Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le journal pour les jeunes, par les  jeunes

Covered-up : le combat féministe d’une femme ultra-orthodoxe

Le documentaire auto-biographique Covered Up dénonce la pression exercée sur les femmes au sein des communautés ultraorthodoxes pour les obliger à porter le « sheitel ».

Partagez ce post

Photo extraite du documentaire : la réalisatrice Rachel Elitzur est en train de parler avec son père de sa volonté d'enlever le "sheitel". | Photo ©Rachel Elitzur

Dans Covered Up, la réalisatrice Rachel Elitzur est à la fois derrière et devant la caméra.

Ce film raconte sa propre histoire : celle d’une femme ayant grandi dans une communauté ultraorthodoxe de la banlieue de Jérusalem. Comme beaucoup de filles Haredim, elle se marie jeune, sa majorité à peine révolue, à un homme choisi par ses parents. Suivant la tradition, elle commence à porter quotidiennement le « sheitel » [perruque portée par certaines femmes mariées juives ultraorthodoxes afin de se conformer aux exigences de la loi juive de couvrir leurs cheveux]. Quelques années plus tard, après l’échec de son mariage, le divorce est rapidement prononcé. Une question se pose alors pour Rachel : En tant que femme nouvellement célibataire, est-elle toujours obligée de porter le « sheitel » ? Rapidement, elle fait entendre sa volonté de l’enlever.

Durant 52 minutes, le spectateur assiste au cheminement complexe que traverse Rachel, obligée de se confronter aux regards de ses proches. Ses parents désapprouvent. Sa sœur tente de comprendre, alors qu’elle se prépare elle-même à porter le « sheitel », son mariage ayant lieu dans quelques semaines. Le rabbin refuse de lui donner l’autorisation de l’enlever. Sa grand-mère, à la surprise générale, semble la soutenir dans son choix. Elle doit aussi faire face aux remarques des autres membres de la communauté, qui assimilent l’acte de retirer le « sheitel » à un manque de modestie, et estiment qu’elle rencontrera des difficultés à trouver un nouveau mari.

Un film émouvant, illustrant une quête personnelle, un combat féministe, et abordant différentes thématiques sociétales, telles que le choix de se couvrir les cheveux par conviction religieuse, la relation entre beauté et modestie, le mariage à un très jeune âge, ou encore le divorce. Covered Up a obtenu, en 2018, un prix au festival international du film documentaire de Tel Aviv, Docaviv.

.

Auteur / autrice

  • Bénédicte Le Gall

    Diplômée d'une licence en sciences politiques et relations internationales, j'aspire à devenir JRI reporter de guerre spécialisée dans la région du Moyen-Orient. J'écris ponctuellement pour les rubriques politique et culture de CS Actu, l'occasion de partager avec mes lecteurs des articles reflétant mon attrait pour les questions internationales et le milieu artistique.

    Voir toutes les publications
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Total
0
Share