, commettant en tout 56 fautes directes lors de cette rencontre. Mais c’est avec le troisième set que la tendance va finir par s’inverser.

Zverev, physiquement irréprochable

Alexander Zverev nous a, quant à lui, offert l’un des meilleurs match de sa carrière. Pour lui, le maître-mot a été l’agressivité. Zverev a été extrêmement entreprenant dans ce match et c’est ce qui a fait la différence. Il a commis très peu de fautes, a tout de suite su imposer un rythme intense avec une excellente qualité de balle. Il a également pu s’appuyer sur une première balle monstrueuse au service. Frappé très fort et à plat, Alcaraz a beaucoup subit les assauts du numéro trois mondial.

Zverev réalise l’exploit personnel de battre un membre du Top 10 en Grand-Chelem. En effet, cela ne lui était jamais arrivé jusqu’alors. L’allemand passe donc un cap avec cette victoire et chasse enfin ses vieux démons. C’est aussi le résultat d’un contrôle mental exemplaire. Il est resté serein en toute circonstance et ne s’est pas laissé submerger par ses émotions comme à son habitude.

Zverev exulte après sa victoire (Source : dna.fr)
Un duel de titan

Ce duel au sommet a donc tenu toutes ces promesses. À partir du moment où Alcaraz est rentré dans son match, le spectacle est grandement monté en intensité. Grâce à des amortis très efficaces, l’espagnol a énormément gêné Zverev. Les niveaux de jeux livrés par les deux protagonistes étaient prodigieux. Tous deux, étaient capables de lâcher des coups droits longue ligne dévastateurs au moment où l’on s’y attendait le moins.

Mais c’est Zverev qui a finalement trouvé la faille et triompher face au petit prodige. Notamment grâce à de nombreuses montées au filet pour terminer les points importants. Rappelons malgré tout que Carlos Alcaraz n’a que 19 ans et qu’il lui reste encore tout l’avenir devant lui pour gagner un grand chelem.

Nadal au prochain tour

Fort de son match proche de la perfection, Zverev rejoint les demi-finales de Roland-Garros comme l’année dernière. Dans un grand jour, l’allemand n’a semblé montrer aucune faiblesse face à Alcaraz. La prochaine sera d’autant plus compliquée, car il va devoir se frotter au maître des lieux. Rafaël Nadal a joué son meilleur tennis face à son rival Djokovic. Des matchs qui ont souvent tournés en la faveur du Majorquin même si Zverev s’est déjà offert Nadal par le passé.

En cas de victoire et puis potentiellement, de titre, Zverev remporterait son premier Grand-Chelem et prendrait pour la première fois de sa carrière la place de numéro un mondial.

Alexander Zverev à rendez-vous avec son destin ce vendredi. Fort de cette performance XXL face à Carlos Alcaraz, il aura à cœur d’enfin atteindre sa première finale de Grand-Chelem. Pour cela, il devra se défaire du roi de la terre battue. Rafaël Nadal, qui fêtera ses 36 ans le même jour, est en état de grâce suite à son exceptionnelle performance face à Djokovic. Mais Zverev, dans la fleur de l’âge, fait figure de réel concurrent pour ce match. Il faut maintenant voir s’il est capable de maintenir un tel niveau tennistique sur le court central.

Article écrit par : Adrien Cochet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share